Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scandal. Saison 5. Episode 10.

13 Février 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Scandal

Critiques Séries : Scandal. Saison 5. Episode 10.

Scandal // Saison 5. Episode 10. It’s Hard Out Here for a General.


Six mois plus tard… C’est le point de départ de ce nouvel épisode de Scandal. L’idée de faire un bon dans le temps, jouer avec le lapse de temps afin de raconter de nouvelles choses et mettre les personnages dans des situations différentes n’est pas neuf. C’est même vieux comme le monde. Le seul problème c’est que Scandal n’est pas une série qui a su prouver quoi que ce soit ces derniers temps. Le dernier épisode en date n’est pas celui dont je me souviens le plus. Je me souviens surtout d’une première partie de saison particulièrement ennuyeuse qui ne fonctionnait pas du tout comme prévu. Mais le bon dans le temps n’était pas une si mauvaise idée que ça. Les personnages ne sont plus ceux que j’aimais il y a quelques années, tout le monde a pris un sacré coup de vieux mais globalement les intrigues et la façon de les gérer dans cet épisode fonctionne. Cela permet de donner de nouveaux enjeux et de relancer une série qui était en sacrée perte de vitesse. Olivia a repris ses activités avec Pope & Associates, comme c’était le cas depuis le début de la série normalement. La rupture avec Fitz n’était pas une chose facile mais c’était nécessaire et j’espère qu’elle va s’y tenir. Comme je l’ai déjà dit précédemment, je pense que Fitz n’a tout simplement plus du tout sa place dans Scandal et qu’elle casse complètement le rythme d’une série qui aurait pu gérer le tout autrement.

Chacun des deux personnages, chacun de son côté, a l’occasion de montrer comment il ressent ce qui se passe depuis leur rupture. C’est donc de longues discussions qui auraient pu être ennuyeuses mais étrangement, cela fonctionne. Pour Olivia en tout cas. Cette dernière a l’occasion de passer une soirée entre filles afin de discuter des sentiments. C’est peut-être aussi le fait que Abby soit un peu plus présente dans cet épisode qui permet de rappeler qu’il y a des personnages intéressants dans Scandal qui méritent d’être plus que des passe plats. J’apprécie que Shonda Rhimes se soit remise en question face une série qui était cruellement en train de perdre complètement tout intérêt à mes yeux. Si Olivia et Fitz reste quelque chose qui empoisonne Scandal tant la série n’a pas besoin de cette relation pour grandir, j’apprécie surtout ce qui est fait avec les personnages et la façon dont chacun semble se trouver une nouvelle dynamique. L’idée de remettre Jake et Olivia dans les bras l’un de l’autre aurait pu être une mauvaise idée mais là aussi c’est étrange car le ressentiment que j’avais pour Jake n’existe plus. Peut-être aussi car pour la première fois depuis un petit bout de temps, Jake sert à quelque chose et il est loin d’être antipathique.

L’idée de lui donner plus à jouer était un choix judicieux. Qui fonctionne et donne donc à Scandal l’occasion de prouver qu’elle est capable de faire d’autres choses. L’épisode avance rapidement, enchaîne les bonnes surprises et nous propose une réflexion assez intelligente dans son ensemble sur l’état de chacun des personnages. Le retour à la normale pour Olivia (plus ou moins) permet là aussi de rappeler les meilleures heures de Scandal. Il fallait bien que Jake ait une place importante dans cette saison, que Rowan ne soit plus le personnage poubelle que l’on nous balance en plein dans la figure simplement pour créer des twists ridicules sans grand intérêt et toute l’histoire de la directrice de la NSA s’avère finalement être plus palpitante que je n’aurais pu l’espérer. Finalement, Scandal est une série intelligente mais qui avait du mal à montrer qu’elle est intelligente depuis le début de la saison. Avec cet épisode, je retrouve un peu du Scandal que j’ai toujours apprécié et que j’ai envie de voir. En espérant que la dynamique et le nouvel élan donne à Scandal une seconde jeunesse. La disparition d’un personnage important dans le clan de la Maison Blanche ne serait pas de refus car je pense justement que la série a besoin d’être bousculée et Shonda Rhimes adorant tuer des personnages importants… j’espère que mon voeu sera exhaussé d’ici la fin de la saison.

Note : 6.5/10. En bref, je retrouve avec cet épisode un peu du Scandal que j’aimais il y a quelques années… Loin des twists à tire larigot et plus proche des personnages et de leur évolution.

Commenter cet article

vts 14/02/2016 12:37

Olivia devrait se présenter à la présidentielle ce serait, à mon avis, une bonne idée

delromainzika 24/03/2016 13:09

Mais cela ne collerait plus avec l'histoire originale de la femme qui a inspiré la vie d'Olivia Pope