Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : X-Files. Saison 10. Episode 2. Founder's Mutation.

27 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : X-Files

Critiques Séries : X-Files. Saison 10. Episode 2. Founder's Mutation.

The X-Files // Saison 10. Episode 2. Founder’s Mutation.


Avec le retour de X-Files, il y a aussi le retour d’anciens scénaristes vedette de la série. C’est donc James Wong qui débarque à l’écriture (et la réalisation) de ce nouvel épisode. Il a écrit 15 épisodes du X-Files original, créé The Lone Gunmen (le spin off de X-Files) et par la suite travaillé sur American Horror Story et même créé la franchise Destination Finale. Ce qui m’a dans un premier temps fasciné avec ce second épisode c’est le fait qu’il ressemblait énormément à un épisode de Fringe. Il y avait donc énormément de choses que l’on a déjà vu par le passé dans Fringe mais James Wong a pioché un peu dans tout ce qu’il a fait entre temps (notamment l’histoire de la naissance d’un bébé, alors qu’il a travaillé sur le remake de Rosemary’s Baby réalisé récemment pour NBC). Le premier épisode de la saison était raté, en grande partie car il n’utilisait pas à bon escient tous les atouts de la série face à notre époque, ou en tout cas face à une époque qui n’est plus la sienne. James Wong m’a offert l’épisode que j’attendais. C’est ultra classique mais ce cas de la semaine est bien plus intéressant que l’épisode mythologique qui servait d’introduction à la saison.

« My Struggle » n’avait pas réussi à surprendre alors que X-Files parvient ici à délivrer quelque chose de hautement plus efficace. L’idée de remettre Scully et Mulder à leur place, celle que l’on a connu depuis des années, celle des fameux X-Files, était une excellente idée. On a l’impression de voir cet épisode comme s’il faisait partie de la saison 4 ou 5 de la série, là où l’influence de James Wong s’est plus ou moins arrêtée. Pendant que Mulder et Scully tentent de renouer avec ce qu’ils incarnaient auparavant dans la pop culture américaine, James Wong tente quelques fulgurances de mise en scène qui sont là pour nous rappeler que chaque épisode de X-Files a toujours été construit comme une sorte de mini-film. Si le premier épisode de la saison ressemblait à un vrai épisode de série fantastique un peu médiocre sur les bords, ce n’est pas le cas de cet épisode. Non pas qu’il soit plus original ou ambitieux, mais il sait utiliser les émotions que X-Files adore procurer aux téléspectateurs. Ce sont des émotions qui sont fascinantes pour les bonnes choses et tout est rapidement remis en place. En me donnant l’impression de voir un épisode de Fringe, cela vient surtout de l’époque.

En effet, X-Files c’était avant Fringe, Fringe c’est notre époque plus que le X-Files de cette année. Quoi qu’il en soit, voir Mulder et Scully faire ce qu’ils font le mieux est forcément une excellente chose, d’autant plus que pour l’épisode le rythme est bien développé. James Wong aurait pu faire encore mieux, surtout qu’il a déjà été capable de mieux, mais « Founder’s Mission » n’est pas un épisode avec un monstre de la semaine dans le fond, c’est plus un épisode avec une vraie dimension émotionnelle forte. Cela permet de parler de choses importantes comme le deuil de William qui apporte forcément un plus à la saison et permet de nous bercer dans ce que X-Files a été par le passé sans pour autant jouer la carte de la nostalgie de façon trop plombante. Car ce n’est clairement pas le but. On sent que le temps a passé, que les plaies ne sont toujours pas pansées mais justement, c’est forcément une bonne idée. Au fond, X-Files garde ici la structure d’un épisode de la semaine que la série pouvait délivrer et notamment James Wong. L’exercice, ce dernier il le connaît bien et je trouve qu’il retrouve ses baskets de scénaristes de X-Files un peu plus facilement que Chris Carter. Mais à ce que je sache, ce dernier n’a jamais été le plus grand scénariste de la série de toute façon.

James Wong ne cherche pas à réinventer quoi que ce soit (au contraire du premier épisode qui nous balançait un peu dans une nouvelle version de la mythologie de la série), et reprend ce que l’on a laissé quand X-Files s’est arrêtée (ou en tout cas quand il a arrêté de s’occuper de la série). Finalement, ce second épisode était une bien meilleure idée que le précédent.

Note : 8/10. En bref, je retrouve ici le X-Files que j’aime, jouant à la fois avec les conséquences du passé et quelque chose de classique dans la forme mais qui fonctionne parfaitement.

Commenter cet article

Pinkman 27/01/2016 18:54

Perso j'ai jamais pu étre fan de Fringe.....je voyait trop X-Files....sans l’intelligence d'écriture....mis a part Walter que je kiffé bien.

Pinkman 27/01/2016 18:50

Sans étre trop d'accord avec toi (au sujet du premier).
Il y a quel que maladresse je trouve (notamment une scène entre Mulder/Scully que je n'y croit pas une seconde....sous le porche
), bon c'est juste surtout cette scène...mais bon. On nous suggère plus les choses (dommage), sans doute car la jeune génération veut voir plus de choses (ou alors ca était imposer je sais pas). Le rythme va plus vite aussi, beaucoup (trop?), d'informations. Je pense que ce premier épisode tende de séduire aussi une bonne partie d'un nouveau public. Donc les fan ont un peux le cul entre deux chaises....

Mais globalement, ca reste solide. Le duo prend du temps avant de retrouver leur marques, mais il reste génial (surtout Anderson). Est clairement sa reste des plus intéressant (surtout la mythologie.....c'était oser de faire ca....surtout pour les fans....je sait pas comment je doit le prendre la).

Bref parfait pour (re)lancer la série. En tout cas la suite s'annonce clairement MEILLEURS.....diffusion du second épisode ce soir au U.S.

3,5 étoiles

ps : enfaîte ont dirait une sortent de reboot (ce qui n'en ai pas), et sans doute que ca aiderait quand ont le prend in ci....Carter livre donc un épisode parfois boiteux....mais qui reste assez solide....faut surtout de meilleur scénario. Ont va dire qu'il a fait le plus dur.....relancer les X-Files.

En revanche pour le second épisode. je suis CLAIREMENT favorable a ce Revival ^^. Si j'avais aimé le 1er épisode (avec des truc qui m'ont moins plus hein), ce second épisode est BIEN BIEN BIEN meilleurs (et apparemment le 3 est encore mieux) !

L'intrigue m'a plus captiver (même si classique en effet), elle reste trés efficace et aurait même pu coller avec les 1er Saison du show. Le jeu des acteur sont bien meilleurs aussi (surtout Anderson....notamment dans les scènes avec William....superbe).

Puis beaucoup de scénes assez creepy et vraiment super bien foutue (la TK, les corbeau, la gamine). Je me serait vraiment cru dans un des anciens (trés bon), épisode de la série. Est on suit en même temps l'intrigue un peux comme a l'époque qui dans un Loners mettez aussi un peux de Mythologie comme Red Museum.

Avis d'un GRAND fan ^^.

delromainzika 28/02/2016 22:48

Je suis grand fan de X files aussi mais aussi de Fringe qui pour moi est un très bel hommage tout en créant son propre univers. Fringe n'a jamais tourné autour des extra terrestres et était plus cartésienne que X files ne l'a été tout au long de sa carrière (même si le but était souvent grâce à Scully de justifier scientifiquement le pourquoi du comment, ce n'était pas toujours le cas)