Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sleepy Hollow. Saison 3. Episodes 7 et 8.

17 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Sleepy Hollow

Critiques Séries : Sleepy Hollow. Saison 3. Episodes 7 et 8.

Sleepy Hollow // Saison 3. Episodes 7 et 8. The Art of War / Novus Ordo Seclorum.


Le problème de cette saison pour le moment c’est de ne pas toujours savoir comment jongler entre les personnages de façon judicieuse. La série tente bien évidemment de nous délivrer des enquêtes diverses et variées, des moments un peu plus funs grâce à notre casting préféré mais l’ensemble a vraiment perdu un petit quelque chose entre l’an dernier et cette année. A la fin de la saison 2, Sleepy Hollow introduisait déjà cette sorte de reboot où le cas de la semaine sera la nouvelle mode dans cette série et pas du feuilletonnant difficile à comprendre qui a perdu bon nombre de téléspectateurs au fil des épisodes. Cet épisode n’était pas forcément ce qu’il y a de plus classique au premier abord mais cela rester connecté au final à toute l’histoire autour de la menace Pandora. La connexion entre les deux est assez prévisible : Atticus Navins recherchait le Shard of Anubis à peu près pour les mêmes raisons que Pandora a fait pousser son Doom Tree. Ils n’ont pas travaillé ensemble mais ils ont le même patron : celui qui apparaît à la toute fin de l’épisode. Globalement, cet épisode n’offre pas grand chose de très inspiré et ce même si cela reste assez agréable par moment. Disons que Sleepy Hollow n’est pas une série totalement bête non plus et que « The Art of War » a des choses à nous offrir malgré tout.

La grande révélation de cet épisode c’est que Sophie Foster est un agent sous couverture qui travaille avec Agent Reynolds afin de mettre la main sur Atticus. C’est assez décevant car il n’y a pas vraiment quoi que ce soit de très entrainant là dedans. On a l’impression que c’est là pour créer un rebondissement mais ce dernier tombe rapidement à l’eau. Sophie n’a pas servi à grand chose et c’est regrettable alors que je suis persuadé que justement Sleepy Hollow aurait pu faire bien d’autres choses totalement différentes et beaucoup plus intelligentes avec elle. La série a énormément de mal à introduire de nouveaux personnages que l’on a envie de suivre au milieu de tout cet univers. La saison manque de danger pour les personnages. On a l’impression qu’ils ne sont là qu’en spectateurs et que rien ne peut vraiment les atteindre. Ils résolvent des affaires mais c’est tout, rien de plus. Les monstres de la semaine, Norse beserkers, sont assez intéressants en terme de concept. Mais rien n’était excitant dans la façon dont le tout est mis en scène par la suite. C’est un reproche que je fais à Sleepy Hollow, de ne pas toujours savoir quoi faire de ses monstres afin de les rendre beaucoup plus intéressant. C’est bien d’introduire de bonnes idées mais c’est aussi encore mieux d’en faire quelque chose de véritablement bon derrière.

Du coup, le suspense vient cruellement à manquer au milieu d’une saison qui ne sait pas trop quoi faire de ses personnages. Ichabod et Annie et le reste sont toujours charmants mais franchement, je me demande s’il n’est pas temps pour FOX de dire un dernier au revoir à la série. Il ne reste que six épisodes après ces deux là, ce qui est parfait afin de préparer le départ de la série tranquillement mais sûrement. Et ce n’est pas « Novus Ordo Seclorum » qui va me faire changer d’avis. Cet épisode est la médiocrité incarnée comme ce que cette saison 3 peut faire de plus rasoir par moment. Ce n’est pas un très bon épisode, même pour Sleepy Hollow. Ce n’est pas le pire que la série ait pu produire (fort heureusement) mais il ne parvient pas à générer un suspense suffisamment fort pour que l’on n’ait pas envie de regarder le temps qui passe. Car c’est ce que j’ai ressenti. Les 40 minutes de cet épisode m’ont donné l’impression de durer près du double. Pandora par exemple, cette menace que la série a introduit plus tôt cette année sans en faire grand chose si ce n’est qu’une simple menace qui rode au dessus des épisodes. Il aurait été intéressant de justement nous montrer un peu plus de caractère autour d’un élément narratif sensé donner le LA dans une saison qui n’a que de très maigres intrigues secondaires.

En effet, Pandora est la seule vraie intrigue de cette saison quand le reste tente de survivre. Je pense à Reynolds qui n’a rien apporté depuis le début de la saison (et ce même si l’épisode précédent a tenté d’en faire un usage un peu différent). Sleepy Hollow manque de tellement de choses et je crois bien que c’est le plus gros problème de cette série, de manquer. La menace de la semaine donne surtout l’impression d’avoir déjà été vu dans un épisode précédent de la série. Ce n’est pas comme si Ichabod et Abbie n’avaient pas déjà combattu plusieurs créatures différentes. Sleepy Hollow est à la base une série d’aventure assez fun, un peu horrifique aussi de temps en temps mais quand elle n’utilise pas très bien son univers, cela donne des trucs du genre de ce que l’on a pu voir ici et c’est vraiment problématique. Du coup, on se retrouve encore une fois avec un épisode décevant dans une série qui a perdu ce qui faisait son équilibre auparavant. Je ne pense pas qu’un tel reboot était nécessaire après une saison 2 qui justement était parfois brillante dans sa façon de gérer ses arcs narratifs. Là, tout est beaucoup trop fade.

Note : 5/10 et 3.5/10. En bref, la série n’a plus rien à offrir de très original.

Commenter cet article