Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Degrassi : Next Class. Saison 1. Pilot (Canada).

11 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Degrassi Next Class

Critiques Séries : Degrassi : Next Class. Saison 1. Pilot (Canada).

Degrassi : Next Class // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Après Degrassi High (1987-1991), il y avait eu Degrassi : The Next Generation (2001-2015) et maintenant que Netflix a décidé de récupérer le soap adolescents, ce sera Degrassi : Next Class pour une nouvelle salve d’épisodes. On est tous tombé au moins une fois sur Années Collèges quand on était plus jeune (enfin, je parle de moi) ou bien la nouvelle génération sur Europe 2 TV (je parle d’une chaîne qui s’appelle maintenant D17…). Quoi qu’il en soit, j’avais réussi à trouver en cette série de quoi me sustenté durant des journées où je n’avais rien à faire pendant les vacances scolaires ou bien en rentrant de l’école. C’était un peu comme Physique ou Chimie (sur NRJ12 à l’époque). Je suivais ces séries religieusement et je dois avouer que je ne suis pas forcément du genre à l’avouer devant tout le monde. Mais j’ai décidé de faire ce coming-out en vous parlant de Degrassi : Next Class que je vais peut-être (et je dis bien peut-être) suivre tout aussi religieusement si le temps dont je dispose le veut bien. On retrouve donc ici tous les ingrédients de la série pour ados un peu bas de gamme et pas nécessairement ultra travaillée mais ce qui est intéressant dans Degrassi : Next Class c’est avant tout les personnages et les relations qu’ils vont entretenir entre eux. On retrouve alors le même groupe d’étudiants : Zig, Lola et Shay notamment ce qui permet de ne pas trop nous dépayser de la série précédente (qui a duré 15 saisons tout de même !).

Une nouvelle génération d'élèves envahit le lycée de Degrassi ! Comme leurs parents avant cela, ils devront relever au cours de leurs études différents challenges, faire face à leurs premiers amours ainsi que leurs premiers échecs, tout en tentant de construire leurs rêves...

Ce premier épisode n’a pas grand chose de neuf à offrir par rapport à la génération précédente mais je pense pas que cela soit ce sur quoi il faut s’attarder non plus. Degrassi : Next Class a déjà vu et revu tellement de sujets différents que du coup, parler d’homosexualité, d’élections de senior president, de relations tumultueuses, etc. tout cela n’a rien de neuf. Degrassi : Next Class c’est du vieux qui revient encore et encore, pas toujours dans la même configuration qu’auparavant mais cela reste assez classique dans son ensemble. Le fait que Netflix ait décidé de récupérer l’univers de Degrassi est tout de même assez intéressant, d’autant plus que l’on pourrait dire qu’au fond cela reste un classique canadien certes mais qui n’a rien à offrir de neuf aussi. Pourtant, avec une première saison de dix épisodes, Degrassi : Next Class se fait la promesse de muscler un peu les intrigues. C’est d’ailleurs ce qui se ressent dès le premier épisode alors que l’on a l’impression de voir The Next Generation sous stéroïdes. Mais en apportant une nouvelle vie à l’univers, la série tente de rester assez proche de la série précédente. En musclant certaines intrigues (les ambitions musicales de Maya par exemple), la relation entre Miles et Tristant est en train d’évoluer dans une sorte de guerre (et cela reste assez cocasse).

Degrassi : Next Class a aussi l’avantage de laisser un peu de côté l’idée de faire un cas de la semaine. Il n’y a pas de sujet de la semaine traité dans un épisode (et c’était d’ailleurs l’un des problèmes de The Next Generation par moment). Je pense que les fans du Degrassi que tout le monde connaît seront au rendez-vous car Degrassi : Next Class correspond parfaitement à ce qu’ils pourraient bien en attendre. Je ne sais pas encore si je vais avoir le temps d’engloutir tous les épisodes de cette première saison mais je pense que si j’ai le temps, j’irais faire de nouveau un tour à Degrassi car même si c’est un peu faiblard, que le scénario reste parfois un peu cliché et scolaire, l’ensemble a une galerie de personnages qui me rappellent aussi un peu mon adolescence et parfois, cette période de ma vie me manque un peu (à petite mesure bien entendu).

Note : 4.5/10. En bref, si je reste persuadé du potentiel, Degrassi : Next Class donne parfois l’impression qu’elle montre aussi à quel point cet univers dure depuis bien trop longtemps…

Commenter cet article