Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Colony. Saison 1. Episode 2.

23 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Colony

Critiques Séries : Colony. Saison 1. Episode 2.

Colony // Saison 1. Episode 2. A Brave New World.


Carlton Cuse, pour avoir travaillé pendant des années sur Lost (et accessoirement d’autres séries) prouve qu’il maîtrise les univers dystopiques ici plus qu’il n’a pu le faire au travers de The Strain par exemple. Quoi qu’il en soit, Colony c’est peut-être bien tout ce que l’on pouvait attendre de la part d’une série sur une invasion extra-terrestre. Ce n’est pas facile à gérer ce genre de choses, d’autant plus que l’on connaît tout un tas d’échecs du genre mais par chance, Colony garde son rythme avec ce second épisode. La série s’ouvre un peu aux personnages en laissant donc l’intrigue virevolter autour de ces personnages sans en faire des tonnes. Le personnage le plus important introduit dans ce second épisode est peut-être « the factory » mais ceux au boulot de Will étaient plutôt cool eux aussi. Plus on rencontre de personnages et plus ils donnent l’impression d’être un peu plus originaux que je n’aurais probablement pu l’imaginer au départ. En effet, Colony tente de permettre aux personnages d’être un peu moins prévisibles et c’est une très bonne chose. D’autant plus que la mécanique de base de cette série était ultra classique et la façon dont le premier épisode évoluait reste sympathique sans briller pour autant non plus.

J’aime bien pour le moment les divers personnages travaillaient pour les diverses entrées du gouvernement, peut-être encore plus que ceux qui travaillent avec la résistance. Ce second épisode est aussi une occasion de voir l’histoire de façon légèrement différente et comme on va probablement la voir dans les futurs épisodes. Pour ce qui est de la Résistance, je ne sais pas trop pourquoi mais j’ai comme l’impression que ce ne sont pas des gens biens. Ils tuent d’abord et posent des questions plus tard, ce qui est déjà un signe de laisser aller. En tout cas, cela semble cacher tout un tas de choses et ce sera au tour de nos personnages préférés de délier cet ensemble. Il semble donc plus important pour eux de sauver leur peau plutôt que de s’intéresser réellement à leur mission. Le fait de tuer des gens qui sont prêt à entrer dans vos rangs, ce n’est pas un peu facile ? Sadique ? Je ne sais pas trop quel est le but de la Résistance, mais elle nous cache énormément de choses et je suis persuadé que ce que l’on va découvrir sur « l’ennemi » d’ici la fin de la saison promet de très belles choses par la suite. Car j’ai hâte de voir ce que justement « l’ennemi » est et représente. La relation entre Katie et Will est là aussi un élément important de la scénarisation de Colony.

La série tente d’en faire quelque chose et je dois avouer que Sarah Wayne Callies et Josh Holloway ont une alchimie sympathique. Ce n’est pas encore le couple le mieux écrit de l’histoire des séries, mais cela a énormément de potentiel pour devenir un couple touchant. Ou en tout cas beaucoup plus que l’on ne pourrait probablement l’imaginer. Reste également la fin de l’épisode, ultra curieuse qui me laisse là aussi perplexe. Je me demande vraiment ce dont Colony est vraiment capable par la suite mais le scénario sait rester intriguant et intéressant. On a toujours envie de savoir ce qui se cache derrière la porte qui arrive devant nous. C’est sans compter sur la dernière image de l’épisode qui suggère là aussi qu’il y a plus à attendre que l’on ne pourrait s’y attendre de la part de la Résistance. Finalement, Colony continue son bout de chemin en nous offrant quelque chose d’assez sympathique dans son ensemble sans en faire des tonnes. Je crois bien que l’une des réussites de cette série c’est justement de garder en tête ses objectifs et de ne pas en dévier trop rapidement. Surtout que le second épisode est souvent très important car c’est celui qui est sensé nous convaincre que l’on ne perd pas son temps en cherchant à poursuivre l’aventure.

Note : 7/10. En bref, il y a un vrai sens du rythme et des twists qui me plait.

Commenter cet article