Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Castle. Saison 8. Episode 12.

26 Février 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Castle

Critiques Séries : Castle. Saison 8. Episode 12.

Castle // Saison 8. Episode 12. The Blame Game.


Parfois, cela fait plaisir de voir Castle nous offrir des tas de choses surprenantes comme dans cet épisode. Castle s’est certainement inspirée de Saw afin de créer ce petit jeu. Le principe des films est donc repris : d’un côté Castle se retrouve avec deux hommes et de l’autre Beckett avec deux femmes, dans des pièces différentes. Le but est de résoudre des énigmes afin de pouvoir sortir de la pièce sain et sauf. Attention à ne pas s’amuser avec quoi que ce soit d’autre, le risque d’être tué est beaucoup plus important. Pour une fois que Castle arrive à être originale cette année. Cela fait plaisir de voir que les scénaristes ont enfin trouver une nouvelle façon de faire alors que je ne m’y attendais pas du tout au premier abord. Tout part de l’assassinat d’une jeune femme. Le tueur laisse une sorte de cible sur la scène de crime. Alors que Castle est invité par Stephen King afin de pouvoir discuter écriture d’un roman et que Beckett enquête, les deux se retrouvent coincés dans des pièces mystérieusement contrôlées. Les mystères sont entretenus de façon intelligente et la série parvient à faire quelque chose de vraiment efficace sans tomber dans des facilités inutiles. De plus, Castle parvient enfin à rassembler nos deux héros, Castle et Beckett, et l’on n’avait pas vu cette association fonctionner depuis plusieurs saisons (je dirais la saison 6).

L’épisode choisit de tourner autour de Castle qui démontre qu’il sait toujours aussi bien s’y prendre avec des histoires de ce genre là. Les pièges apportent forcément un peu de fun à tout ça. Cet épisode est l’occasion de briser un peu les chaînes de la série, celles de la série procédurale ultra classique qui suit toujours le même schéma. Pour le coup, le schéma est ici complètement différent. L’idée de créer une sorte de jeu de piste est l’occasion de prouver que la série a largement de quoi faire d’autres choses si elle se creuse un peu la tête. L’enquête est alors oubliée afin de laisser place à quelque chose de beaucoup plus divertissant sur le devant de la scène. Bien entendu, heureusement que Ryan et Esposito sont là pour résoudre de leur côté le cas et venir en aide à Beckett et Castle mais sincèrement, ce n’est pas ce qu’il y a de plus important là dedans car ce n’est pas vraiment ce qui apporte de la tension au tout. Je pense que Beckett et Castle sont beaucoup plus efficaces quand ils sont ensemble. Cet épisode tend à le démontrer à la fin. Le twist final était assez prévisible et n’est pas sans rappeler des films du genre où des personnages sont dans une pièce où ils sont testés (et il y a un complice ou le coupable parmi eux qui s’amuse d’eux).

Note : 8/10. En bref, un retrouve le Castle fun et original que j’aime.

Commenter cet article