Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Affair. Saison 2. Episode 11.

15 Décembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Affair

Critiques Séries : The Affair. Saison 2. Episode 11.

The Affair // Saison 2. Episode 11. 211.


Pour Cole et Alison, une grande partie de cette saison a été celle du changement. Ils ont tenté d’aller de l’avant dans leurs vies et cela n’a pas été si facile que ça. Alors que l’on se rapproche petit à petit des flashforwards que l’on voit depuis le début de la saison je me demande vraiment ce que The Affair nous réserve. Cole et Alison se retrouvent éloignés aussi de l’endroit où tout a commencé, où tout est parti en sucette : Montauk. Ce n’était pas si facile que ça au premier abord mais j’apprécie de voir la série faire de vrais efforts. L’épisode précédent était très étonnant dans le sens où il a complètement cassé la dynamique de la série et nous a apporté quelque chose d’autre. Cette tempête était finalement bienvenue afin de raconter les personnages différemment et casser un peu la mécanique de la série qui, bien qu’elle restait intéressante, était peut-être redondante. Quoi qu’il en soit, je trouve que The Affair a su faire quelque chose de vraiment intéressant. L’aventure de Cole à Montauk est vraiment intéressante dans le sens où elle n’est pas du tout comme celle des autres personnages. L’un de mes moments préférés dans cet épisode c’est celui où Noah confronte son meilleur ami au sujet du fait qu’il a passé du bon temps avec Helen. C’est un moment terrible mais géré de façon soignée, comme du papier à musique. Le face à face est singulier et logique à la fois.

Tout est d’une fluidité assez étonnante et je ne m’y attendais pas forcément. Je savais qu’à un moment donné ce « secret » du meilleur ami et Helen devait péter mais je pensais que cela allait arriver dans le tout dernier épisode de la saison, pas dans cet épisode là. J’ai trouvé ça assez intelligent de la part de The Affair d’aller dans cette direction. C’est un choix judicieux qui nous offre un spectacle étonnant, d’émotions et de faces à faces qui sont tellement sincères et singuliers que The Affair ne ressemble à aucune autre série actuellement diffusée. Sauf peut-être London Spy (et encore, le regard est beaucoup plus lent et long). On retrouve dans cet épisode l’âme même de The Affair, de cette névrose qui est peu à peu en train d’éclater. On ressent par moment le mal être des personnages, notamment de Noah dans sa voiture quand il accède en imaginant voir Allison face à sa voiture. C’est très étrange ce moment, mais cela colle parfaitement aussi avec le côté de plus en plus psychédélique de The Affair, et cette névrose qui est en train d’habiter petit à petit chacun des personnages. Cole et Allison se retrouvent donc dans un moment passé qui a beaucoup changé par rapport à l’idée que l’on pouvait se faire de l’histoire au départ.

En tout cas, c’est vraiment sympathique dans son ensemble car justement The Affair trouve une façon bien à elle de se remémorer les éléments les plus importants. Cet épisode est donc très étonnant aussi par rapport au point de vue choisi, en partie celui de Noah pour raconter le fait qu’Allison est en train d’aller de l’avant, comme Cole. Alison fait donc une apparition assez brève dans cet épisode  ce qui dans un sens n’est pas mauvais mais n’est pas brillant non plus. L’histoire semble aussi évoluer avec les flashforwards (ou bien le présent si l’on prend un tout autre point de vue). J’aime bien le fait que la série cherche à parler de toutes ces histoires car cela fonctionne très bien. Je ne m’y attendais pas du tout au départ mine de rien. Mais cet avant dernier épisode est un presque sans faute, d’autant plus que la place de Max dans cet épisode est vraiment une sortie de route intéressante. Max apporte beaucoup plus que n’importe quelle autre personnage secondaire n’aurait pu apporter dans The Affair. Pas seulement par rapport aux liens qu’il a tissé avec Helen au début de la saison et donc du secret qu’il détient, mais aussi car Noah est tellement perdu dans sa vie actuellement que Max est la seule personne capable de le comprendre suffisamment. Noah a influencé pas mal de choses depuis qu’il a couché avec Alison dans la saison 1. Il a détruit plus ou moins deux mariages (le sien et celui d’Allison), et accessoirement ruiné un peu la vie de Max, surtout en disant à quel point les femmes se foutent de lui sauf pour son argent…

Note : 9/10. En bref, la névrose continue de surprendre.

Commenter cet article