Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : DC’s Legends of Tomorrow. Saison 1. Pilot.

22 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Legends of Tomorrow

Critiques Séries : DC’s Legends of Tomorrow. Saison 1. Pilot.

DC’s Legends of Tomorrow // Saison 1. Episode 1. Pilot : Part 1.


Le problème de ce premier épisode de Legends of Tomorrow c’est que l’on connait déjà les personnages. Il n’y a donc aucun enjeu de ce point de vue là. Le seul ? Faire en sorte que le groupe fonctionne et qu’une alchimie se créée. Ce n’est pas bête vu comme ça et c’est aussi une série qui brise une formule qui fonctionnait jusqu’à présent : celle de se concentrer sur un seul héros à la fois. Greg Barlanti, Marc Guggenheim et Andrew Kreisberg l’ont déjà fait avec Arrow, puis The Flash et depuis octobre avec Supergirl. Ils se retrouvent donc avec une quatrième série de super-héros (et la troisième sur The CW) de l’univers DC Comics. Ils se sont accaparés ici des héros assez sympathiques, chacun avec des personnalités tellement différentes que l’on ne peut que passer de bons moments. Ce premier épisode est cependant ultra conventionnel, pas mauvais, mais très basique et il ne nous réserve donc que très peu de surprises. La première surprise c’est l’intégration de Rip Hunter incarné par Arthur Darvill (Doctor Who, Broadchurch). Ce dernier se joint donc à la fête et je dois avouer que c’est l’un des éléments qui m’a le plus plu dans ce premier épisode.

Quand les héros seuls ne suffisent plus, le monde a besoin de légendes. Après avoir vu le futur, Rip Hunter, un petit escroc capable de voyager dans le temps, est chargé de réunir un groupe disparate de héros et de méchants qui sera chargé de combattre la menace qui pèse sur la planète.  Cette équipe faite de bric et broc réussira-t-elle à remplir sa mission ?

En fonctionnant comme une série de super-héros classique sur une bande, Legends of Tomorrow est aussi l’occasion de voir un autre pan de ce genre de séries. Après tout, mis à part Agents of S.H.I.E.L.D qui a mis un peu de temps à trouver son rythme (presque une saison), il n’y a pas vraiment eu de séries sur des bandes de super-héros. C’est donc assez perturbant et original mais l’exécution n’est peut-être pas totalement réussie, en grande partie car cette bonne idée peut aussi être une faiblesse. La série tente d’embrasser les meilleurs éléments du genre (s’inspirant notamment de ce qui a déjà été fait avec X-Men ou encore Avengers au cinéma). On retrouve un peu aussi dans l’introduction un côté chargé qui colle avec l’univers de Legends of Tomorrow. La première partie de l’épisode est la plus complexe alors que l’on voit la série se construire petit à petit, les liens se tisser dans l’équipe. Le but est de nous introduire chacun des personnages (grossièrement car l’on est sensé savoir qui sont chacun des personnages plus ou moins avant même de se plonger dans Legends of Tomorrow). Là aussi c’est une faiblesse, car la série prend le pari de penser qu’il n’y a pas de raison que les téléspectateurs de cette série ne regardent pas déjà Arrow et The Flash.

Il y a des personnages que l’on va devoir apprendre à connaître tout au long de la saison. Je pense notamment à Rip Hunter qui est bourré de potentiel et qui sera bien utilisé, je l’espère, par la suite. Un vilain comme Vandal Savage demande là aussi une présence importante dans l’univers de Legends of Tomorrow. La série ne cherche pas encore à trop en faire, un peu comme ce qui est fait cette année avec Zoom dans The Flash. Tout est installé petit à petit, sans en faire too-much. Pourquoi pas après tout. En présentant Legends of Tomorrow, le président de The CW a parlé des « Gardiens de la Galaxie qui rencontre Doctor Who ». On retrouve les voyages dans le temps (ce qui pourrait justement coller parfaitement avec l’idée d’une série novatrice et plus originale dans l’univers des super-héros) mais attention à ne pas faire une sauce trop épaisse. Il y a énormément d’ingrédients dans cet épisode, alors qu’il est allégé de toute introduction de personnage. Je pense que Legends of Tomorrow pourrait s’inspirer un peu de Doctor Who qui, avec des budgets assez serrés, parvient à créer des univers originaux à chaque nouvel épisode. Du coup, avec un budget The CW ce premier épisode ne démérite pas et l’enjeu sera de garder cette qualité visuelle aussi sur le long terme.

Note : 5/10. En bref, une introduction un peu brouillonne par moment mais c’est plein de potentiel et la sympathique du groupe fonctionne.

Commenter cet article