Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Shameless (US). Saison 6. Episode 2.

19 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Shameless

Critiques Séries : Shameless (US). Saison 6. Episode 2.

Shameless (US) // Saison 6. Episode 2. #AbortionRules.


Alors que Showtime a renouvelé Shameless pour une saison 7 de 12 nouveaux épisodes, je dois avouer que « #AbortionRules » est clairement le genre d’épisodes qui ne peut pas fonctionner. Il y a donc tout un tas d’intrigues en tout genre qui ne fonctionnent pas vraiment et l’on a l’impression d’un coup d’un seul que la série est en train de perdre le fil. L’histoire du twist de la grossesse n’est pas forcément ce qui fonctionne le mieux. Cela permet, au mieux, de confronter Fiona et Debbie ce qui dans un sens n’est pas mauvais mais c’est terriblement mal utilisé. J’aurais bien aimé que la série fasse d’autres choses et se prenne peut-être un peu moins au sérieux. Ou en tout cas, que la mécanique nous donne moins l’impression d’être pleine de trucs et d’autres sans intérêt. En nous donnant l’impression de partir dans tous les sens, Shameless a énormément de mal à nous réconcilier avec le fait que Fiona pourrait tomber enceinte, même par accident. Je pense que Fiona est déjà mère (par accident, par défaut) dans le sens où elle s’est occupée de ses frères et soeurs en l’absence de leur mère et de leur père. Cela pourrait être aussi une bonne raison pour elle de ne pas faire d’enfants. Du coup, la série tombe dans une sorte de piège, pas très sincère et qui nous pair assez facilement.

J’avais envie d’apprécier cet épisode, surtout après un premier épisode un peu bancal mais je sais aussi que Shameless n’a jamais réussi les débuts de saison (surtout les season première qui doivent prendre la température). Mais voilà, que cela soit Fiona, Debbie ou même l’histoire des autres personnages, la série semble complètement perdre son intérêt. Helene raconte à Lip qu’il devrait tuer son mari et faire en sorte que cela ressemble à un accident. J’ai adoré Lip dans le premier épisode, notamment car c’était un personnage qui évoluait qui plus est dans une bonne direction. Le fait est que dans cet épisode les choses sont complètement différentes et surtout beaucoup moins intéressantes. J’ai cependant été déçu que tout cela soit être une séquence rêvée. Cela aurait vraiment pu donner un rythme plus dramatique, peut-être aussi plus absurde à une saison qui avait besoin de faire quelque chose pour nous surprendre et nous donner envie de revenir. Car après un tel épisode, il n’y a rien pour nous donner envie de revenir mis à part l’attachement que l’on a pour les personnages. Du coup, Lip, qui avait une bonne façon d’entrer dans une intrigue ultra sombre, qui aurait même pu aller très loin, se retrouve avec un rêve bidon.

En perdant énormément de temps sur des inepties en tout genre, l’épisode ne parvient pas à se concentrer sur ce qu’il y a de plus intéressant. L’évolution de Carl par exemple qui dans le premier épisode était un cliché ambulant avait là aussi les moyens de structurer un peu mieux la choses et de nous donner l’impression que finalement Shameless a plus de choses à raconter que l’on ne pourrait l’imaginer. Frank de son côté donne toujours l’impression d’être dans une annexe de Shameless. Il n’interagit plus avec la famille et si l’histoire de Frank et Bianca l’an dernier était assez jouissive, cette année on sent que la série tire sur la corde avec ce personnage. William H. Macy n’est pas quelqu’un de mauvais, au contraire, mais je me demande si au fond Shameless ne devrait pas se séparer de lui. Ce serait un crève coeur mais Shameless a besoin de retrouver soit de la dramaturgie, soit jouer à fond la carte de la comédie (puisqu’elle est jugée dans la catégorie des comédies dans les cérémonies de récompenses). Finalement, cet épisode tombe un peu comme un cheveu dans la soupe. Il n’y a rien à en attendre et je dirais même plus, que l’ensemble manque cruellement de patate. Les scénaristes se sont endormi et ont peut-être perdu espoir. J’espère que la suite de la saison sera de bien meilleure facture que tout ça… Même Ian est un second couteau ici.

Note : 3/10. En bref, j’ai comme l’impression que Shameless est en train de s’égarer…

Commenter cet article

Jessy 23/01/2016 18:26

Assez d'accord avec toi , c'est en train de partir dans tous les sens . Lors des premières saisons , la série était brillamment bordélique , la c'est juste le gros bordel sans aucun fil rouge .
Sérieux je crois qu'il n'y a que l'intrigue de Debbie qui a le potentiel de me tenir en haleine . Tout ce qui est du reste , que ce soit Fiona et Lip et leurs relations merdiques , ou Frank qui est dans des éternels redites , ou alors Ian (mon perso préféré à la base) qui devient transparent voir même inexistant , ça ne m'intéresse pratiquement plus . J'espère qu'ils vont se resaisir ....

Neox 19/01/2016 19:21

J'ai pas trouvé ça si mauvais pour ma part... J'ai même plutot bien apprécié.
Je te rejoins sur Franck, il faut clairement faire quelque chose du personnage.

Par contre, où as tu vu que Lip avait rêver la conversation avec sa prof? J'ai pas compris ça en regardant la scène...

Je te trouve un peu dur sur se début de saison de shameless ^^.