Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Shameless (US). Saison 6. Episode 3.

29 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Shameless

Critiques Séries : Shameless (US). Saison 6. Episode 3.

Shameless (US) // Saison 6. Episode 3. The F Word.


Il était temps que Shameless se secoue un peu pour enfin nous faire voir ce dont cette saison est capable. Cet épisode est bien meilleur que les deux précédents, et c’est une façon de nous rappeler aussi que la série est encore capable de faire de belles choses. Bon, l’épisode n’est pas non plus le meilleur de Shameless, loin de là, mais il y a quelque chose de touchant et réussi là dedans. Plus la série va durer et plus elle va devoir se réinventer. Je peux comprendre que ce n’est pas facile à faire mais j’ai du mal à comprendre qu’une série de cette trempe ait pu rater autant deux épisodes. Le fait que Fiona soit enceinte au même moment que Debbie était une révélation mal passée dans l’épisode précédent. C’était mal venu et cela a plus ou moins effacé l’idée qu’il y avait au départ derrière l’histoire de Debbie (ou en tout cas, ce dont j’avais l’impression). Le fait que Fiona est enceinte est une façon pour Shameless de poser des questions et surtout de mettre Fiona face à certaines de ses décisions : la réaction qu’elle a eu face à Debbie quand cette dernière est tombée enceinte, l’échec de Fiona et de son mariage avec Gus (sans parler du rôle que Jimmy a pu avoir là dedans), sans compter la relation toujours complexe entre Fiona et Sean. Fiona est un personnage cabossé, complexe, mais c’est cet épisode qui permet de remettre ce problème au centre des hostilités.

Je pense sincèrement que c’est une très bonne chose. Mais de toute façon, cet épisode n’est pas là pour faire évoluer grand chose. Il y a quelques twists sympathiques, surtout pour permettre à Fiona de revenir sur le devant de la scène et de réclamer la place qu’elle mérite dans cette série. Emily Rossum était dans un rôle très secondaire dans le premier épisode de la saison alors qu’elle est certainement celle que je préfère (même si Fiona est clairement en train de plonger au fond du gouffre, un gouffre que je n’apprécie guère). Cet épisode remet Fiona dans le contexte de sa propre existence, celle d’une vie que l’on peut qualifier de pourrie. Fiona ne veut pas de bébé, elle veut se faire avorter, et c’est comme ça que la discussion est sensée se terminer. Elle déteste aussi le fait qu’être enceinte est en train de la décrédibiliser face à Debbie, alors qu’au fond Fiona n’est pas la meilleure pour se permettre de juger les relations amoureuses des autres. C’est une occasion en or pour faire revenir V. Même si la relation entre Fiona et V n’est plus ce qu’elle était il y a quelques années de ça encore, je trouve que l’ensemble fonctionne plutôt bien malgré tout. C’est donc un épisode parfait pour mettre Fiona face à des décisions prises qu’elle ne peut que regretter.

Ce que j’apprécie également c’est le fait que Shameless parvienne à redonner à Frank un rôle. Le rôle qu’il joue face à Fiona, de même que Debbie, est vraiment très intéressant. Mais l’intervention des deux personnages va faire tout l’inverse ce qui était voulu au départ. Elle a peut-être eu une semaine pourrie, elle ne va pas laisser Debbie dans ses illusions ridicules. Après tout, je comprends Fiona et ce même si cette dernière n’est pas un modèle. Elle sait ce que c’est que de vivre une vie de merde et elle n’a pas envie de ça pour ses frères et soeurs (même si ces deux derniers font constamment tout pour ruiner leurs vies comme leur soeur ainée). En se concentrant sur un lot restreint de personnages et en ne donnant pas trop de place pour les autres personnages, Shameless se permet de proposer quelque chose de légèrement différent. Kev de son côté est loin d’être ce que je préfère non plus, même si l’histoire de Yanis aurait pu apporter un peu plus. De toute façon, Shameless ne brille pas forcément dans cet épisode mais l’ensemble reste assez agréable dans son ensemble. Même Carl tente de se faire une place petit à petit mais je pense que ce sera une évolution beaucoup plus lente au fil des épisodes qui va donner le ton.

Note : 7/10. En bref, un retrouve un Shameless que j’aime.

Commenter cet article