Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Unforgettable. Saison 4. Episodes 11, 12 et 13.

30 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Unforgettable

Critiques Séries : Unforgettable. Saison 4. Episodes 11, 12 et 13.

Unforgettable // Saison 4. Episodes 11, 12 et 13. About Face / Bad Company / Paranoid Android.
SERIES FINALE


Je pense que l’on peut déjà dire que Unforgettable est terminée. A&E a diffusé d’une traite les 4 derniers épisodes de la saison, comme pour se débarrasser le plus rapidement possible de la série. Un choix de diffusion douteux mais compte tenu des mauvaises audiences de la saison, ce n’est on ne peut plus compréhensible. Quoi qu’il en soit, ces trois épisodes nous ont délivré quelque chose d’assez simplistes, sans grandes surprises. Le but n’était pas de nous plonger dans des cas ultra complexes, sauf peut-être avec le dernier épisode de la saison qui est globalement pas mal du tout. Avec des intrigues classiques, la série ne cherche pas à changer grand chose sauf à nous permettre de passer un agréable moment avec les personnage. J’ai bien aimé la scène entre Al et Carrie au milieu de « Bad Company » qui permet de remplacer aussi un peu la relation entre nos deux héros au centre de la série. On a besoin de ça, surtout à la fin de ce qui pourrait être la fin de la série. Accessoirement, Carrie et Al enquêtent sur des affaires diverses et variées. Si j’ai de la sympathique pour celle du dernier épisode, la vieille histoire de « About Face » était plutôt bien menée et l’affaire avec Gary Cole dans « Bad Company » est peut-être bien celle qui avait le plus de potentiel mais qui utilise le tout de la façon la moins judicieuse.

J’aime bien Gary Cole mais je suis forcé de reconnaitre que l’idée que Captain Russo soit suspectée de meurtre est un bon point de départ mais mettre en danger des personnages est un grand classique dans une série policière. Surtout quand les personnages sont confondus dans la mécanique. C’est ce qui se passe avec Russo, que cela soit efficace ou non. Le jeu du chat et de la souris avec un flic véreux, cela aurait dû donner un très solide épisode et puis le manque cruel d’ambition de Unforgettable ici laisse donc un arrière goût. La seule vraie réussite là dedans, c’est la façon dont la relation entre Al et Carrie est utilisée. En effet, c’est assez judicieux grâce à la folie des deux, mais pas seulement. Quant au dernier épisode de la saison, Carrie et l’équipe enquêtent sur la possibilité qu’un homme de famille ait été manipulé. Après tout, c’est largement plausible mais ce n’est pas ça que j’ai vraiment apprécié dans cet épisode. C’est plutôt la façon dont l’enquête nous embarque dans une vraie chance, pleine de bonnes surprises. Carrie se retrouve alors victime d’un scientifique qui créé des soldats avec des citoyens comme vous et moi, tout simplement en contrôlant leur pensée.

En prenant un sujet assez proche du fantastique, Unforgettable tente de parler de choses qui se rapprochent un peu plus des dons de notre héroïne. C’est d’autant plus efficace de la voir mise en danger. J’ai toujours été curieux avec ces histoires de contrôle de la pensée. Au fond, ces trois derniers épisodes sont dans la lignée d’une saison 4 assez classique mais sympathique dans son ensemble. Al et Carrie auront joué le jeu jusqu’au bout. Je pense que cette saison peut très bien faire office de dernier saison de la série sans qu’elle ne manque à grand monde. C’est une façon de dire au revoir à une série qui n’a jamais été exceptionnelle mais qui a malgré tout su se renouveler après une saison 1 souvent ridicule. Elle est passée de la série dont j’avais envie de me manquer constamment à la série policière plutôt agréable qui sait faire passer de bons moments. Il faut bien avouer que l’alchimie entre Poppy Montgomery et Dylan Walsh a beaucoup joué. Cette saison 4 n’a peut-être pas été aussi intéressante pour ces deux là que la saison précédente (voire même les deux premières saisons), mais il fallait développer d’autres personnages et c’est ce qui a été fait de façon assez intelligente au fil des épisodes.

Note : 5/10. En bref, fin de saison sympathique pour une série qui aura connu 4 saisons en renaissant 2 fois de ses cendres.

Commenter cet article