Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Finding Carter. Saison 2. Episodes 14 et 15.

18 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Finding Carter

Critiques Séries : Finding Carter. Saison 2. Episodes 14 et 15.

Finding Carter // Saison 2. Episodes 14 et 15. Anywhere But Here / Rabbit, Run.


J’aime beaucoup Finding Carter mais je crois que Ben est l’une des idées les plus étranges que la série ait décidé d’ajouter. Ce que j’ai du mal à comprendre ce sont les choix de vie des personnages, les choix qu’ils font pour évoluer dans leur vie. Rien n’a vraiment de sens. Carter a décidé de quitter l’école pour devenir serveuse ? Sincèrement, mais qui a bien pu imaginer une telle intrigue, éloignant notre héroïne de tout ce qui aurait clairement pu l’aider. Serveuse ? C’est certainement le pire truc pour enfermer un personnage. Certes, cela permet à Carter de réfléchir sur elle-même, sur ce qui se passe dans sa vie mais ce n’est pas suffisamment caractéristique de ce que la série peut véritablement faire d’intéressant. C’est là aussi que Ben apparaît comme un personnage particulièrement décevant. Je ne sais pas trop dans quelle direction Finding Carter veut véritablement aller si ce n’est que j’ai un peu de mal à cerner la direction. Ben n’a pas encore servi à grand chose et j’ai même l’impression qu’il va dans la pire des directions. Le vol de la montre (ou le supposé vol) est par exemple l’une des intrigues les plus ridicules de cette saison. C’est dans ce genre de moments que je me rends compte que Finding Carter est probablement en train de tomber dans les travers de ce qu’elle peut faire de plus médiocre pour tenter de gagner du temps sur les intrigues saisonnières.

Ce n’est pas parce que Finding Carter a 22 épisodes cette année qu’elle se doit de faire des choses aussi ronronnantes. J’aurais préféré que Finding Carter prenne le pli du rythme de la première saison et choisisse de faire évoluer drastiquement les personnages. Par exemple, Taylor et Max qui ont besoin de place afin de fêter un anniversaire. Sauf que Finding Carter ne leur donne pas suffisamment d’espace. C’est là que la série n’arrive pas à prendre conscience du fait que tout ce que l’on peut attendre de la part de cette série ne se retrouve pas vraiment dans cet épisode. Au contraire, on se retrouve avec ce qui se fait de plus médiocre dans le registre, sans que cela ne soit particulièrement palpitant. Taylor et Max font bien les choses mais encore une fois, la faute est aux scénaristes qui n’ont pas l’air d’avoir compris pourquoi il ne fallait pas trop donner de place à Carter, dont les intrigues manquent cruellement de pep’s. Cela va aussi pour Crash. Le retour de ce dernier a pimenté un peu les choses à un moment où Finding Carter en avait besoin. Puis je crois que c’est finalement en train de devenir l’une des choses les plus décevante.

Avec le second épisode de cette salve, « Rabbit, Run », la série tente une fois de plus de développer l’histoire de Taylor et Max. Si je trouve cela sympathique, lier leur histoire à celle de Gabe qu’ils vont aider à aller mieux, ce n’est pas suffisant. Taylor est devenue lors de la première partie de la saison 2 mon personnage préféré de Finding Carter. Vous savez, c’est ce personnage qui est laissé de côté et qui mériterait d’être sur le devant de la scène par moment mais la série ne lui en donne pas vraiment l’occasion. Cela me fait penser à tout un tas de séries comme Switched at Birth qui fait partie de ces séries qui ne parviennent pas vraiment à renouveler leurs histoires sans donner l’impression qu’elles rament à se trouver de nouvelles idées. J’apprécie aussi que Lori soit dans les parages sauf que Finding Carter donne l’impression qu’elle fait dans la répétition sans suivre de vraie logique derrière. Lori annonce une information importante à Carter au sujet de Ben. C’est important de nous en dévoiler un peu plus sur la personnalité de Ben sauf que le résultat est presque ridicule car à la fin de l’épisode, rien n’a vraiment changé et Carter passe pour la cruche de service, celle qui ne peut pas faire confiance à qui que ce soit et qui ne peut pas vraiment faire évoluer l’histoire. Finalement, je trouve que ce second épisode est presque plus décevant que le premier car il ne capitalise jamais sur les précédents épisodes.

Finding Carter est vraiment butée et elle a une vraie ambition sauf qu’elle ne fonctionne pas du tout comme j’aurais probablement pu le souhaiter (ou l’imaginer). Il ne reste pas beaucoup d’épisodes et les audiences sont particulièrement mauvaises (les chances de renouvellement pour une saison 3 sont donc assez minces) mais rien n’est fait pour donner envie d’en voir plus ou en tout cas d’apprécier la série autrement.

Note : 4/10 et 3.5/10. En bref, la série continue de décevoir de plus en plus sans prendre conscience de ses problèmes. Dommage.

Commenter cet article