Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Versailles. Saison 1. Episodes 9 et 10.

15 Décembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Versailles

Critiques Séries : Versailles. Saison 1. Episodes 9 et 10.

Versailles // Saison 1. Episodes 9 et 10. Episode Neuf / Episode Dix.
SEASON FINALE


Canal + l’a annoncé, Versailles aura une saison 2 dont le tournage débutera en janvier prochain. Bien que d’un point de vue de la production cela soit soigné, Versailles n’a eu de cesse de me décevoir. En grande partie par son manque de partie pris, sa volonté d’être plus élégante que pertinente et ce sentiment étrange qui me donne l’impression que les scénaristes ne se lâchent pas suffisamment comme d’autres séries de la chaîne ont pu le faire. L’espace de liberté ne devait donc pas être si important que ça, en grande partie à cause du fait que Versailles était un pari aussi risqué qu’important pour Canal +. Le pari ? Enrayer une lignée de séries qui ont fait des scores assez décevantes ces dernières années (Spotless et dans une moindre mesure Le bureau des légendes).  C’est une envie de revenir aux grandes séries du groupe mais si la série s’impose par son visuel, son nom et sa campagne de communication… elle ne s’illustre pas toujours d’un point de vue scénaristisque. Alors que les deux épisodes précédents étaient assez bons grâce à un retour de grâce… ces deux derniers épisodes m’ont laissé par moment une impression de boulot qui n’était pas fini. Bien entendu, malgré ses ellipses, l’anachronisme que représente la musique de son générique, Versailles reste une série assez libre mais surtout dans son côté le plus romanesque.

On parle donc de sexe et de relations plus que de la politique de l’époque alors que justement, la politique de l’époque était très importante. Louis XIV s’est fait détester pour avoir construit son palais et puisé dans les ressources de la France. Bon, on ne regarde plus ce chef d’oeuvre du même oeil aujourd’hui mais je crois que Versailles a tendance à prendre la tangente dès qu’il faut entrer dans le coeur du sujet et donc nous offrir une réflexion vraiment pertinente sur une époque monarchique. J’ai bien conscience que les attraits de Versailles sont ailleurs et qu’il y a toujours largement de quoi être satisfaits de certaines idées, mais je suis globalement assez déçu du résultat car justement la série ne sait pas trop quoi faire pour se renouveler et proposer de nouvelles idées. A commencer dans la relation entre Louis et Philippe. Les deux frères ont largement de quoi raconter des tas de choses sauf que voilà, j’aurais peut-être apprécié que Versailles puisse faire des choses complètement différentes. L’un des meilleurs moments de ces deux épisodes est étrangement celui où le Roi se change à la fin de l’épisode 9. C’était une scène très visuelle mais entrecoupée des dialogues de Philippe. George Blaguent et Alexander Vlahos ont une vraie alchimie à l’écran.

Une alchimie que je ne m’attendais pas vraiment à voir mais qui vaut malgré tout son pesant d’or. J’ai aussi bien conscience du poids qui règne au dessus de la tête des scénaristes. Ceux-ci se devaient de raconter l’histoire de France (et surtout de la monarchie française - et de son symbole le plus protubérant -) sans pour autant nous ennuyer et nous donner l’impression que l’on regarde un film historique pompeux. On retrouve donc certains adages Canal (le sexe notamment) mais ce n’est pas toujours géré de la meilleure des façons. Fort heureusement pour nous ce Versailles a largement de quoi nous plaire car justement le scénario fonctionne par petites touches. Les personnages très secondaires (et notamment féminins) manquent cruellement de caractère mais je crois que le but de Versailles n’était pas de nous raconter de bons personnages féminins, juste de nous rappeler à quel point c’était une histoire d’hommes. Les hommes sont justement les plus intéressants dans Versailles, que cela soit Louis, Philippe, Bontemps oui encore Chevalier. Ce sont des personnages qui s’illustrent tous de façon très différente. L’histoire d’Henriette dans le dernier épisode de la saison est très étrange. C’est palpitant car l’on ne sait pas le pourquoi du comment.

Mais le seul truc c’est que j’aurais probablement trouvé intéressant que cette histoire aille dans une direction légèrement différente, en offrant un coup de fouet supplémentaire. Bien entendu, ce n’est que mon humble avis.

Note : 6/10 et 5.5/10. En bref, une fin qui a des idées mais pas toujours leur maîtrise.

Commenter cet article