Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Arrête ton Cinéma ! (2016)

26 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Arrête ton Cinéma ! (2016)

Arrête ton Cinéma ! // De Diane Kurys. Avec Sylvie Testud, Josiane Balasko et Zabou Kreitman.


Diane Kurys (qui a déjà dirigé Sylvie Testud dans Sagan) est de retour pour adapter le roman de Sylvie Testud « C’est le métier du rentre ». Ce roman s’inspire de la véritable expérience de l’actrice qui, trois semaines avant le début du tournage, a appris qu’un projet de film qu’elle avait ne se ferait pas. C’est alors sur les conseils de Diane Kurys qu’elle a écrit ce roman que celui qui lui a donné le conseil d’en faire un roman adapte. C’est un micmac peut-être un peu difficile à comprendre mais ce n’est pas une mauvaise idée de départ. De plus, Arrête ton Cinéma ! c’était la promesse de plonger dans le monde de la production cinématographique avec tous les aléas inhérents au scénario et notamment le fait que l’on ne peut pas toujours faire le scénario dont on a envie car le film se heurte parfois aux problèmes qu’il tente de dépeindre. Le film s’affadi par un manque d’entrain plombé par des relations amoureuses gonflantes (celle entre Sylvie Testud et Fred Testot par exemple) et des intrigues personnelles qui ressemblent énormément à ce que l’on a déjà vu ailleurs (et en mieux ailleurs). Moi qui ne connait pas le livre, je comptais justement sur Arrête ton Cinéma ! pour me donner envie de le lire…

C’est dans l’enthousiasme que Sybille démarre l’écriture de son premier film. Actrice reconnue, elle va passer pour la première fois de l’autre côté de la caméra. Tout semble lui sourire. Ses productrices Brigitte et Ingrid sont deux personnages loufoques mais attachants et Sybille se jette avec elles dans l’aventure, mettant de côté sa vie familiale. Mais, du choix improbable des actrices, aux réécritures successives du scénario, en passant par les refus des financiers, le rêve merveilleux va se transformer en cauchemar. Incorrigible optimiste, Sybille réalisera trop tard que ses productrices fantasques et totalement déjantées vont l’entraîner dans leur folie…

Et le résultat est tout autre car en plus de ne pas me donner plus envie que ça de lire le livre de Sylvie Testud, je trouve que le film sort un peu trop les grosses caisses histoire de raconter des conneries en tout genre. Je me demande si en écrivant le scénario ils n’ont pas fait comme les personnages du film et pensé à ce que le téléspectateur voudrait plus qu’à ce que le film devrait être. Pour une critique sensée être acide du monde de la production, je trouve que Arrête ton Cinéma ! est sacrément gentil. Alors qu’il aurait été intéressant de plonger dans la détresse de Sybille face au fait que son film est en train de ne plus ressembler à ce qu’il aurait dû être au départ. Heureusement pour nous, il y a un bon casting qui sauve une grande partie du scénario de situations mauvaises et clichées. Sylvie Testud et Josiane Balasko sont au sommet de leur forme, mais l’on pourrait aussi parler de Zabou Breitman qui s’en donne à coeur joie. Mais est-ce que j’attendais de Arrête ton Cinéma ! un film aussi caricatural ? Non. Je n’ai pas besoin d’une caricature pour comprendre quelque chose, encore moins sur la production de film. Ce qui aurait pu être beaucoup plus fun est finalement dans l’excès.

Le film en fait souvent des caisses. Les productrices sont des requins en fourrure qui se pavanent sans parvenir à être réalistes. Difficile de croire à tout ce que l’on nous raconte, d’autant plus avec certaines situations qui semblent se jouer entre les actrices et pas se partager avec le spectateur. C’est sympa des réunions d’amis dans un film, mais ce qui est mieux c’est quand c’est réussi. Présenté comme une sorte de satire du monde du cinéma, Arrête ton Cinéma ! est loin des promesses qui étaient faites. Le pire c’est la fin qui plombe tout le film et nous donne l’impression d’avoir perdu notre temps. J’ai découvert que la fin est un parti paris par rapport au livre. Je ne suis pas étonné et sincèrement, je ne trouve pas que le tout soit véritablement passionnant. Finalement, Arrête ton Cinéma ! a beau esquisser quelques risettes chez le spectateur, cela manque tout de même cruellement de sincérité. J’aime beaucoup Sylvie Testud et je suis énormément surpris de voir l’actrice participé à une adaptation aussi mal fagotée que ça, encore plus de son roman. Je ne l’ai pas lu mais je doute que le livre soit aussi peu soigné.

Note : 4/10. En bref, c’était parti d’une bonne idée et finalement… c’est un échec. Heureusement que le trio d’actrices principales est là…

Commenter cet article