Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The 100. Saison 3. Episode 2.

31 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The 100

Critiques Séries : The 100. Saison 3. Episode 2.

The 100 // Saison 3. Episode 2. Wanheda (Part 2).

 

Après un bon retour la semaine dernière, The 100 poursuit son histoire en ciblant particulièrement 2 sujets cette semaine.

Depuis la saison dernière, nous sommes tous intrigués par la cité des lumières. À quoi pourrait-elle ressembler ? D’imagination, on pense à une ville qui rayonne, éblouissante et très moderne.  Nous avons enfin pu apercevoir  cette « city of light ». Celle-ci correspond aux attentes en termes de modernité mais, pour ma part je la voyais plus éblouissante. Cette situation me fait également penser à Hunger Games. Cette ville rappelle le Capitole tandis que l’environnement dans lequel vivent les grounders et les sky people rappelle les districts. Cette ville est présentée par Jaha comme un eldorado mais, il est très enivré par celle-ci à cause de l’hologramme. Il semble de plus y avoir quelques contreparties, puisqu’il est prêt à se retourner contre ses amis et alliés. Jusqu’où ira-t-il pour promouvoir cette cité ? De plus, les derniers éléments que nous montrer la ville à la fin de l’épisode nous indiquent que la série se tourne peu à peu vers le fantastique via ce sujet. Ce pari sera-t-il réussi ?

Le second sujet traité dans cet épisode, est le plus important puisque c’est l’histoire principale du moment : Clarke. Tout tourne autour d’elle. Bellamy et les siens, parti à sa recherche pensaient être encerclés par des grounders mais il n’en est rien. Ce sont d’autres personnes de l’espace qu’il retrouve. Monty retrouvera sa mère et apprendra par la même occasion la mort de l’un de ses proches. On peut le voir par la suite très touché par cette nouvelle. Cela nous rappelle que malgré toutes les épreuves qu’ils ont traversé, ils n’en restent pas moins humains avec des émotions qui peuvent les fragiliser. Jasper en est la preuve vivante après la perte de sa petite amie. L’aspect psychologique semble plus attentionné en ce début de saison où nous pouvons voir que la survie n’est pas toujours facile et que l’on peut tous craquer.

La relation Bellarke fait son grand retour dans cet épisode. La semaine dernière, tout nous laissait porter à croire que c’était terminé, mais la détermination de Bellamy nous prouve qu’il tient encore énormément à elle. Clarke laissera apparaître quelques sentiments également. Tout n’est donc pas perdu encore pour eux. Les scénaristes vont sûrement s’amuser à nous torturer à les réunir et séparer pendant un bon moment. Clarke est une personne très courtisée. Comme on a pu le voir dans le précédent épisode, elle s’est fait capturer par un grounder. Durant l’épisode, on sent que ce dernier s’attache petit à petit durant l’épisode à Clarke. Il en vient même à la protéger de l’Ice Nation, peuple auquel il appartient et auquel il doit la livrer. Toutes les questions sont alors permises sur ses intentions. On comprendra mieux à la fin ces actes mais nous livre un tas d’autres questions. Pourquoi l’avoir livré à cette personne ? Qu’attend cette personne de Clarke ?

Plus secondairement, nous en apprenons plus petit à petit sur la nation des glaces. Ils semblent redoutables et se préparent à entrer à guerre contre tout le monde. Même les grounders semblent les craindre. Qu’ont-ils de si spécial ? On a hâte de voir à quoi ressemble cette reine. Le Mount Weather fait également son grand retour avec une question existentielle. Face à la menace de l’ice nation, ce lieu est le plus approprié pour se protéger et se défendre mais comment vivre dans un lieu  qui rappelle tant de mauvais souvenirs ? Le risque n’est-il pas de devenir comme eux et de faire les mêmes erreurs ?

Note : 8,5/10. Les intrigues sont bien menées, on découvre de plus en plus l’ice nation en éveillant encore plus notre curiosité. Vivement la semaine prochaine !

 

Mickaël Lebrun

Commenter cet article

vts 01/02/2016 10:25

Oui bonne épisode ! The 100 fais mieux de saison en saison