Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Leftovers. Saison 2. Episode 9.

1 Décembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Leftovers

Critiques Séries : The Leftovers. Saison 2. Episode 9.

The Leftovers // Saison 2. Episode 9. Ten Thirteen.


Sacrée saison tout de même. A chaque nouvel épisode de The Leftovers j’ai l’impression que la série est atteinte d’un miracle. Le miracle d’une saison 2, cela n’arrive pas tout le temps alors que généralement la saison 2 d’une série est le moment où elle commence à montrer ses faiblesses. Rare sont les séries qui réussissent l’exploit de la saison 2 (et surtout de faire mieux que la première). Certaines comme Fargo, American Horror Story, True Blood, etc. ont réussi à passer le cap avec une saison 2 plus surprenante que la première. Quoi qu’il en soit, Miracle, la ville miracle de cette saison 2 de The Leftovers n’a pas que cette signification là, elle semble même influencer un peu plus la série. Megan est un personnage que j’aime beaucoup, encore plus par rapport à ce que cela implique dans cet épisode. La scène de la grenade et du bus rempli d’enfants est peut-être bien la scène la plus horrible que l’on ait pu voir dans The Leftovers. Pas seulement car ce sont des enfants mais aussi car finalement le groupe de personnages mené par Megan est en train de devenir l’opposé de ce qu’il aurait probablement dû être. Ce côté terroristes est intéressant à explorer et la série parvient à faire des merveilles. C’est d’autant plus intéressant que finalement Megan est un personnage qui ouvre un autre pan de la saison que l’on avait déjà vu en partie plus tôt cette année.

Quand nous avions eu des nouvelles du fils. La saison 2 de The Leftovers est très étrange et pourtant, c’est loin d’être un reboot, c’est une sorte de suite qui parvient à apprendre de ce qui s’est passé l’an dernier afin de transposer cela d’un point de vue légèrement différent. Le point de vue de Miracle n’est pas celui de Mappletown et vice-versa. C’est aussi ce que l’on ressent dans cet épisode alors que les choses sont parties en cacahuètes depuis que Patty est morte. Je dois avouer que j’ai une certaine fascination pour ce que fait The Leftovers et ce qu’elle raconte cette année. Peut-être aussi car l’approche est complètement différente de ce que l’on avait pour habitude de voir ces dernières années dans le monde des séries. L’absence de certains personnages permet de faire bouger les autres dans des directions différentes. Cela permet aux scénaristes d’explorer aussi d’autres émotions, d’autres relations et de donner envie au téléspectateur de retrouver certains personnages. Megan Abbott est-elle un personnage qui nous avait manqué ? Peut-être un peu mais pas nécessairement puisque depuis le début de la saison, The Leftovers a réussi à se concentrer sur un lot très restreint de personnages qui auraient pu faire l’affaire durant dix épisodes.

Mais The Leftovers ne compte pas en rester là. Durant dix épisodes elle veut aussi nous donner des nouvelles des autres. C’est pour cela que voir le point de vue de Meg était très important et ce n’est pas petit. Elle est folle alliée et j’adore ça. Surtout que cela a une influence intéressante sur cet épisode et son rythme. Afin d’apprécier pleinement « Ten Thirteen » il faut bien évidemment apprécier le personnage de Meg mais je suis sûr que même si l’on n’est pas le plus friand, elle réussira à séduire pleinement,. Lors de l’endoctrinement de Meg dans la saison 1 avec les Guilty Remnant, je dois avouer que The Leftovers ne ressemblait pas du tout à ça et le personnage encore moins. Sa transformation est tout de même assez impressionnante mais elle apporte presque une certaine dose d’émotion inattendue. L’histoire de Meg est d’autant plus développée que le titre de l’épisode est une directe référence au jour avant le Sudden Departure. Meg s’est retrouvée seule le 14 octobre et forcément, les choses que la série développe ici sont les conséquences de cette solitude. Le travail qui est fait sur Megan sert forcément le récit, surtout car elle est devenue complètement folle et que cela permet de faire revenir Tommy dans les parages.

Tommy avait été introduit l’an dernier comme un personnage complètement différent. Mais je me demande vraiment ce que ce personnage va devenir maintenant que les choses ont changé avec les Guilty Remnant et qu’il ne se dirige peu-être pas dans la direction la plus calme et posée qu’il soit non plus. La scène finale de l’épisode suggère que les choses vont encore énormément bouger et j’ai hâte de découvrir la suite. Finalement, The Leftovers continue de surprendre avec ici un épisode fascinant.

Note : 10/10. En bref, une série toujours aussi fascinante.

Commenter cet article