Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Flash. Saison 2. Episode 10.

21 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Flash

Critiques Séries : The Flash. Saison 2. Episode 10.

The Flash // Saison 2. Episode 10. Potential Energy.


Pour son retour, The Flash décide de se concentrer sur les intrigues les plus importantes de la saison et c’est judicieux. Alors que The Flash n’est plus obligée d’introduire le spin off en devenir, elle doit donc passer du temps avec le reste des personnages. Il y a un équilibre assez bon qui est trouvé entre le vilain de la saison et plusieurs développements personnages, tout en conservant l’histoire de Zoom au centre de tout ça. Bien évidemment, la vie romantique de Barry se retrouve encore une fois plus ou moins au centre de cette histoire. Barry a des problèmes avec les relations amoureuses et ce n’est pas nouveau mais ce que je trouve de vraiment intéressant c’est la façon dont tout cela le hante. Tout cela vient d’un cauchemar que Barry fait dans lequel Zoom fait tomber Patty du haut d’un building. Il se demande donc si c’est une bonne idée de dire à Patty qu’il est le Flash. C’est un secret qu’il aime bien dire à tout le monde. Forcément, il y a des moments où le danger que Barry s’était créé dans sa tête arrive (enfin, là à une exposition d’art et la scène ne dure pas suffisamment longtemps pour que l’on s’en imprègne suffisamment). Mais cet épisode permet surtout de se concentrer sur ce dont Barry est capable tout en créant une sorte de relation de la semaine. Patty est une petite amie parfaite pour Barry.

Bien plus que les précédentes n’ont pu l’être et surtout la perspective de le voir avec Iris. Mais Patty c’est un peu la Sarah de The Flash. Comme dans Arrow, il y a une petite amie que l’on déteste (ici Iris et dans Arrow c’est Laurel), mais l’on sait pertinemment que la série va de toute façon créer une relation entre ces deux personnages à un moment donné. Du coup, le fait que Patty risque de mourir est logique. Quoi qu’il en soit, si un vilain est capable de découvrir que Barry est le Flash, il va aussi être capable de découvrir que Barry a une petite amie : Patty, peu importe si elle sait qu’il est le Flash ou non. De toute façon, l’ignorance n’est pas une protection pour elle. C’est dommage tout ça car Patty et Barry ont été des personnages qui vont bien ensemble. Cet épisode est également plutôt bon dans son ensemble alors qu’il nous propose en guise de vilain The Turtle, un vilain un peu old-school sur les bords mais que la série parvient à exploiter de façon assez judicieuse même si la résolution arrive un peu trop facilement à mon goût. Incarné par Aaron Douglas (Battlestar Galactica), ce vilain est plutôt bon d’autant plus qu’il utilise à merveille tous les atouts de The Flash. La série parvient à mélanger tout un tas de bons éléments dans cet épisode, tout en utilisant à merveille le rythme qu’il pourrait bien y avoir derrière.

C’est aussi un épisode qui s’intéresse aux autres personnages, comme Wells-2 qui continue d’imposer sa personne petit à petit. J’aime bien la façon dont Wells-2 se prépare petit à petit, d’autant plus qu’il a un rôle dans le plan de Zoom. J’aime bien ce que ce dernier nous apporte mine de rien. Il nous permet de retrouver petit à petit le Wells de l’an dernier, celui qui a voulu détruire Barry et The Flash à un moment donné. C’est aussi un épisode qui permet de Joe et Iris de revenir sur le devant de la scène. Mais même si au premier abord ce n’est pas très important, je pense que l’introduction de Wally West est beaucoup plus intéressante que l’on ne pourrait le penser. Je suis certain que ce dernier va jouer un rôle important dans l’univers de The Flash quand la série aura besoin de lui bien évidemment. Cet épisode réintroduit également le Reverse-Flash. Je dois avouer que j’ai imaginé Wells dans le costume au début jusqu’à ce que Eobard Thawne soit celui que l’on peut voir dans le costume. Je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à cela, mais la mythologie de The Flash continue de nous offrir de bons moments et ce n’était pas donné au premier abord que cela se passe dans ce sens là.  

Note : 8/10. En bref, retour canon pour The Flash.

Commenter cet article

4evaheroesf 21/01/2016 17:06

Un mauvais retour, mais merci à Cisco et Wells d'avoir essayé.

Je suppose que le personnage est comme ça dans le comics, mais Wally est bien le frère d'Iris...
Barry et Patty, c'était affligeant, et mêler un méta-humain à cette histoire n'a rien arrangé...

delromainzika 28/02/2016 22:52

Je serais vraiment curieux de voir ce que cela donne dans les comics d'ailleurs