Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Supernatural. Saison 11. Episode 10.

22 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Supernatural

Critiques Séries : Supernatural. Saison 11. Episode 10.

Supernatural // Saison 11. Episode 10. The Devil in the Details.


Cette année me donne vraiment envie de voir Supernatural durer plus longtemps. L’an dernier, la seule chose dont j’avais envie c’est que The CW annonce la fin de la série pour cette saison, mais elle s’est tellement bien rattrapée en utilisant à merveille son univers et en lui donnant de nouvelles directions que j’aimerais bien en voir encore plus. En tout cas, il semblerait que le cauchemar de Dean avec le diable et les Ténèbres sur Terre est devenu une réalité. Si cet épisode parvient surtout à conclure une partie de l’histoire de la saison, il permet surtout de nous balancer dans la seconde partie de la saison. D’ailleurs, la fin de l’épisode était particulièrement généreuse avec un twist et une mort importante. Tout cela nous permet de voir que Lucifer n’est pas là pour se faire des amis et que tout cela ne fait que commencer. Le fait que Lucifer prenne le corps de Castiel est forcément important. Misha Collins n’avait plus grand chose à incarner dans Supernatural depuis quelques temps de toute façon. Cela va donc permettre de donner à l’acteur l’occasion d’être utilisée autrement et surtout de nous proposer autre chose. L’acteur, reproduisant le jeu de Mark Pellegrino (Lost) est plutôt bon dans sa façon de faire.

Sa façon de reprendre le mimétisme de l’acteur, son ton dans les dialogues, etc. était une très bonne surprise. Je trouve que la mécanique de cet épisode prend son temps afin d’installer petit à petit cette fin qui lance vraiment la seconde partie de la saison avec les nouveaux enjeux. Je me demande ce que tout cela va impliquer par la suite pour Castiel ET Lucifer. D’autant plus que cela ne va pas bien tourner pour l’un, pour l’autre ou pour les deux. Mais Supernatural s’amuse suffisamment ici pour nous donner l’impression que finalement elle a plus à raconter qu’il n’y paraît. Lucifer est donc enfin un grand méchant bien incarné dans Supernatural. La série lui donne ici un visage connu, ce qui permet de s’attacher un peu plus à cette histoire, d’autant plus que c’est plein d’enjeux divers et variés. Mais il y a aussi toute l’histoire des Ténèbres là dedans. Je me demande ce que cela va bien pouvoir impliquer pour tout ça. Après tout, Lucifer est le Diable. Il peut tout faire (enfin, c’est ce que l’on peut imaginer). Mais je me demande comment cela va se retourner dans cet épisode. En tout cas, le twist est plutôt cool même si je suis un peu surpris que cela puisse être possible.

De toute façon, Supernatural n’est plus une série où il faut chercher à comprendre un retournement de situation comme celui-ci. Elle a besoin de surprendre et elle surprend là où elle peut. Du coup, c’est ce qu’elle fait. Je pense cependant que Mark Pellegrino va me manquer dans la série. Ses apparitions à l’écran sont toujours jouissive. L’acteur incarne bien souvent des personnages un peu perfide dans ce genre là et je pense que Supernatural était la série parfaite pour lui. Durant cet épisode il parvient même à démontrer qu’il est plus que nécessaire à la narration de la série. Il a réussi à faire de Lucifer un personnage important et surtout, quelqu’un que l’on pourrait croire exister. On peut également apprécier le retour dans le passé pour lui et Sam avec le retour du jeune Sam (même si ce dernier a beaucoup grandi depuis sa dernière apparition). C’est aussi l’épisode du retour d’Amelia. Cette année, Supernatural continue d’utiliser de vieux personnages déjà vu précédemment dans la série et qui ne sont pas encore morts. La nostalgie a toujours été une bonne idée, encore plus dans une série comme celle-ci qui a su créer au fil des années des guest emblématiques (cela me rappelle énormément l’époque de X-Files par exemple).

Note : 7/10. En bref, un bon retournement de situation apporte son lot de surprises.

Commenter cet article