Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : iZombie. Saison 2. Episode 10.

14 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #iZombie

Critiques Séries : iZombie. Saison 2. Episode 10.

iZombie // Saison 2. Episode 10. Method Head.


iZombie jongle en ce moment entre plusieurs intrigues et je pense que ce qu’il y a de plus remarquable avec cette série c’est la façon dont toutes ces intrigues parviennent à se développer sans donner l’impression que telle ou telle intrigue est laissée de côté. Et cet épisode continue dans cette direction alors que iZombie cherche à nous démontrer qu’au fond tout un tas de choses peuvent cohabiter (mais pas trop non plus). « Method Head » est donc plus ou moins une façon de reprendre l’histoire de façon très douce et légère. Le seul problème dans cet épisode c’est le fait que la narration n’est pas aussi fluide qu’à son habitude et l’affaire de la semaine n’est pas aussi efficace que prévu. iZombie ne gère pas ici de répercussions émotionnelles alors qu’après l’épisode précédent, je pense que c’est ce out on pouvait avoir besoin. Je reste persuadé qu’il y a des idées dans cette série et qu’elles sont toutes bonnes mais la façon dont elles sont mises en oeuvre ici, cela ne fonctionne pas toujours comme j’aurais aimé que cela fonctionne. En séparant Liv et Major, mais aussi Liv et Clive dans un seul épisode, je pense que iZombie a fait une erreur, celle de briser complètement ce qui fait aussi la force de cette série en plus de lui permettre d’évoluer drastiquement.

Cela ne veut pas dire que la dynamique ne peut pas être retrouvée, mais il y a un temps d’adaptation et iZombie ne se donne ici pas forcément le temps de nous faire apprécier les nouveautés. Cet épisode a tout de même de bons moments de comédie, qui sortent un peu la série de certains de ses carcans mais ce n’est pas forcément suffisant. J’aurais apprécié que cela soit un peu plus efficace, peut-être même plus forcé tout simplement. Si l’affaire qui permet à Liv et Clive de se retrouver dans cet épisode n’est pas exceptionnelle, c’est uniquement car cela donne l’impression d’être un mélange de tout un tas de choses, ne permettant donc pas de passer un aussi bon moment que l’on ne pourrait probablement le souhaiter. Sauf pour le côté un peu meta de l’épisode qui reste assez agréable malgré tout car c’est amusant (après un épisode super-héros) de caser une affaire qui se situe au milieu d’une série de zombie : Zombie High. Ce n’est pas la première fois que Rob Thomas s’essaye à ce genre de choses cette année et je trouve que c’est une façon de bousculer un peu les personnages et d’offrir aussi de nouvelles idées humoristiques. Le seul problème c’est que cela ne fonctionne pas ici comme j’aurais pu le souhaiter.

Sans être mauvais, ce n’est pas exceptionnel. Mais le sous-texte est peut-être ce qu’il y a de plus intéressant alors que Rob Thomas se moque de sa propre série au travers des propos de Clive. Ce dernier parle du fait que faire une série de zombie avec pour héros un zombie c’est crétin. Dans iZombie, Liv, notre héroïne est une zombie, ce qui pourrait donc être vu plus pu moins comme crétin là aussi. Mais cela reste assez drôle dans son ensemble, ce qui n’est pas trop mal pour autant. Mais il y a aussi le développement des intrigues secondaires qui se fait plus ou moins au dépend du reste. Ils n’ont pas vraiment le temps de développer les intrigues de Major et Blaine et pourtant, iZombie tente de le faire et d’introduire de nouveaux éléments. C’est dommage car tout cela est plombé par le fait qu’il n’y a pas suffisamment de temps dans l’épisode pour développer au mieux toutes ces intrigues. Du coup, on se retrouve avec quelque chose d’un peu décevant dans son ensemble alors que cela avait largement les moyens d’être beaucoup plus efficace.

Note : 5.5/10. En bref, un épisode avec une partie meta assez fun, un cas traité de façon classique et trop de méli-mélo entre les intrigues. Dommage.

Commenter cet article