Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Major Crimes. Saison 4. Episodes 13 et 14.

22 Février 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Major Crimes

Critiques Séries : Major Crimes. Saison 4. Episodes 13 et 14.

Major Crimes // Saison 4. Episodes 13 et 14. Reality Check / Taking the Fall.


Et voici encore deux épisodes de Major Crimes. Si j’ai largement préféré « Taking the Fall », « Reality Check » est surtout un épisode assez facile. Toutes les séries policières ont déjà raconté des histoires de meurtre dans des aventures de télé-réalité. Les Experts (dans ses trois déclinaisons) l’a déjà fait par le passé. Mais Major Crimes tente de nous jouer à nouveau le cas à sa façon avec American Scavenger Hunt. Ce que cette série cherche à raconter c’est ce que la télé-réalité implique et si au fond les séries réalités d’aventure du genre de Major Crimes est quelque chose qui est écrit dans un script ou bien est-ce que c’est quelque chose de terrible qui est arrivé par accident. Les interrogatoires sont là pour déterminer qui est responsable de cette histoire et l’on va donc avoir droit à la personnalité de chacun des candidats de l’émotion. Notamment un couple complètement taré. J’aime bien ce genre de personnalités mais « Reality Check » ne creuse pas suffisamment l’ensemble peut-être aussi car justement, Major Crimes doit aussi donner des nouvelles de chacun des personnages et de leurs histoires personnelles. Comme Julio. Alors certes, Julio n’est pas le genre de personnages que l’on a pour habitude de voir et pourtant…

Et puis il y a aussi Rusty dont l’histoire évolue à sa façon mais qui n’arrive pas à être aussi intéressante que le reste de l’épisode. Avec les deux épisodes précédents je m’étais rendu compte du vide qu’il y avait dans l’histoire de Rusty et je me demande si au fond Major Crimes n’est pas en train d’étirer le tout plus qu’il n’en faut. La relation entre Sharon et Andy est un autre élément sympathique de cet épisode que Major Crimes use comme une sorte de moment plus léger afin de détendre l’atmosphère. L’épisode dans son intégralité reste assez fun, léger dans sa manière de traiter un cas qui est déjà très drôle au premier abord. Après tout, parler d’une émission de télé-réalité comme celle-ci avec des personnalités aussi clichés que celles des candidats c’est parfait. La résolution est juste un peu facile, voire même prévisible. J’avais déjà vu venir le fait que le producteur de l’émission était responsable de tout ça. Ce qui fait le succès de cet épisode ce sont les personnages alors que chacun a le droit de briller à sa façon. Major Crimes reste une série policière sympathique mais uniquement pour ses personnages alors que les cas de la semaine sont de moins en moins originaux ou en tout cas efficaces. « Taking the Fall » est un autre genre d’épisode.

Les histoires de Thanksgiving ne sont pas toujours facile à raconter, surtout dans une série policière. Mais cet épisode tente de le faire à la « Major Crimes ». Le crime de la semaine était assez pertinent pour justifier l’épisode et donc aussi l’histoire de Flynn (dont les problèmes de santé arrivent à devenir beaucoup plus importants que le reste de l’épisode et des intrigues). Flynn a l’occasion de briller de façon assez émotionnelle dans cet épisode alors que les intrigues qui entourent le personnage sont réglées de façon intelligente. Quelle bonne idée que de voir un aspect beaucoup plus tendre du personnage tout de même. Je ne m’y attendais pas nécessairement mais le résultat est de toute façon au rendez-vous. Flynn est peut-être bien le vrai intérêt d’un épisode qui n’a pas grand chose d’autre à raconter. Car le cas de la semaine a beau être fun, ce n’est pas pour autant ce que j’ai préféré non plus. Ce n’est pas la première fois que Major Crimes utilise la mécanique : on doit travailler pendant les vacances afin de résoudre un crime. En effet, on avait déjà vu ça auparavant avec l’épisode de Noël l’an dernier si mes souvenirs sont bons (ou bien celui de la saison 2). Oui, ils doivent travailler pendant le jour de Noël mais peu importe.

Du coup, la mécanique de l’épisode reste très classique et l’histoire de Flynn était beaucoup plus intéressante que le reste. Quant à Rusty ce dernier à l’occasion de faire des choses complètement différentes. Je préfère largement l’histoire de Rusty dans cet épisode que tout ce que la série a tenté de faire autour de lui depuis le retour de la série. L’histoire de Slider n’a jamais été vraiment passionnante et ce n’est pas ce que fait cet épisode qui va me faire dire le contraire. Finalement, Major Crimes délivre donc deux épisodes avec de quoi passer un agréable moment mais l’ensemble manque aussi parfois de fraîcheur et de nouveauté. Heureusement pour nous que les personnages sont là pour nous divertir, sans eux ce ne serait vraiment pas pareil.

Note : 5/10. En bref, deux épisodes qui sont sauvés par les personnages et la façon dont le ton le plus léger de Major Crimes est utilisé mais rien de mémorable…

Commenter cet article