Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : American Crime. Saison 2. Episode 3.

22 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #American Crime

Critiques Séries : American Crime. Saison 2. Episode 3.

American Crime // Saison 2. Episode 3. The Article.


Dans ce nouvel épisode d’American Crime, l’article au sujet de l’agression sexuel fait son apparition en ligne et tout le monde est effrayé des conséquences que cela pourrait bien avoir. Si l’article n’est pas ce que Anne avait en tête, il a fait tout ce qu’elle espérait : les gens ont commencé à poser des questions et à s’en poser également. « The Article » est un épisode particulièrement intéressant par rapport au fait qu’il continue de mettre en place tout un tas d’intrigues et faire évoluer la mise en place. Il n’y a pas de scènes comme dans l’épisode précédent où l’on a l’impression d’être mis mal à l’aise volontairement, mais il y a des scènes fortes. On enchaine alors les interrogatoires et la séance chez le psy de notre jeune garçon violenté. Leslie de son côté, continue de tenter de sauver les apparences en disant qu’elle a parler avec Anne plusieurs fois. Je ne pense pas qu’elle ment totalement mais elle aurait dû mentionner le fait qu’elle pense que c’est la faute de Taylor. Leslie cherche de toute façon à sauver les apparences depuis le début de la saison car elle sait qu’elle ne peut pas se permettre de perdre de l’argent et des donations dans toute cette sale histoire qu’elle ne peut malheureusement pas contrôler.

Felicity Huffman brille cette année comme l’an dernier par sa prestation. Elle n’est pas une femme d’émotions cette année, mais plus de poigne qui tente de s’en sortir. Ce que l’on sait jusqu’à présent c’est que l’école n’en a rien à faire de Taylor et du viol dont il a été victime. Le fait qu’elle donne les papiers aux reporters est une façon de dire encore un peu plus qu’ils se moquent complètement des conséquences pour ce jeune garçon. Les papiers sont là aussi pour montrer qu’ils tentent juste de punir quelqu’un afin de faire en sorte que Anne soit heureuse. Leslie prouve donc encore une fois qu’elle n’a pas vraiment de coeur. Par ailleurs, tout le savait que Taylor buvait à la petite soirée, ce n’est pas un secret mais plutôt que de se concentrer sur lui, peut-être qu’elle aurait dû parler à toute l’école et pas seulement sur Taylor. Leslie a juste détourné son regard d’un problème qui est en train de grandir dans son école et gangrener petit à petit ce château de cartes prêt à tomber. Ce que Leslie redoutait arrive en guise de cliffangher : l’affaire devient officiellement une affaire de viol alors que des traces de sang ont été observées lors du « rape kit » de Taylor. Du point de vue de Kevin, je pense que ses parents devraient lui apprendre à respecter les femmes car c’est clair qu’il ne les voit pas autrement que des objets sexuels.

Mais j’aime bien la façon dont American Crime parvient à faire évoluer toute cette petite histoire. Kevin est quelqu’un de complexe. Et puis Terri de son côté tente d’être une femme forte, mais à côté de la plaque. Notamment quand elle parler de viol chez les garçons, pensant que ce n’est pas quelqu’un de plausible (et pourtant…). Je pense que Terri n’a jamais vu aucun épisode de SVU (et American Crime ne cherche même pas à faire référence à cette série emblématique qui a déjà traité de tout un tas d’affaires de viol chez des hommes).

Terri - « Boys don’t get raped. First of all, boys don’t do that to boys and even if he could the boys fight back »

American Crime a l’intelligence de proposer une vraie réflexion avec des personnages intéressants et une vraie dynamique tout autour. Je pense que la série ne nous a pas encore tout dit, notamment du point de vue de la police, ou encore de Kevin. Il y a des tas de choses complexes qui méritent d’être décantées, comme l’histoire du coach. Ce dernier semble cache quelque chose mais la série ne nous a pas encore tout révélé. Je pense que Taylor ne nous a pas tout révélé non plus. Je me demande ce qu’il cache encore car il faut des twists à dérouler petit à petit.

Note : 8/10. En bref, American Crime continue de me fasciner.

Commenter cet article

cr 03/03/2016 19:22

Une scène est dramatique..... passe presque inaperçue, pourtant
c'est le moment où le père de Kevin apprend qu'il y a bien eu viol sur un garçon. Il se précipite dans la chambre de son fils : à ce moment là, quand il cherche à savoir si Kevin l'a fait, il veut plus se rassurer sur le fait que son fils ne ferait pas ça à un garçon ! Plus que l'idée du viol, il veut s'assurer que son fils ne toucherait pas un garçon.
(du moins, c'est ce que j'ai compris)