Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Jane the Virgin. Saison 2. Episode 12.

28 Février 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Jane the Virgin

Critiques Séries : Jane the Virgin. Saison 2. Episode 12.

Jane the Virgin // Saison 2. Episode 12. Chapter Thirty-Four.


Parfois, Jane the Virgin n’a pas besoin d’énormément de choses pour nous offrir un brillant épisode comme « Chapter Thirty-Four ». Cet épisode est excellent, en grande partie car il parvient à remettre sur le devant de la scène la question de la virginité de son héroïne. Cette dernière n’a toujours pas perdu sa virginité, mais elle en a sacrément envie, surtout avoir avoir sexté avec son dernier amant en date incarné par Adam Rodriguez. Si j’ai tendance à trouver cet acteur un peu pompeux dans la plupart des séries où il est apparu depuis la fin des Experts : Miami, je trouve qu’il s’est bien intégré dans Jane the Virgin. Je n’ai pas envie de le voir prendre la virginité de Jane (elle revient à Rafael ou Michael) mais franchement, c’était une bonne idée que de reparler de l’un des « tabous » de Jane the Virgin. La série pose la question de la virginité de son héroïne de façon discrète. A t-elle vraiment envie de perdre sa virginité avec lui ? Ou bien plutôt avec Michael, ou Rafael avec qui elle avait beaucoup plus d’affinité par exemple. Mais c’est Michael qui est surtout dans la tête de Jane dans cet épisode. En effet, c’est lui qu’elle va voir apparaître à un moment donné afin de lui dire de ne pas coucher avec le beau garçon avec qui elle s’apprête à coucher.

L’une des références les plus importantes de cet épisode c’est peut-être bien celle de la grand-mère Villanueva qui annonce qu’elle a perdu sa virginité avant le mariage. Cela casse un peu le délire de Jane qui pensait justement prendre exemple. Le message de sa grand mère sur la virginité, sur le jugement, etc. était vraiment touchant. Elle nous apprend qu’elle ne doit pas se prendre la tête avec ça. Si elle en a vraiment envie, il faut qu’elle le fasse. Avec le bon bien sûr pour ne pas trop regretter mais ce n’est pas si grave que ça de coucher avant le mariage. Il faut vivre avec son temps qu’elle lui dit. Alba est pourtant celle qui a convaincu Jane au départ de garder sa virginité. Et maintenant, elle lui casse le délire. Tout au long de l’épisode, Jane the Virgin continue de démontrer toute l’émotion qu’elle peut créer, pas seulement avec Jane mais aussi avec les autres personnages. La relation entre Xo et Rogelio continue de me passionner elle aussi. On retrouve ici tous les éléments de la telenovela (et le parallèle créé avec ce qui se passe dans la telenovela dans laquelle joue Rogelio est parfait pour nous rappeler que Jane the Virgin en est une sorte de réinterprétation dans la vraie vie).

Avec toute l’histoire de Sin Rostro/Mutter en parallèle, Jane the Virgin ajoute un peu de piquant dans son aventure. On sent que l’histoire est en train de se diriger petit à petit vers une fin mais quand ? Avec le rebondissement inattendu à la fin de l’épisode et le fait que le grand plan pour coincer Rose que Michael a mise en place a foiré (en partie), laisse imaginer que finalement Jane the Virgin n’a pas encore tout révélé sur le sujet. Mais qui a bien pu tuer Rose (et pas Pamela Rose…) ?

Note : 10/10. En bref, parfait de bout en bout.

Commenter cet article