Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : You're the Worst. Saison 2. BILAN.

18 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #You're the Worst

Critiques Séries : You're the Worst. Saison 2. BILAN.

You’re the Worst // Saison 2. 13 épisodes.
BILAN


Le plus intéressant dans You’re the Worst c’est la façon dont la série voit les relations modernes et un couple qui au départ détestait l’idée d’être en couple. Mais si l’on revient voir You’re the Worst c’est surtout pour la façon dont les personnages, le drame et l’humour sont utilisés. Cette saison est un très beau voyage, avec ses moments assez étonnants comme l’épisode d’Halloween, « Spooky Sunday Sunday » qui était très inspiré. La série a pour moi délivré ici le meilleur épisode d’Halloween de 2015 mais cela ne m’étonne pas car la série a toujours su créer des univers à son image, des idées qui collent toujours avec une vision de ce qu’elle aime. Après la saison 1, je dois avouer que je ne savais pas forcément quoi attendre de la saison 2. Le plus gros boulot du premier épisode de la saison était donc de nous rappeler pourquoi on regarde You’re the Worst au premier abord ou plutôt pourquoi on va revenir regarder la série après autant d’absence. Parfois c’est la narration, alors que la série reprend l’histoire là où on l’avait laissé il y a des mois de ça. Ou parfois c’est le retour de la vision des créateurs et la façon dont tout évolue entre Gretchen et Jimmy. Mais plus souvent que ça, ce sont les personnages qui nous ont manqué qui nous font revenir. Si You’re the Worst est une série qui privilégie ses personnages tout au long du premier épisode de la saison, c’est une façon de nous dire que les choses vont forcément partir en sucette et le téléspectateur va suivre la série n’importe où.

Il ne faut pas beaucoup de temps à You’re the Worst pour nous rappeler pourquoi c’est l’une des meilleures séries actuellement diffusées. La plupart du temps est passé sur Jimmy et Gretchen, nos deux héros. Ces deux là brillent par leur alchimie et étant donné que le casting en est maintenant à sa seconde année, l’alchimie se partage encore un peu mieux. Forcément, ce à quoi il fallait s’attendre toute au long de cette saison c’est à ce que les deux évoluent. Soit parce que Jimmy ou Gretchen va réellement quitter l’autre, soit parce qu’il y aura la phrase de trois mots dont on ne doit pas prononcer le nom qui va sortir. C’est une grande étape, surtout pour des personnages qui détestent tout ce qu’une relation de couple peut incarner. Mais justement, You’re the Worst s’est toujours amusée des codes de la comédie romantique afin de ne pas toujours nous donner l’impression de suivre la même trame. Au fil des 13 épisodes, on oscille donc entre des épisodes assez sérieux sur la dramaturgie romantique de la série, et à d’autres moments ce ne sont que de grosses galipettes humoristiques (comme Halloween par exemple) avec quelques points d’amertume ici et là afin de ne pas lâcher complètement l’émotion du téléspectateur et la partager avec lui.

Si j’aime autant You’re the Worst c’est surtout par rapport à ce qu’elle tente d’incarner, ses personnages et leurs relations. A la fin de la saison précédente, Gretchen et Jimmy avaient emménagés ensemble. C’était une grosse étape dans leur relation mais aussi une façon de rappeler encore un peu plus à quel point ces personnages sont vraiment parfaits ensemble. Car dès le premier épisode les choses sont beaucoup plus cocasse que l’on ne pourrait probablement le croire. Stephen Falk, le créateur et scénariste de You’re the Worst, semble vouloir plus ou moins appuyer sur reset avec cette saison 2 sans pour autant oublier qu’il y a une vraie évolution à avoir. Mais le premier épisode qui m’a vraiment surpris dans cette saison 2 c’est « Born Dead ». You’re the Worst est une série qui sait faire le portrait de personnages de façon tellement différente de ce que l’on a pu voir auparavant. C’est probablement l’un des épisodes les plus riches en termes de personnages, d’intrigues bien ficelés. On retrouve Jimmy, Gretchen, Lindsay et Edgar, confrontés à des vérités assez difficiles et terribles mais qui permettent à la fois de jouer avec l’humour de You’re the Worst mais aussi son côté le plus dramatique et attachant car ces vérités ne sont pas forcément là pour changer la vie de qui que ce soit, ou encore terrible.

Elles sont fortes car elle mettent de la lumière sur des éléments qui sont mieux gardés dans des coins sombres. Gretchen aimerait bien revivre ses anciennes soirées avec « ses filles », ses amies en somme. C’est l’une des questions de cette saison d’ailleurs, de savoir si cette relation de couple n’est pas en train de ruiner tout ce que chacun des deux personnages aimait auparavant alors que la saison 1 était surtout faite pour construire cette relation. L’épisode d’Halloween, au delà d’être un épisode ultra bien référencé et surtout très drôle et magnifique, c’est aussi un épisode qui illustre à sa façon le fait que peu importe combien Jimmy peut être gentil, c’est toujours Gretchen qui est touché à la fin. « There is Not Currently a Problem » était d’ailleurs un épisode parfait afin de mettre en scène les occasions de Jimmy pour être fier face à la dépression de Gretchen. En utilisant beaucoup plus les personnages secondaires, cette saison a voulu s’élargir et donner une autre signification à son univers de couple. Après tout, si la vie d’un célibataire change quand il est célibataire, c’est la même chose en couple. Du coup, au fil des épisodes on a l’impression de voir You’re the Worst grandir un peu plus, poser les questions qui fâchent sans pour autant répondre à l’ultimatum qui semble se dessinés.

Le but de cette saison 2 était de nous emmener au « I love you too » de Gretchen à la fin du dernier épisode. C’est l’un des moments les plus importants de la saison mine de rien. Heureusement que You’re the Worst a été renouvelée pour une saison 3 même si « The Heart is a Dumb Dumb » aurait pu parfaitement conclure la série. C’est un épisode très drôle, avec des éléments dramatiques qui sont là pour rappeler à quel point le monde est une grande dépression à sa façon. La série se concentre donc sur les différentes relations de la série, à égalité, sans jamais mettre qui que ce soit plus en avant qu’un autre. You’re the Worst ne se cache jamais de la terrible réalité qu’il y a autour du fait que les relations sont pleines de doutes et de peurs etc. Ce qui fait de You’re the Worst une série différente c’est que la série apprend une leçon tout en donnant une leçon. Les relations de couple c’est un parcours semé d’embuche et peut-être que Jimmy et Gretchen n’étaient pas amoureux des relations auparavant car ils avaient peur. Ils avaient peur du parcours que cela pouvait être (ce qui dans un sens peut se comprendre). Finalement, cette saison 2 de You’re the Worst est bourrée d’idées, de moments originaux, de répliques piquantes et puis de Gretchen et Jimmy.

Note : 8.5/10. En bref, une saison 2 encore mieux construite que la première.

Commenter cet article