Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Originals. Saison 3. Episodes 9 et 10.

30 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Originals

Critiques Séries : The Originals. Saison 3. Episodes 9 et 10.

The Originals // Saison 3. Episodes 9 et 10. Savior / A Ghost Along the Mississippi.


J’ai un peu trainé pour regarde l’épisode de Noël de The Originals mais je pense que la raison est simple : je ne prends plus autant de plaisir maintenant devant The Originals que je n’en prenais à ses débuts. Il y a tellement eu de choses chaotiques au fil des années (notamment avec les multiples aller-retour de Claire Holt au casting de la série). « Savior » est donc un épisode de Noël très mignon avec son lot de bonnes et mauvaises surprises. Si l’épisode de Noël de l’an dernier nous avait offert Hayley et Elijah, cette année c’est plutôt Klaus et Cami. Je ne suis plus le grand fan des romances, peut-être aussi car je grandis, que je n’ai plus le même âge que lorsque l’univers de The Vampire Diaries a commencé ou même quand The Originals a commencé. Malgré tout, je reste encore. Je suis encore The Originals peut-être aussi car je me suis attaché aux personnages en quelque sorte. Je pense notamment à Klaus qui, derrière son omniprésence maladive, reste un personnage emblématique. C’est d’ailleurs intéressant de voir que c’est le personnage que l’on a le plus vu dans The Originals et The Vampire Diaries et qu’il n’est pas celui que l’on a envie de voir disparaître. Il y a eu des moments où je me suis énervé contre la direction prise par le personnage, mais globalement je reste convaincu du bon vouloir de la série.

La relation entre Klaus et Cami est balance au milieu de l’épisode un peu avec les grosses ficelles. Cela ne veut pas dire que c’est mauvais, juste que cela n’a peut-être pas l’intérêt que j’aurais espérer au premier abord. C’est mignon, comme beaucoup de choses dans « Savior » mais ce n’est pas un épisode qui fait évoluer grand chose et donne donc plus l’impression de laisser certaines intrigues stagner au profit d’un épisode de Noël à la tendresse parfois un peu douteuse. Car l’évolution que The Originals tente de nous proposer n’est peut-être pas la plus intéressante non plus. Il y a de belles tentatives mais j’aurais largement espérer que cela soit fait un peu différemment. Heureusement que Claire Holt était là mais plus le temps passe et plus ses apparitions me font moins d’effet. J’ai l’impression que l’actrice devrait soit accepter de revenir pleinement ou totalement disparaître. L’erreur de The Originals aurait toujours été de ne pas se laisser le temps d’évoluer un peu plus. La série ne se répète pas nécessairement mais disons qu’elle ne nous donne pas vraiment l’impression de se renouveler autant qu’elle ne le devrait. Du coup, on doit se contenter de trucs comme le baiser entre Klaus et Cami.

Je suis vilain avec cette partie de l’épisode et pourtant, je l’ai apprécié. Je reste quelqu’un qui aime les romances dans les séries, mais ici c’est presque trop par moment. On a l’impression que The Originals en a fait des tonnes pour pas grand chose. Et puis à l’issue de cet épisode, la question était de savoir si Aurora avait tué Cami pour de bon ou bien Klaus pourrait-il trouver une façon de la sauver ? « A Ghost Along the Mississippi », est l’occasion de revenir sur l’une des questions les plus importantes de l’épisode précédent. Mais ce à quoi je ne m’attendais pas du tout c’est à dire au revoir à Jackson Kenner. Cela permet à la série de conclure une partie de son historie (la romance entre Jackson et Hayley que j’aimais bien) et donc de rapprocher un peu mieux certaines intrigues et certains personnages. Je n’avais pas du tout vu venir la mort de Jackson et ce qu’il y a de plus terrible là dedans, c’est qu’il se fait tirer le coeur sous les yeux de sa bien aimée. Hayley était elle aussi au sommet de sa forme. Je n’aurais jamais imaginé que ce nouvel épisode puisse être aussi touchant et surtout intéressant alors que le précédent était surtout gavé de bons sentiments, comme une dinde de Noël un peu trop fourrée.

La mort de Jackson était donc inattendue et cela a forcément eu un grand impact sur mon appréciation de l’épisode. Lui et Hayley étaient heureux. Mais d’un autre côté, les téléspectateurs n’étaient pas tous d’accord sur le fait que Jackson était quelqu’un d’appréciable. Du coup, certains fans de The Originals doivent être content de voir disparaître un personnage qui s’était mis en travers d’une relation entre Elijah et Hayley. Je suppose donc que ces deux là vont finir ensemble d’ici la fin de la saison. La relation entre Jackson et Hayley était importante pour The Originals, en grande partie car elle représentait l’humanité de Hayley et c’était assez puissant mine de rien. Hayley aime bien Elijah et la mort de Jackson a laissé une autoroute pour que cette relation puisse véritablement éclore rapidement. Pour ce qui est de Cami, la série se devait de transformer un peu les choses. Je ne suis pas sûr et certain que cela soit la meilleure intrigue de toute, peut-être car l’épisode précédent n’était pas autant à la hauteur des attentes que l’on aurait probablement pu l’espérer. D’un autre côté, The Originals reste une série de vampires et de transformations en vampire de personnages. Du coup, c’est forcément assez intelligent. En tout cas, de mon point de vue.

Finalement, ces deux épisodes sont très divergents l’un de l’autre. D’un côté nous avons un épisode décevant ou en tout cas un peu mou du genou, de l’autre un épisode beaucoup plus ambitieux et intéressant.

Note : 4.5/10 et 7.5/10. En bref, The Originals est encore capable du bon comme du moins bon.

Commenter cet article