Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Fais pas ci, Fais pas ça. Saison 8. Episodes 5 et 6.

26 Février 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Fais pas ci Fais pas ça

Critiques Séries : Fais pas ci, Fais pas ça. Saison 8. Episodes 5 et 6.

Fais pas ci, Fais pas ça // Saison 8. Episodes 5 et 6. Une souris et des hommes / Au Nord, c’était les pingouins.

SEASON FINALE


Cette saison 8 aura été ratée. Dommage car Fais pas ci, Fais pas ça est une excellente comédie à la base, qui s’est cette année égarée. Au travers de ces deux épisodes, elle tente difficilement de conclure les histories d’une saison qui a montré l’âge de la série et ses faiblesses. De la méduse au « radeau », des charmes de la Sologne au combat syndical, de la maman épanouie à la pré-ménopause, cette saison 8 aurait clairement pu être celle du changement. Il y avait des tas d’idées sensées changer Fais pas ci, Fais pas ça mais le résultat est complètement différent, beaucoup plus étrange que l’on aurait probablement pu l’imaginer. J’avais envie de voir une saison inventive, qui casse un peu les codes mais c’est tout le contraire qui s’est passé. Le plus gros problème de cette série aujourd’hui c’est que ses personnages ont grandi. Mais la série n’a pas réussi à grandir avec eux. Du coup, on perd toute l’énergie qu’il y avait dans la série encore la saison dernière. Heureusement que le dernier épisode, « Au Nord, c’était les pingouins » tente de sortir un peu la série de sa morosité ambiante. L’histoire des macramés était franchement drôle. Cela permet en plus de ça de donner à Fabienne et Valérie une histoire à partager.

Cela faisait un sacré bout de temps que ces deux femmes n’avaient pas réussi à s’entendre dans une histoire aussi drôle que celle-ci. Cela part de quelque chose de très innocent mais cela me rappelle les intrigues les plus originales de Fais pas ci, Fais pas ça. La série a souvent trouvé des intrigues de ce genre là pour parvenir à se renouveler et à nous proposer quelque chose de neuf. Mais au delà de cette histoire, les intrigues qui persistent depuis le début de la saison n’arrivent pas à délivrer quelque chose. Je pense à l’historie de la péniche par exemple qui est devenue au fil des épisodes plus irritante que vraiment passionnante. Certes, Denis s’en est débarrassé en donnant tout cela à Christophe mais est-ce nécessaire ? Je crois que les scénaristes de Fais pas ci, Fais pas ça ne comprennent plus du tout pourquoi on regarde cette série et surtout qu’est-ce qui nous plait dedans. Je pense que tout n’est pas perdu pour Fais pas ci, Fais pas ça. La saison 9 (déjà commandée par France 2 et dont le tournage va débuter prochainement) a largement de quoi faire. Ensuite, j’ai eu un peu de mal avec certaines intrigues qui n’ont jamais vraiment évolué durant la saison, sans compter que des situations grotesques réduisent le réalisme de Fais pas ci, Fais pas ça à peau de chagrin.

La fin est trop gentille, pas assez piquante. Fais pas ci, Fais pas ça nous avait habitué à beaucoup plus sympathique mais avec les intrigues de la saison, j’aurais espéré une fin un peu moins heureuse. Du coup, Denis s’en sort très bien avec son foodtruck après avoir galéré avec sa péniche (qu’il donne à Christophe au passage alors qu’il n’a plus d’argent), Valérie et Fabienne vendant 300 pièces de chacun de leurs macramés (sic !), Renaud a enfin ce qu’il mérite (bon, là c’est un peu plus réaliste - mais inviter Daniel Cohn-Bendit ? Franchement ?) et puis il y a d’autres intrigues comme Tiphaine flic (je ne comprends pas le pourquoi du comment étant donné que cela n’a pas vraiment de sens), Elliott fait des vidéos et c’est en train de devenir une nouvelle sensation Youtube. Le constat que l’on peut faire cette année c’est vraiment celui que Fais pas ci, Fais pas ça a fait son temps, que les artifices ne fonctionnent plus. Soit la série apprend à se renouveler et à vraiment bousculer sa dynamique ou bien elle s’arrête. J’ai peur que la saison 9 soit du même acabit. Il ne reste plus du Fais pas ci, Fais pas ça dont je suis tombé amoureux il y a quelques années.

Par ailleurs, pour la petite anecdote, j’ai appris que Bruno Salomone avait été le premier Dingo du parc Disneyland. Du coup, quand il croit voir Dingo dans le premier épisode des deux, c’était un clin d’oeil plutôt réussi au passé de l’acteur.

Note : 4.5/10. En bref, le surréalisme de la fin gâche en grande partie de bons gags. Mais cette saison aura été décevante du début à la fin… Dommage.

Commenter cet article