Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : American Horror Story : Hotel. Saison 5. Episode 12.

15 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #American Horror Story

Critiques Séries : American Horror Story : Hotel. Saison 5. Episode 12.

American Horror Story : Hotel // Saison 5. Episode 12. Be Our Guest.

SEASON FINALE


Il reste encore un épisode à la saison 5 et pourtant, je pense sincèrement que cet épisode aurait pu faire un bon season finale. Il conclut de façon assez sincère et intelligente toute cette saison 5. Il laisse la part belle à Denis O’Hare. Ce dernier brille encore une fois alors qu’il a encore plus de place dans le récit. Alors que Lady Gaga remportait son Golden Globe de la meilleure actrice dans une mini-série il y a quelques jours de ça, je dois avouer que je ne m’attendais pas forcément à un tel épisode. Cet épisode est presque étrange par moment, notamment car il permet de se poser des questions sur le fait d’être éternel et seul. Le personnage de Sarah Paulson est d’ailleurs excellent dans ce registre là alors qu’elle nous permet de voir à quel point elle incarne cette femme brisée. On va apprendre ce qui se passe avec les fantômes et comment ils passent leur au delà ce qui permet aussi le retour de plusieurs personnages pour quelques guests et nous avons un rappel de la saison 1 avec la réapparition de Billie Dean Howard (incarnée par Sarah Paulson). J’ai adoré ce moment et la connexion était bien plus intéressante que celle de l’épisode précédent tout de même alors que l’épisode précédent bâclait une grande partie de l’idée qui se cachait derrière l’épisode.

Liz Taylor m’a beaucoup plu là aussi dans cet épisode. C’est en grande partie grâce au talent de Denis O’Hare (et j’espère sincèrement qu’il aura un Emmy Award du meilleur acteur dans une mini-série en août prochain) car ce dernier incarne quelque chose de tellement différent dans l’univers de American Horror Story, que l’on n’avait pas vu auparavant. Ryan Murphy a appris de ses erreurs cette année en offrant une saison très différente. Tout cela se fait jusqu’au retour de la Countess. Lady Gaga continue d’être une influence importante dans l’univers de American Horror Story : Hotel. Je me demande d’ailleurs si au fond Ryan Murphy n’a pas pensé à Lady Gaga pour écrire cette série. Non seulement car le personnage de la Countess est très Lady Gaga dans l’âme mais aussi car il y a quelque chose de vraiment brillant là dedans. Cette saison me rappelle aussi énormément la saison 1, aussi pour son traitement des fantômes. Au moins, nous avons une fin heureuse pour Tristan et Liz, ce qui n’est pas si mal. Et en 2022 (oui, 2022) tout semble avoir repris dans le bon sens. Après la mort de la Countess, c’est au tour de Liz et Iris de reprendre en main le Cortez et d’en faire quelque chose : rénovations, défilés de mode, etc. Sauf que Liz n’est pas heureuse.

Du coup, les retrouvailles entre Tristan et Liz au milieu de l’épisode est l’un de mes moments préférés. Toute la première partie de l’épisode se concentre sur Liz, sur son évolution et le fait qu’elle est terriblement seule. La seconde partie de l’épisode se concentre sur des aspects complètement différents de la saison : l’histoire de John Lowe. Wes Bentley fait donc une nouvelle apparition dans la série et tout cela pour une interview avec Billie, la médium incarnée par Sarah Paulson. Je ne m’attendais pas du tout à ce que John revienne sur le devant de la scène de cette façon mais je trouve qu’il y a une vraie mécanique intelligente qui se met en place autour de lui. Surtout quand on apprend comment il est mort simplement en voulant aider sa femme et sa fille à se nourrir. Cet épisode conclut de façon intelligente une bonne partie des intrigues (Liz et le fait que c’est la Countess qui l’embarque dans le monde des fantômes, John et l’évolution de ce dernier par la façon dont il est mort, etc.). Cependant, et c’est assez cocasse, qui aurait pu croire que pour arrêter d’être une tueuse misérable, ce dont avait besoin Sally c’est un téléphone et du Wifi… Qui l’eut-cru !

Cet épisode rappelle donc pas mal de choses et thématiques de American Horror Story. Notamment celle de la saison 1 sur les fantômes. Le huis clos est quelque chose qui a énormément aidé American Horror Story : Hotel cette année, surtout car l’ambiance s’est créée toute seule et l’ambition de la série s’est rapidement dessinée. « Be Our Guest » était donc une fin de saison parfaite pour une saison comme Hotel mais je me demande vraiment à quoi va bien pouvoir ressembler le prochain épisode qui sera le dernier. Je me demande si au fond le Cortez ne va pas être rasé dans le dernier épisode, libérant ainsi toutes les âmes dans la ville afin de tuer tout le monde.

Note : 9/10. En bref, bien rythmé et intelligent, un épisode soigné de American Horror Story : Hotel qui offre une fin intelligente à la plupart des intrigues de la saison.

 

A noter : J'ai découvert après coup que cet épisode était finalement le dernier de la saison. Mon avis se concentrait surtout sur le fait que c'était une bonne fin et qu'il n'y avait pas besoin de plus. Cet épisode est donc un bon season finale.

Commenter cet article

rachida 16/01/2016 15:57

Magnifique!!!!

Quentin 15/01/2016 17:20

c'etait bien le season finale !
il n'y a que 12 épisodes cette saison

Anthony 15/01/2016 13:31

Je ne lis pas l'article pour pas me spoiler mais dès le début tu marques qu'il reste un épisode mais ce n'est pas le cas... il me semble bien que c'était le final