Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scorpion. Saison 2. Episode 7. Crazy Train.

16 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Scorpion

Critiques Séries : Scorpion. Saison 2. Episode 7. Crazy Train.

Scorpion // Saison 2. Episode 7. Crazy Train.


Fût un temps, les téléfilms de trains fous étaient à la mode. Je me souviens notamment de ce téléfilm en deux parties que TF1 et cie ont multi-rediffusés lors des vacances scolaires pendant des années et que j’ai dû voir au moins 5 ou 6 fois : Atomic Train. Bien entendu, l’histoire de Scorpion est complètement différente alors qu’elle parle d’un métro fou (donc plus proche de L’attaque du Métro 123), mais je me souviens encore du téléfilm avec Rob Lowe et Kristin Davis comme si c’était hier. Je trouve même qu’il n’a pas si mal vieilli que ça pour un téléfilm catastrophe de 1999. Mais ce n’est que mon humble avis. Cette semaine, la série met en danger Paige alors qu’elle est à bord d’un métro qui ne s’arrête plus et qui a complètement perdu les pédales. C’est agréable ce genre d’histoires car cela permet de rapidement nous mettre au coeur de l’action et de ne pas laisser trop de temps au reste et notamment aux bons sentiments. J’aime bien quand la série m’offre de bons moments comme « Crazy Train » car si cet épisode n’est pas complètement tordu, il n’en reste pas moins efficace. C’est assez drôle de voir Walter en train de regarder Paige depuis le quai alors qu’elle est dans le métro. Peut-être car Scorpion joue énormément avec la vie et la mort chaque semaine.

A chaque nouvel épisode qui passe, tous les personnages peuvent être en danger de mort. J’aime bien ce genre d’intrigues et ce même si l’on sait qu’à la fin de l’épisode, tout le monde va être encore en vie. C’est d’ailleurs l’un des problèmes de Scorpion, de ne jamais vraiment mettre en danger ses personnages. Comme lors du final de la saison précédente, on savait pertinemment que Walter n’allait pas mourir étant donné que c’est le héros de la série et que la série est un succès. Pourquoi avoir envie de l’arrêter en plein vol. Pour en revenir à cet épisode, la série cherche à créer des situations toujours plus cocasses afin de mettre en danger la vie de chacun. Si cet épisode a ses moments de tension (et que cela s’avère même assez sympathique), je dois avouer que je m’attendais à quelque chose de légèrement différent malgré tout. Ces moments où la série met en scène des personnages en danger était l’un des éléments qui faisait le succès de Scorpion lors de sa première saison et c’est finalement en train de devenir le contraire désormais. Peut-être car le suspense a assez duré. A moins que Scorpion ne décide de tuer un personnage important et là, on aurait quelque être quelque chose qui en vaut véritablement la peine (en tout cas de mon point de vue).

Ralph est de retour et c’est plutôt une bonne nouvelle. C’est toujours sympathique de voir qu’il est impliqué dans une affaire et qu’il ne sert pas à boucher les trous à la fin des épisodes. Ralph n’est pas le meilleur personnage de Scorpion mais il apporte tout de même un petit quelque chose non négligeable. Quoi qu’il en soit, on peut enfin le von dans des circonstances un peu différentes et c’est là aussi un tour de force presque inédit. Je dis bien presque car l’on sait de toute façon que Scorpion ne va pas non plus faire de Ralph le meilleur personnage et qu’il restera toujours quelqu’un de très secondaire et annexe. Quoi qu’il en soit, je n’ai pas compris le fait que Sylvester soit coincé au labo. Oui, il a peur de beaucoup de choses mais franchement, j’ai l’impression que c’est gâcher le potentiel de Sylvester alors que le personnage est vraiment capable de faire beaucoup plus de choses que ça, et d’être beaucoup plus intéressant. Il n’est pas fun quand il est seul au labo et c’est bien le problème de cet épisode alors qu’ils est réduit à des dialogues pompeux et à quelque chose de trop secondaire pour moi. Finalement, ce nouvel épisode de Scorpion était pourtant une aubaine pour faire des tas de choses différentes mais ce que je remarque c’est qu’au delà du cas assez fun (bien que prévisible) il n’y a pas grand chose à sauver là dedans.

Note : 5.5/10. En bref, un épisode sympathique bien qu’il fonctionne comme d’autres.

Commenter cet article