Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : New Girl. Saison 5. Episodes 4 et 5.

4 Février 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : New Girl

Critiques Séries : New Girl. Saison 5. Episodes 4 et 5.

New Girl // Saison 5. Episodes 4 et 5. No Girl / Bob & Carol & Nick & Schmidt.


Ce que j’aime c’est quand New Girl démontre qu’elle est toujours une bonne comédie. Avant que Zoey Deschanel ne parte en congé maternité, je dois avouer que j’avais du mal à imaginer à quoi pourrait ressembler la série. D’ailleurs, « Bob & Carol & Nick & Schmidt » démontre avec sa scène finale que New Girl a toujours besoin de Jess, mais les deux épisodes qu’il est aussi possible de vivre sans. Avec Nick, Schmidt, Winston et Cece, « No Girl » s’avère être un épisode plutôt charmant, sans chercher à être le plus original du monde. La série compense alors avec de l’humour. C’est un épisode qui s’avère être une vraie expérience qui tente de voir comment les personnages peuvent compenser l’absence de l’héroïne. Cet épisode se permet alors d’inviter des guests comme Fred Armisen et Steve Rannazzisi afin de tenter de nous faire oublier Jess. Cela fonctionne plutôt bien alors que l’entrée de Fred Armisen dans l’épisode était déjà très drôle. L’histoire se concentre sur le mariage à venir entre Cece et Schmidt. C’est une grande intrigue qui se développe depuis le début de la saison et la série le fait de façon intelligente petit à petit.

En pensant que Nick est un prostitué ou en faisant des imitations d’Al Pacino. Tout au long, l’épisode cherche surtout à nous faire rire et passer un bon moment. New Girl ne veut pas faire du départ de Jess un évènement si gros que l’on va forcément ne voir que ça. Ce qui serait bête au fond, car la série a énormément de choses à raconter encore. Du coup, on se retrouve ainsi avec quelque chose de beaucoup plus sympathique que l’on aurait probablement pu imaginer au départ. Le casting parvient à faire de son mieux, notamment en transformant Cece en une sorte de Jess 2.0. C’est la seule femme de l’aventure maintenant et Cece tente donc de prendre la place de Jess. A sa façon bien entendu. La série ne force pas forcément les choses, mais prend son temps pour poser les bases de quelque chose de neuf. Il y a pas mal d’épisodes dans lesquels Zooey Deschanel ne va pas être alors autant profiter de ce temps afin de faire des choses complètement différentes. C’est aussi une bonne opportunité pour rappeler que Winston a beaucoup évolué depuis le début de la série et qu’il n’est plus un personnage annexe mais quelqu’un d’aussi important que les autres.

Dans « Bob & Carol & Nick & Schmidt », afin de faire oublier le départ de Jess, là aussi nous avons la même formule que dans « No Girl » : des guests, Cece comme Jess et puis des personnages qui prennent de la place. Nous avons alors le retour de Bill Burr et Lennon Parham, aka Bob et Carol. C’est cependant un épisode très éloigné de ces personnages là puisqu’il se concentre surtout sur la relation entre Nick & Schmidt. Ou en tout cas, c’est comme ça que je l’ai ressenti. On voit ici la série s’amuser et nous démontrer qu’elle sait très bien comment s’y prendre. La série capitalise sur les meilleurs éléments de ses personnages et c’est peut-être ce qui fait aussi le succès de cet épisode, utilisant Jake Johnson derrière la caméra pour la première fois de l’histoire de New Girl. C’est une occasion de voir le point de vue de l’acteur par rapport à une série qu’il connaît bien. En tout cas, la série démontre à merveille qu’elle sait ce qu’elle veut et surtout, dans quelle direction elle va. Le mariage de Cece et Schmidt, j’ai hâte de le voir, et la scène finale de l’épisode rappelle surtout que Jess n’a pas prévu de s’en aller complètement et qu’elle peut encore influencer la série à sa façon.

Du coup, c’est une bonne occasion de mettre encore une fois Cece et Winston ensemble. Ce dernier incarne très bien le rôle du meilleur ami de Cece. Il va alors l’accompagner au magasin de robes de mariée. J’aime bien la façon dont dans ces deux boivent ensemble du champagne, cherche à parler robes, ou dansant du Patti LaBelle. C’est ce genre de moments qui font aussi du départ de Jess une réussite et font oublier le fait que j’ai hâte de la retrouver.

Note : 7/10. En bref, finalement le départ de Jess n’est pas une bonne idée.

Commenter cet article