Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Unforgettable. Saison 4. Episodes 7 et 8.

16 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Unforgettable

Critiques Séries : Unforgettable. Saison 4. Episodes 7 et 8.

Unforgettable // Saison 4. Episodes 7 et 8. We Can Be Heroes / Breathing Space.


La semaine dernière, je me faisais plus ou moins lynché par rapport au fait que je dis avoir moins de temps à consacrer aux séries mais toujours du temps à consacrer à Unforgettable. Je peux comprendre que cela soit étrange pour certains et pourtant, j’ai un certain attachement pour les personnages et Poppy Montgomery. Ce n’est pas une brillante série policière mais cela fait maintenant 4 ans que cette série existe et que je la suis religieusement dans ses hauts et ses bas, du coup j’ai énormément de mal à la laisser de côté. D’autant plus que cette saison 4 est pour le moment bien plus réussie que la saison précédente. Avec « We Can Be Heroes », la série nous permet de reprendre les choses dans la bonne direction alors que le fils d’un scientifique proéminent est kidnappé. Mais l’enquête va surtout révéler quelque chose de beaucoup plus complexe et notamment une histoire de vengeance. Cette petite histoire fonctionne plutôt bien car elle sort là aussi Unforgettable un peu de sa zone de confort. Les deux épisodes précédents étaient des occasions de faire revenir des anciennes connaissances de Carrie, afin de bousculer un peu la dynamique mais cette fois, ce n’est pas une affaire de meurtre que doivent gérer les Major Crimes de Manhattan mais quelque chose de complètement différent.

En effet, l’idée de prendre un kidnapping en guise de sujet principal est quelque chose d’assez intelligent, notamment car cela change de ce que l’on a pu voir jusqu’à présent cette année. Cela donne même à Carrie l’occasion d’être vue sous un angle un peu plus léger, notamment car Poppy Montgomery, devenue mère à plusieurs reprises, sait très bien s’y prendre avec les enfants. La scène finale de l’épisode est vraiment mignonne comme tout. C’est pour ce genre de petits détails que cet épisode est réussi, rien de plus alors qu’au fond ce n’était vraiment pas gagné d’avance. Tout au long de l’enquête, Unforgettable retrouve certains de ses éléments narratifs ultra bien ficelés et si cela rend le cas ultra prévisible je reste malgré tout agréablement surpris par l’ensemble étant donné que cela fonctionne plutôt bien dans son ensemble. « Breathing Space » est légèrement différent. Dans cet épisode, c’est la mort d’un ingénieur en aérospatial qui nous inquiète, d’autant plus que les suspects s’enchaînent. Là aussi Unforgettable parvient à trouver une façon intelligente de renouveler un peu ses idées et d’offrir quelques bons retournements de situation (notamment avec un chat… c’était bien trouvé tout de même). Comme l’épisode précédent, il y avait un petit secret derrière, histoire de donner un peu plus de twists à une affaire qui avait tout d’un truc très classique.

Unforgettable n’est pas nécessairement la série la plus folle ou en tout cas la plus originale du monde mais elle a au moins le mérite de tenter de ne pas rester très classique et d’apporter sa petite touche à certaines idées. L’histoire de ce job secret sur lequel notre ingénieur travaillait était forcément un bon twist, qui arrive peut-être un peu trop vite dans l’épisode d’ailleurs, ce qui casse un peu le rythme. La seconde partie de l’épisode pâti un peu de ce manque de rythme par moment. Du coup, cet épisode aurait pu être beaucoup plus efficace et tombe parfois un peu dans certains des travers des personnages, ce que je trouve là aussi particulièrement dommage. Finalement, Unforgettable est parfois une série qui manque de rythme ou qui ne sait pas toujours délivrer des épisodes particulièrement efficaces mais au moins on ne peut pas lui reprocher de tenter des choses. Unforgettable ne laisse pas forcément sa mécanique stagner de trop et se permet donc quelques fulgurances à sa façon ce qui est même plutôt rassurant pour ce genre de séries. Ces deux épisodes partagent pas mal de choses en commun, comme les deux épisodes précédents aussi. Peut-être est-ce aussi un peu dommage de créer des liens trop forts entre deux épisodes tous les deux épisodes.

Note : 5.5/10 et 4.5/10. En bref, deux épisodes différents mais pas dénié de tout intérêt.

Commenter cet article