Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chicago P.D.. Saison 3. Episodes 5 et 6.

8 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Chicago P.D

Critiques Séries : Chicago P.D.. Saison 3. Episodes 5 et 6.

Chicago P.D. // Saison 3. Episodes 5 et 6. Climbing Into Bed / You Never Know Who’s Who.


Un double épisode de Chicago P.D. ? Pourquoi pas après tout, c’est le genre de choses qui sont sympathiques avec une telle série car cela permet aussi de développer un peu plus certaines intrigues. Ruzek se retrouve en danger dans l’épisode 3.05 et l’enquête sur un faux agent de la CIA avec une pathologie dans l’épisode 3.06. Bien entendu, si suivre ces deux épisodes l’un à la suite de l’autre était une très bonne idée, ce n’est pas un double épisode comme j’aurais aimé qu’il soit. Disons que ce sont deux épisodes classiques de la série associés l’un à l’autre. Cela reste divertissant dans son ensemble mais le manque de surprise influx forcément sur l’impression que j’ai eu à la fin. Je n’ai pas retenu énormément de choses ou en tout cas, je n’ai pas eu envie de retenir grand chose car c’est un peu gros. Notamment l’épisode 3.06 et cette histoire de faux agent de la CIA. Franchement, c’est un peu difficile d’avaler cette histoire d’hommes suivant les ordres de quelqu’un qui a des problèmes mentaux alors qu’ils pensaient tous oeuvrer pour le bien de leur pays. Mais d’un autre côté, cela m’a un peu rappeler Alias et le SD-6. Tout le monde pensait faire partie de la CIA alors qu’ils travaillent en fait pour un méchant.

Le twist autour de cette histoire manque peut-être d’un peu d’intérêt dans le sens où cette intrigue ne colle pas forcément avec l’idée que je me fais de Chicago P.D.. Pour moi, cette série se concentre beaucoup plus sur des histoires de gangsters, de braquages en tout genre, etc. pas vraiment sur des trucs plus dignes d’affaires de Mentalist ou encore de Esprits Criminels. Mais ce n’est pas la première fois que la série fait quelque chose de ce genre là. Ruzek de son côté n’a peut-être pas fait le meilleur choix quand il a décidé de passer sous couverture et qu’il n’a même pas demande de soutien. Il a ignoré les conseils d’Antonio et il s’est donc mis en danger. Je trouve que Ruzek est un personnage intéressant que Chicago P.D. a énormément de mal à utiliser de façon intelligente. Heureusement que cet épisode cherche à lui donner une place un peu plus importante dans une saison qui a besoin de ses personnages pour grandir. Ce que je regrette cette année (mais qui est peut-être aussi un atout) c’est le fait que les personnages ne soient pas forcément tous au centre de l’histoire. On a eu l’histoire de Voight dans les 4 premiers épisodes et une point de certains autres personnages ici et là.

Les twists sont là aussi très classiques et très faciles mais je ne pense pas que cela soit l’intérêt principal de cet épisode de Chicago P.D. non plus. Les twists n’ont jamais vraiment été le fort de cette série de toute façon. Du coup, l’action qui prend place (et qui est plutôt bonne) fonctionne très bien elle aussi et le spectateur se trouve être à la hauteur des attentes des téléspectateurs. Roman tente de son côté d’aller de l’avant face à Burgess. Roman n’a jamais été mon personnage préféré dans cette série mais je pense qu’il est en train de devenir un peu plus intéressant maintenant. Son rôle dans ces deux épisodes était assez touchant, ce qui permet de voir un tout autre aspect du personnage. Contrairement à Platt qui est forte d’un point de vue émotion complètement différent. Elle aide les enfants à passer une journée sympathique, tout cela avec Roman dans les parages. Platt est un personnage qui a la tête sur les épaules, c’est en somme tout ce que l’on pouvait attendre de la part de cette série. Lindsay et Halstead sont de leur côté de nouveau ensemble et ils ne vont même pas chercher à garder cela secret pour le moment.

Je pense qu’ils réalisent enfin que tout le monde sait déjà pour leur relation (mis à part Hermann apparemment) et chercher à le cacher serait encore plus ridicule maintenant que cela ne pouvait l’être auparavant. Les résultats d’Olinsky n’ont pas de grand intérêt pour le moment. Disons que cela n’apporte rien de neuf. J’ai eu l’impression d’avoir déjà plus ou moins vu ça auparavant alors bon, ce n’est clairement pas ce que j’ai envie de voir. Du coup, je me demande à quoi va ressembler la suite de la saison. Je suis assez curieux de voir comment Voight va évoluer alors que son histoire est plus ou moins mise de côté, comment Lindsay va tenter de se reprendre grâce à Halstead et puis ce qu’ils comptent faire de Ruzek, de Burgess et Roman, et des autres.

Note : 5.5/10. En bref, deux épisodes corrects mais qui sont peut-être plus intéressants pour ce qu’ils font du point de vue des personnages.

Commenter cet article