Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sleepy Hollow. Saison 3. Episode 6.

16 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Sleepy Hollow

Critiques Séries : Sleepy Hollow. Saison 3. Episode 6.

Sleepy Hollow // Saison 3. Episode 6. This Red Lady From Caribee.


Après le double épisode cross-over entre Bones et Sleepy Hollow, la série revient dans sa contrée mais avec un angle qui n’est pas sans rappeler Fringe. Je pense que les producteurs de Sleepy Hollow, qui ont travaillé sur Fringe, ont donné à cette série l’occasion de nous rappeler un peu l’ancienne série de FOX. C’est loin d’être une mauvaise chose que de ressembler à Fringe. Au contraire, je trouve que c’est une excellente chose puisque pour moi, Fringe reste l’une des meilleures séries de ces dix dernières années (et elle me manque toujours terriblement). Quoi qu’il en soit, ce que j’aime bien aussi dans cet épisode c’est le fait qu’il utilise très bien les personnages. Le cas de la semaine a beau faire référence à une autre série, le reste est important. Cet épisode a aussi un flashback à nous délivrer, qui est d’ailleurs assez compliqué dans son ensemble mais il y a aussi l’envie de tout connecter au passé d’Ichabod de façon soignée. Il y a toujours un problème dans cette série mais j’apprécie qu’elle tente des choses et qu’elle serve une certaine forme d’originalité qui lui sied à merveille. Je pense que le problème de cet épisode c’est peut-être que les scènes de face à face avec le monstre manquent d’un poil de suspense.

Il n’y a pas vraiment de sens du danger dans cette intrigue mais je ne pense pas non plus que cela soit si dramatique étant donné que le divertissement reste agréable. On sent que Sleepy Hollow fait le boulot que l’on peut attendre de sa part et je pense que c’est tout ce que j’attends de sa part. La série n’a pas besoin d’en faire des caisses de toute façon et avec Ichabod, nous avons toujours une partie de la mythologie de la série qui se développe. Par ailleurs, l’Agent Reynolds tente toujours de se faire une place. Nous avons un peu plus d’éléments qui permettent de justifier (ou en tout cas de donner de la force) à sa relation avec Abbie. La saison n’a pas eu énormément d’occasion de démontrer qu’elle a du potentiel. Si je ne suis pas contre le fait que Sleepy Hollow veuille foncer droit dans les cas de la semaine étant donné que c’est aussi ce qui était l’une des forces de la série lors de sa première saison, ce que j’ai eu un peu de mal à cerner c’est pourquoi avoir voulu mettre autant de lumière dans une série qui était si sombre et qui justement profitait de ce côté sombre afin de développer son environnement gothique. Rien n’est vraiment clair entre Reynolds et Abbie sauf qu’ils ont un passé commun et c’est ce que la saison doit continuer de creuser au fil des épisodes.

Pour ce qui est d’Ichabod, la place de Ms. Corinth est assez mignonne. Cela permet d’apporter un peu de tendresse dans une série qui aime mélanger les choses. La façon dont Sleepy Hollow mélange les univers me plaît énormément. Même Jenny et Joe ont une intrigue cette semaine et c’est assez correct dans son ensemble. Sleepy Hollow n’a pas grand chose à leur offrir et surtout énormément de temps à leur consacrer mais peu importe, le plaisir de voir que la série utilise ses personnages et ne les laisse pas dépérir est quelque chose que j’ai toujours soutenu. Surtout que comme Fringe avait besoin de développer des personnages secondaires comme Astrid ou Broyles, Sleepy Hollow se doit de faire la même chose. Je me demande si la comparaison que je fais avec l’une de mes séries préférées vaut vraiment le coup et permet de comprendre qu’au fond ce n’est pas si bête que ça et/ou inintéressant mais j’apprécie le résultat. Ca sort presque du lot et ce n’est pas plus mal. J’espère en tout cas que le retour de Pandora va apporter un peu de folie prochainement dans une série qui démontre qu’elle a peut-être plus à raconter qu’elle ne le sous entendait au départ.

Note : 6.5/10. En bref, avec un cas sympa qui me rappelle Fringe, une utilisation judicieuse des personnages et un retour (presque) aux sources pour Sleepy Hollow, un épisode assez sympathique se présente à nous.

Commenter cet article