Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 4. Episodes 6 et 7.

9 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Chicago Fire

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 4. Episodes 6 et 7.

Chicago Fire // Saison 4. Episodes 6 et 7. 2112 / Sharp Elbows.


Cette année, Chicago Fire compte bien se renouveler et proposer de nouvelles choses. C’est en tout cas ce que l’on peut supposer avec ce qui est fait dans ces deux nouveaux épisodes. La série continue de faire ce qu’elle sait faire de mieux mais la façon dont « 2112 » fait petit à petit monter la pression au sein de la Caserne 51, je dois avouer que j’ai hâte de voir comment sur la longueur de la saison ils vont bien pouvoir aller au bout des choses. Les choses ne vont pas forcément très bien pour Boden et Severide en tout cas. Mais c’est ce qui me plaît aussi avec cette série, sa capacité à remettre ses personnages en question afin de nous donner l’impression qu’il y a bien plus à voir que l’on ne pourrait le penser. Commençons avec la situation de Boden. Si Riddle semble être responsable de tout cela car il veut que Boden s’en aille depuis un sacré bout de temps, je me demande vraiment pourquoi Riddle pourrait avoir envie de virer Boden et en plus de ça l’éloigner de sa propre famille afin de l’envoyer en prison. C’est terrible vous ne pensez pas ? Mais c’est une intrigue secondaire très intéressante qui change de ce que l’on avait pour habitude de voir jusqu’à présent. Riddle a besoin de s’en aller et je pense que Patterson a besoin de s’en aller lui aussi.

Bon, Patterson n’est pas aussi violent que Riddle mais il va utiliser son pouvoir lui aussi dans cet épisode alors qu’il va punir Severide pour insubordination. Sans compter que de toute façon, Patterson qui semblait être plus gentil qu’il n’y paraissait dans les épisodes précédents est clairement en train de tomber dans le rôle du méchant (avec Riddle) dès « 2112 ». Puis nous avons des moments beaucoup plus léger avec Brett et Dawson donnant des conseils à Chili sur le fait d’avoir une histoire d’amour au sein de la caserne. Après tout, les approches ont des résultats totalement différents mais je dois avouer que j’aime bien ce qui est fait car cela fonctionne là aussi mais dans un registre beaucoup plus léger et amusant. Nous avons aussi Mouch, grand fan d’un groupe de rock et qui va perdre complètement ses moyens face à eux jusqu’à ce qu’il se retrouve au premier rang pour le concert. C’est assez fun ce genre d’intrigues qui permettent aussi de rassembler les personnages alors que l’on n’a pas forcément l’occasion de voir Mouch, Casey et cie ensemble dans une histoire en dehors des cas de la semaine. Au fond, « 2112 » est probablement le meilleur épisode de la saison jusqu’à présent et ce n’était pas gagné au départ (mais je dois avouer que j’aime beaucoup le résultat).

Du point de vue de « Sharp Elbows », les choses sont un peu moins intéressantes mais les intrigues de la saison continuent de se développer de façon assez intelligente. Dans ce nouvel épisode, l’affaire contre Boden est en train de devenir de plus en plus sérieuse et il se pourrait bien que l’on perde le personnage (mais je doute que cela se fasse pour longtemps étant donné que Boden est un personnage important dans Chicago Fire et que Chicago Fire a encore besoin de lui). On comprend très rapidement que toute l’affaire est un coup monté mais comment le prouver ? Telle est la question. La caserne, la famille de Boden, Boden, même Riddle, tout le monde sait très bien que cette affaire a été montée de toute pièce contre lui afin de lui faire du mal. Reste plus qu’à le prouver. La scène finale de l’épisode avec tout le monde et Boden était vraiment touchante. Elle suggère vraiment que des choses vont changer dans les prochains épisodes alors que cette intrigue, qui se prépare depuis le début de la saison est en train de petit à petit éclater. Riddle est un con, mais ça cela ne va pas tarder à se faire savoir assez rapidement. Par contre, je dois avouer que l’arrivée de Voight était une sacrée bonne idée qui permet de voir les choses peut-être un peu autrement.

Voight a lui aussi des problèmes cette année mais il pourrait aussi être d’une grande aide pour Boden. Patterson de son côté est tout de même tiraillé. Après que dans « 2112 » il donnait l’impression que les choses étaient assez médiocres mais l’ensemble ne manque pas d’idées. Le passé de Patterson c’est ce pour quoi je reste curieux. Cet épisode est un effort intéressant de la part de Chicago Fire mais je suis aussi parfois un peu ennuyé par le fait que certaines intrigues n’ont pas l’intérêt que l’on pourrait imaginer. Voight apporte un petit plus à cet épisode (au delà du lieu avec P.D.). Voight est là pour aider Boden et il lui propose de tout lui régler sans problème. Même si Boden n’accepte pas cela car il ne veut pas faire les choses dans le mauvais ordre, je suppose qu’il va peut-être devoir accepter par la suite. Finalement, la saison 4 de Chicago Fire est peut-être en train de devenir la saison la plus intéressante de la série (ou du moins la première partie de saison la plus intéressante après la première partie de la saison 2).

Note : 8.5/10 et 6.5/10. En bref, deux très solides épisodes qui rappellent que Chicago Fire a des choses intéressantes à raconter cette année.

Commenter cet article