Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Shameless (US). Saison 6. Episode 1.

11 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Shameless

Critiques Séries : Shameless (US). Saison 6. Episode 1.

Shameless (US) // Saison 6. Episode 1. I Only Miss Her When I’m Breathing.


Shameless est de retour après une saison 5 parfois chaotique qui ne savait pas toujours quoi faire de ses personnages. Mais de toute façon, les débuts de saison n’ont jamais été les points les plus forts de Shameless. C’est toujours dans ce genre de moments que l’on se rend compte aussi des faiblesses de cette série, de son incapacité à débuter une saison correctement sans passer par tout un tas de trucs pas nécessairement brillants. Mais pour autant, cela reste assez intéressant car la série a énormément de choses à raconter encore cette année. Shameless c’est une anti-sitcom familiale, reprenant tous les atouts d’une famille de sitcom en brisant les codes et en faisant les choses à sa façon, avec le ton qu’il faut. A la fin de la saison précédente, nous laissions le destin de plusieurs personnages dans la balance. On avait alors Carl qui était en détention juvénile (et il a bien grandi), Debbie enceinte (alors qu’elle voulait absolument le devenir mais risque de le regretter), Fiona qui se retrouve coincée dans un mariage qui au fond n’est pas vraiment celui de ses rêves sans parler de Lip et de sa relation avec Sasha Alexander qui n’est pas vouée à durer bien plus longtemps que ça. Je me demande comment certaines intrigues vont évoluer car cette année, Shameless semble reprendre plus ou moins un schéma classique.

On découvre que Carl ne s’est pas assagi et qu’au contraire il est en train de devenir un vrai caïd (même si sa coupe de cheveux ne l’aide pas vraiment à passer pour autre chose qu’à un fumeur de weed qui n’a plus aucun neurone). On a Fiona qui se retrouve toujours coincée au milieu d’une relation qui n’est pas si intéressante que ça et puis Lip qui retombe dans certains de ses travers, tabassant le fils de celle avec qui il a une relation. Ian a du mal à se retrouver une place dans sa propre vie. Surtout car il a toujours du mal à savoir comment faire avec Mickey. Ce dernier n’a de cesse de prouver son amour à Ian, mais bon, ce dernier n’est pas le plus réceptif pour le moment. Debbie se rend compte qu’elle a fait une grosse erreur en tombant enceinte, éloignant d’elle le seul garçon qui l’a vraiment aimé. L’un de mes personnages préférés de ce premier épisode c’est étrangement l’un de ceux que Shameless semblait avoir oublié depuis des années : Lip. En effet, Lip démontre à quel point il est devenu mature à un moment donné. Et c’est justement aussi pour ça que j’aime bien Lip dans cet épisode. Car Lip montre une vraie évolution qui n’a rien de cliché comme celle de Carl qui tombe comme un cheveu sur la soupe (et les autres personnages n’ont pas vraiment changé par rapport aux années précédentes, même s’ils tentent de prouver le contraire).

Lip pourrait bien devenir l’un des personnages les plus intéressants si jamais Shameless s’en donne les moyens. Ce n’est pas avec Frank et ses quelques moments comiques un peu bizarres que la série va gagner des points à nouveau avec moi. Frank est d’ailleurs dans une sorte de cycle redondant qui n’a de cesse de répéter des schémas qui n’ont rien de vraiment passionnant. C’est un peu la même chose avec Fiona d’ailleurs. Cette dernière a beau être incarnée par Emily Rossum et cette dernière a beau être toujours au poil, au delà de ça le scénario qui enrobe le personnage manque cruellement de personnalité. On tombe donc dans tout un tas de clichés sans véritable saveur mais je sais pertinemment que de toute façon, les premiers épisodes ne sont pas les meilleurs de chaque saison de Shameless. Peut-être aussi que l’un des aspects les plus intéressants de ce premier épisode c’est l’histoire de Debbie et le fait que la série ne cherche pas à retarder l’inévitable trop longtemps. La série confronte donc rapidement Debbie aux parents de Derek puisqu’une fois que ces derniers vont être impliqués dans l’histoire de Debbie, je suppose que de nouveaux problèmes vont avoir lieu pour la famille Gallagher.

Note : 5/10. En bref, un premier épisode en demi-teinte.

Commenter cet article