Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Colony. Saison 1. Pilot.

4 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Colony

Critiques Séries : Colony. Saison 1. Pilot.

Colony // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Avec ce premier épisode, Colony semble représenter tout ce que Falling Skies n’a jamais réussi à être et ce n’est pas plus mal. Créée par Ryan Condal (Hercule, The Sixth Gun) et Carlton Cuse (The Strain, Lost, Bates Motel), n’est pas sans rappeler tout un tas de bêtises qui ont été fait par des séries diverses et variées sur la question alien et de l’invasion. Mais Carlton Cuse connaît très bien son monde et c’est ce qu’il démontre de façon très intelligente dans ce premier épisode. En somme, Los Angeles est colonisée et la série cherche à nous raconter comment cela a changé la vie des gens qui habitent, à la fois du point de vue de ceux qui ont décidé de collaborer que de ceux qui veulent résister. C’est un point de vue intéressant d’autant plus que tout est parti de l’histoire de Will Bowman, incarné par Josh Holloway (Lost). La série cherche à mettre en scène son histoire petit à petit, sans trop en faire et au fond ce n’est pas bête même si je trouve dommage de ne pas aller plus loin. Quoi qu’il en soit, ce qui est intéressant avec ce premier épisode, c’est le fait qu’il n’use pas toujours des poncifs de ce genre de séries et parvient à développer quelque chose de beaucoup plus finaud. Notamment du point de vue des personnages dont la personnalité passe parfois au dessus de l’histoire principale de la saison.

Dans un futur proche, le monde est désormais occupé par une force extraterrestre. Les Humains ont le choix de collaborer... ou de résister. A Los Angeles, une famille vit sous la menace constante de l'occupant...

Du coup, bien que Colony ait ses moments rythmés comme il se doit, ce n’est pas que ça. C’est une série qui cherche aussi à raconter comment cet homme, Will, qui cherche son fils de 12 ans, de l’autre côté du mur. Ce n’est pas sans rappeler une sorte de mélange entre l’occupation nazi en France et accessoirement le mur de Berlin quand les gens du côté communiste voulaient à tout prix rejoindre l’autre côté du mur. Ce premier épisode sait donc aussi frustrer son téléspectateur de par sa façon de faire intervention le rythme. Ce n’est pas toujours très rythmé, ou alors durant quelques occasions et quelques sursauts ici et là. Au fond, tout cela est plus que logique étant donné que le but de Colony est de présenter les choses sous un angle complètement différent. Le but est de mettre en scène les personnages, de parler de l’impact émotionnel que cela peut bien avoir pour eux. Dans le registre des séries d’invasions extra-terrestres, on a eu Falling Skies qui n’a jamais réussi à être à la hauteur des attentes et puis aussi V qui racontait une histoire proche mais que Colony ne cherche pas vraiment à rejoindre pour autant. J’aime bien le fait que l’on ne veuille pas tout de suite nous montrer l’E.T. dans toute sa splendeur.

C’est une erreur qui a été faite dans les deux autres séries citées et qui ne permet donc pas vraiment de s’attacher aux personnages. Ici, Will n’est peut-être pas le personnage avec lequel il est le plus facile de connecter. En effet, j’ai largement préféré sa femme, incarnée par Sarah Wayne Callies. Un peu comme dans The Walking Dead lors de sa première saison elle est ici aussi dans la peau du personnage qui m’intéresse le plus de suivre sur la longueur. J’espère donc que les promesses faites ici dans ce premier épisode seront tenues sur la longueur. On sent qu’il y a une volonté d’aller au delà de la surface et de creuser une réflexion beaucoup plus sociologique et philosophique sur la vie avec on envahisseur. Ce n’est pas ce qu’il y a de plus facile à faire mais j’ai envie de faire confiance à USA Network qui a prouvé cet été qu’elle avait eu du nez avec Mr Robot. Avec une galerie de personnages suffisamment efficaces, je suis très curieux de voir la suite et surtout l’envahisseur. A quoi ressemble t-il ? On ne le sait pas vraiment mais justement, cette frustration donne clairement envie de revenir faire un tour, au moins pour deux ou trois épisodes histoire de voir si Colony tient ses promesses.

Note : 6.5/10. En bref, une série qui promet des choses ambitieuses dans un premier épisode assez agréable et à contre courant.

Commenter cet article

isabelle 05/01/2016 07:26

josh holloway : mauvais choix