Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Bastard Executioner. Saison 1. Episode 8.

8 Décembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Bastard Executioner

Critiques Séries : The Bastard Executioner. Saison 1. Episode 8.

The Bastard Executioner // Saison 1. Episode 8. Broken Things / Pethau Toredig.


Quand on se dit qu’une série ne peut pas faire pire, c’est parfois à ce moment là qu’elle fait peur. Je crois que The Bastard Executioner est l’une des séries les plus décevantes que j’ai pu voir depuis très longtemps. Si elle me déçoit c’est en grande partie parce que j’avais énormément d’attentes. C’était la série du retour de Kurt Sutter un an après la fin de Sons of Anarchy. C’était son bébé de fan de Game of Thrones. Mais le résultat est sacrément décevant. Je dirais même que c’est de pire en pire. Il y a eu des moments où j’ai cru que The Bastard Executioner pouvait devenir une bonne série et puis finalement elle est digne d’un Direct to DVD moyenâgeux bancal. Chaque semaine je reviens vers The Bastard Executioner car cette série m’intrigue. Elle est mauvaise mais justement, tout ce qui est mauvais dans cette série me fascinerait presque. La série part d’une très bonne idée, à mi chemin entre la série historique et la série d’espionnage. Le mélange des deux aurait pu faire des étincelles et c’est tout le contraire. A vouloir parfois mélanger son histoire à des effets de style et d’annonce, la série ne capitalise jamais sur quoi que ce soit qu’elle peut mettre en place. Notamment quand le secret du héros est révélé. Cela aurait pu être un bon moyen de relancer l’histoire, et rapidement on se rend compte que c’est tout le contraire.

Accessoirement, The Bastard Executioner délivre ici son pire épisode jusqu’à présent. Le problème de cet épisode c’est que la série donne l’impression qu’elle ne sait pas trop comment s’y prendre. C’est comme si elle était encore là à chercher son ton, à comment utiliser ses personnages alors qu’à l’épisode 8 d’une saison 1 on devrait être face à une série avec beaucoup plus d’assurance. L’épisode précédent s’était achevé avec de la violence presque gratuite. Tout l’épisode était fait pour nous conduire à cette fin. Sauf que voilà, cet épisode ne capitalise pas là dessus. Il fait comme si cette scène violente n’avait pas eu lieu (ou presque). La série change donc rapidement de place et nous ramène à la romance entre Wilkin et la Baroness. Sauf que cette romance est certainement ce qu’il y a de pire dans The Bastard Executioner actuellement. Je ne suis pas contre les romances, c’est juste que cette romance n’a pas le plus grand des sens, peut-être aussi car Wilkin est sensé venger la mort de sa femme. Et le résultat ? Il tombe déjà amoureux d’une autre femme alors à quoi bon poursuivre sa vengeance ? C’est ce que l’on peut se demander. Si Wilkin jouait un double jeu et qu’il faisait semblant de séduire cette femme simplement pour se rapprocher un peu plus du pouvoir alors ce serait intéressant.

Mais non, c’est tout le contraire. L’épisode a énormément à raconter quoi que ce soit. On passe de scènes en scènes sans que l’on ait vraiment l’impression qu’il y ait un lien avec le reste de la saison. Ou encore de lien avec le reste de l’histoire de l’épisode. Difficile de cerner le but qui se cache derrière chacun des choix qui sont fait pour Wilkin par exemple. Cet épisode parle énormément de secrets sauf que là aussi le mot est sacrifié dans cet épisode pour des choses particulièrement futiles. J’ai l’impression que tout au long de cet épisode The Bastard Executioner n’a pas de grand intérêt, donnant l’impression qu’elle n’a aucun vrai but au delà de ce que cherche à faire son héros : se venger. Sauf que même là tout est mal écrit, mal géré, et les épisodes s’enchaînent sans nous donner l’impression que Wilkin va un jour se venger. Je crois que Kurt Sutter a été un peu trop fasciné par l’idée de faire une série qu’il avait vraiment envie de croire. C’est mignon comme tout, mais le résultat n’est pas suffisamment bien construit. On passe d’épisodes en épisodes comme l’on choisi le parfum de son thé. En somme, cela n’a pas vraiment d’influence sur notre quotidien et ce n’est même pas enrichissant. Il reste encore pas mal d’épisodes avant la fin de la saison mais j’ai bien peur que cela reste aussi mauvais…

Note : 0/10. En bref, un vide sidérant.

Commenter cet article