Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : New Girl. Saison 5. Episodes 6 et 7.

22 Février 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : New Girl

Critiques Séries : New Girl. Saison 5. Episodes 6 et 7.

New Girl // Saison 5. Episodes 6 et 7. Reagan / Wig.


J’ai toujours appréhendé le départ de Zooey Deschanel mais New Girl a réussi à faire vivre le personnage au travers des deux personnages précédents. Dans l’épisode 5.05 la dernière image nous permettait de nous rassurer même s’ils ont réussi à nous faire oublier Jess sans trop de problème en réorganisant les personnages de façon assez intelligente. Avant de voir « Reagan » j’ai surtout appréhendé l’arrivée de la nouvelle New Girl : Reagan, incarnée par Megan Fox. J’aime beaucoup cette jeune femme qui était promise à un avenir radieux et qui est tombée enceinte et qui a décidé de mettre sa carrière entre parenthèse afin de s’occuper de son enfant pendant que papa, Brian Austin Green allait travailler. Puis elle est revenue avec Tortue Ninja, puis elle a divorcé l’an dernier et maintenant, elle est dans New Girl. L’idée d’avoir invité cette bombe sexuelle (littéralement) dans les rangs de New Girl était un choix judicieux. A la fois car elle est plus ou moins l’anti-Jess mais aussi car elle apporte quelque chose de neuf dans une série qui avait parfois l’allure d’une série bien dans ses pantoufles. Non pas que je n’aime pas les séries bien dans leurs pantoufles mais bon, je dois avouer que je préfère quand une série s’amuse à se renouveler.

Reagan est donc le personnage parfait pour introduire un nouveau personnage, qui en plus de ça est une vieille amie de Cece et qui est bisexuelle histoire d’en rajouter une couche sur tous les fantasmes de nos personnages masculins préférés. Nick, Schmidt et Winston vont se précipité sur l’occasion de lui faire visiter l’appartement car ils ont une place de libre maintenant que Jess n’est plus dans les parages. « Reagan » est presque un pilote pour une toute nouvelle série avec pour star Megan Fox. J’ai bien aimé sa façon d’être présente du début à la fin de l’épisode comme quelqu’un qui influence une grande partie des nouvelles intrigues. Il y a Cece et Schmidt qui vont se fiancer officiellement (grâce à Reagan bien évidemment), il y a Nick et Winston qui restent fidèles à eux-mêmes mais qui sont étrangement beaucoup plus funs là qu’ils ne l’étaient peut-être au début de la saison. Ces deux épisodes servent plutôt bien New Girl et ce qu’elle a envie de faire avec Megan Fox le temps qu’elle sera dans les parages. Ce personnage, différent de Jess, est aussi une source d’inspiration complètement différente. Quand on a déjà vu 5 saisons de New Girl, on a besoin de fraîcheur et c’est pile poil ce que le départ de Zooey Deschanel apporte.

Par ailleurs, Reagan permet aussi de mettre en avant d’autres choses que New Girl avait peut-être un peu oublié et je pense à Cece. J’ai toujours adoré Cece mais elle n’a jamais été aussi présente et intéressante que cette année. A la fois au début de la saison, mais aussi depuis que Reagan est dans les parages. Quant à « Wig », l’épisode propose une nouvelle introduction à ce personnage mais qui fonctionne différemment. On apprend à connaître les petits secrets du personnage (et la scène de l’interrogatoire était assez fun pour valoir le coup d’oeil). New Girl tente ici de proposer quelque chose de neuf par dessus du vieux, ré-établissant les personnages que l’on connaît depuis plus de 100 épisodes maintenant et qui sont des emblèmes importants de la série. C’est presque le problème du second épisode après un pilote que l’on vit avec « Wig » mais étrangement, là aussi les choses sont réussies. Peut-être car l’on connaît tout le monde sauf Reagan, ce qui aide forcément à passer un bon moment. Finalement, je suis convaincu qu’il y a de belles choses à prévoir pour la suite de la saison. Les choses sont établies et j’ai hâte de découvrir ce que Reagan a encore en stock pour nous.

Note : 7/10 et 6/10. En bref, une saison qui apprend à se renouveler.

Commenter cet article