Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : The Bad Education Movie (2016)

20 Février 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Bad Education, #Critique Ciné

Critique Ciné : The Bad Education Movie (2016)

The Bad Education Movie // De Elliot Hegarty. Avec Jack Whitehall, Lindsay Adams et Kae Alexander.


La fin de Bad Education était logique. Après avoir passé trois saisons à raconter les aventures d’Alfie Wickers et de sa classe déjantée, il n’y avait plus grand chose à faire pour se renouveler. Disons que la série ne s’est pas bonifiée avec le temps, elle a fait tout le contraire. Du coup, je n’étais pas dans le regret quand la série s’est terminée. Puis j’ai appris qu’un film était prévu. Dérivé de la série, Jack Whitehall s’est associé à Freddy Syborn (Cockroaches, Bad Education) afin de nous délivrer quelque chose de neuf, une dernière aventure avant de vraiment nous dire au revoir. C’est alors Elliott Hegarty (The Middle, Bad Education) qui s’est chargé de la mise en scène de cet ensemble tout à fait correct. Cette dernière aventure est surtout drôle, permet à l’esprit des débuts de refaire son apparition mais globalement The Bad Education Movie manque d’un petit truc. C’est de toute façon vulgaire, stupide, mais je pense que c’est pour ça que l’on aimait bien Bad Education au départ. La petite série de BBC Three se ressent toujours plutôt bien, avec un bon esprit mais je ne pense pas que ce film était nécessaire non plus. Pour les fans de la série comme moi c’est un dernier cadeau de voyage, pour le reste ce n’est pas forcément une bonne façon de découvrir la comédie.

Mr Wickers et sa classe font une dernière classe verte après avoir terminé leurs GCSE.

Si The Bad Education Movie sait être drôle, c’est un joyeux bordel qui ne raconte rien de neuf par rapport à ce que l’on a déjà pu voir auparavant. Ce n’est pas la première fois que les britanniques tentent de faire des films avec des séries à succès. On avait déjà vu cela avec The Inbetweeners par exemple qui avait réussi à adapter au format cinéma son histoire de personnages losers. Tout au long de The Bad Education Movie on a donc plus l’impression que l’on enchaîne les gags, comme des pastilles ici et là. Cela ne veut pas forcément dire que c’est une mauvaise chose non plus mais pour un film, The Bad Education Movie n’est clairement pas à voir au cinéma. Pour l’apprécier il faut se remettre dans la position du téléspectateur de la comédie, comme si nous allions enchaîner trois épisodes de la comédie l’un à la suite de l’autre et racontant la même histoire. Ce que je regrette aussi avec ce film c’est qu’il n’ait pas choisi de faire quelque chose de plus original que de partir en vacances. A chaque fois qu’une série part sur le grand écran, j’ai l’impression que c’est uniquement pour qu’ils partent en vacances. Finalement, peut-être que The Bad Education Movie avait les moyens d’être beaucoup plus travaillé mais le film s’est concentré sur le fait qu’il fallait des tas de gags, pas sur les personnages en eux-mêmes.

Note : 5/10. En bref, c’est fun, voire très drôle par moment, mais c’est plus un enchainement de gags qu’une vraie histoire construite pour développer les personnages (ce que la série n’avait pas forcément eu l’occasion de faire). Mais fidèle à Bad Education malgré tout.

Commenter cet article