Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Undateable Live. Saison 3. BILAN.

31 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Undateable

Critiques Séries : Undateable Live. Saison 3. BILAN.

Undateable Live // Saison 3. 13 épisodes.
BILAN


Testé avec succès lors d’un épisode de la saison 2, le format « Live » a été complètement adapté pour cette saison 3 de Undateable. Un choix judicieux qui a permis à la série de se renouveler et surtout de proposer des choses complètement différentes. En termes d’humour, le direct permet plus de spontanéité, de l’improvisation et des moments de folies qu’un épisode enregistré et monté avant sa diffusion ne permet pas. C’est un enjeu cependant important pour NBC que de proposer une comédie en live chaque semaine. Ce n’est pas facile car la série tourne très souvent autour d’un seul décor, toujours utilisé de façon judicieux. Les angles caméras et les pauses pubs permettent de changer le décor et la position des personnages car le but n’est pas que de raconter une histoire avec un seul décor. On n’est pas au théâtre avec deux actes, nous sommes devant une série tournée comme une émission en direct. Les choix comiques sont assez souvent originaux, utilisant à merveille tout le casting de la série. Je ne m’attendais pas du tout à ce que cela soit aussi réussi. Pour réussir cette opération, il fallait bien un casting parfait et le casting de Undateable avait prouvé dans un épisode live de la saison 2 qu’il pouvait très bien proposer quelque chose de très drôle, avec une bonne dose d’improvisation. Bon, la série menée par Chris d’Elia n’a pas forcément changé.

En effet, les personnages restent les mêmes que ceux que l’on avait laissé à la fin de la saison 2 mais avec l’avantage d’être mis dans des situations où ils peuvent tous faire ce qu’ils veulent. Par ailleurs, Undateable a pu être en accord avec l’actualité, avec les nouvelles séries. Dès qu’elle tente d’être meta, ce sont des références qui n’ont pour la plupart pas plus de deux semaines. On parle de tout avec ces personnages, quitte même à parfois faire quelques différences entre la côté est et la côté ouest, devant donner envie aux téléspectateurs de regarder les deux versions d’un épisode. Je ne l’ai pas fait à chaque fois (car ce serait aussi voir 26 épisodes) mais par moment, j’ai été curieux de voir les différences qu’il pouvait y avoir entre les épisodes de deux côtés des Etats-Unis. Le casting est accompagné d’un groupe qui vient chaque semaine interpréter le générique de la série en live. Là aussi, c’est une occasion de s’éclater et de sortir complètement du cadre. On retrouve donc le casting au milieu du public (qui sert les rires de la multi-cam) dans des situations le plus souvent très loufoques. Par ailleurs, j’ai appris après avoir vu cette saison 3 que NBC avait changé en cours de route son plan pour Undateable.

Il y a donc des passages qui sont pré-enregistrés, comme peut le faire le Saturday Night Live afin de gérer certains impératifs. En effet, avec le live ce n’est pas toujours facile de gérer dans le sens où pour raconter des histoires il faut souvent plusieurs décors et donc plusieurs situations avec les mêmes personnages. Quoi qu’il en soit, Undateable était une expérience à voir. Durant 13 épisodes, nous avons pu suivre les aventures de ces personnages et même si NBC annulera probablement la série avant qu’elle ne puisse connaître une saison 4, elle a connu trois saisons fabuleuses de rires et de bonnes surprises. En invitant des guests comme Ed Sheeran, Undateable a tenté de nous convaincre qu’elle pouvait être comme le Saturday Night Live. Certes, l’une est une sitcom et l’autre est une émission à sketchs mais les deux trouvent justement toute leur originalité là dedans. Finalement, Undateable reste la même comédie qu’elle a été lors de ses deux premières saisons. Bill Lawrence a su créé quelque chose de fun, libre et très drôle. Ce n’est peut-être pas la série la plus originale du monde mais elle avait au moins le mérite cette année de me faire passer un agréable petit moment, sans trop se poser de questions.

Le dernier épisode de la saison (ou double épisode pour les plus tatillons) était là aussi très bien géré. Il y avait de belles surprises, de l’humour à foison, comme un feu d’artifice. Je pense que Undateable a voulu proposer une fin de saison à la hauteur des attentes de départ des téléspectateurs quand Undateable est devenue Undateable Live. La série prouve qu’il est possible de faire des comédies en live et j’espère voir plus de comédies tenter l’expérience dans les prochaines années. Je rêve toujours de voir un épisode live de Modern Family par exemple. J’en avais déjà parlé il y a quelques années et ce même si le tout serait assez complexe à réalisé, je suis persuadé que ce pourrait être une brillante idée.

Note : 7/10. En bref, sans être brillante, cette saison 3 a su rester originale et drôle grâce au Live qui a apporté un petit plus à la série.

Commenter cet article