Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scorpion. Saison 2. Episodes 9 et 10.

12 Février 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Scorpion

Critiques Séries : Scorpion. Saison 2. Episodes 9 et 10.

Scorpion // Saison 2. Episodes 9 et 10. US vs. UN vs. UK / Arrivals and Departures.


Dans « US vs. UN vs. UK », Scorpion est engagée par le MI6 mais les choses ne sont pas vraiment comme elles semblent être alors que l’équipe se retrouve à pénétrer dans le bâtiment de l’ONU avec l’agent du MI6 Ian Gleason. Ils apprennent que leur mission est d’assassiner Jonas, un marchand d’armes et le MI6 va faire du chantage à notre bonne petite équipe. Cet épisode ressemblait à une sorte d’épisode de Mission Impossible ou je ne sais quel autre série du même genre. Il y a un côté un peu espionnage qui me plaît énormément. Cet épisode est efficace car il est vivant. Du début à la fin il y a de bons moments d’action, des twists efficaces et des personnages qui sont mis au coeur de l’action sans arrêt. Chacun des personnages de l’équipe sert à quelque chose et vont devoir constamment être créatifs afin de faire face aux diverses problèmes auxquels ils doivent faire face. Ce que Scorpion fait de mieux c’est quand elle fait des choses étranges et il y en a énormément dans cet épisode. Je me demande parfois comment la Team Scorpion peut encore être en vie alors que justement il y a toujours quelque chose qui pourrait faire en sorte qu’ils se fassent virer. Puis il y a un twist assez intéressant sur le fait que Gleason n’est jamais vraiment mort et que tout cela n’était qu’une ruse. C’est le genre de surprises qui fonctionnent, en grande partie car cela implique aussi le MI6.

Et puis à la fin de l’épisode Scorpion nous offre un récapitulatif de ce qui s’est passé. Gleason est un assez bon personnage et je dois avouer que la série l’utilise de façon assez intelligente. Peut-être bien que l’une des meilleures choses de cet épisode c’est Toby qui demande à Ray de l’aider à traduire le discours d’un politicien. Toute la scène où Ray tente de traduire au travers d’un smartphone et que Toby tente de reproduire cette traduction, c’est juste l’un de mes moments préférés de cet épisode. Pour ce qui est de Megan, elle aurait très bien pu mourir. Je ne sais pas trop ce que la série cherche véritablement à faire avec Megan et Sylvester par exemple mais je trouve ça assez touchant. Le fait que les deux se soient mariés est assez cocasse, et Sylvester se retrouve encore une fois au coeur des histoires les plus touchantes. Pourquoi pas, d’autant plus que le résultat se prouve être assez sympathique dans son ensemble. « US vs. UN vs. UK » est donc clairement le genre d’épisodes que j’aime dans cette série. Pour ce qui est d’ « Arrivals and Departures », les choses sont complètement différentes. Dans cet épisode nous devons dire au revoir à Megan O’Brien. Une grande partie de l’épisode se concentre sur l’émotion que cela peut délivrer.

J’aurais aimé que l’on voit un peu plus de Megan. Récemment, la série s’est énormément concentré sur les conséquences de son état sur les autres personnages. Sylvester et Walter ont donc eu de bons moments à ce moment là afin de discuter au sujet de Megan, sans compter sur le mariage avec Sylvester à la fin de l’épisode 2.09. La vidéo à la fin de l’épisode est un moment intéressant pour se souvenir de qui Megan est réellement. Elle est capable d’aimer et quelqu’un qui a envie de se battre. Je ne pensais pas que Scorpion puisse être capable de nous émouvoir et pourtant, cet épisode a réussi à le faire de façon assez intéressante. L’épisode doit aussi générer de l’action (et pour le coup les choses sont assez sympathiques là aussi), en grande partie car les scénaristes ont réussi à développer des moments de tension où des personnages comme Walter et Paige se retrouvent bloqués. Cet épisode permet aussi enfin de comprendre que Walter n’en a pas rien à faire de Megan mais c’est un peu tard. Non ? S’il est capable de dire « She's the most important person that I've ever had in my life. », pourquoi ne l’a t-il pas dit beaucoup plus tôt ? Je me le demande vraiment. Quoi qu’il en soit, ces deux épisodes sont intéressants pour des raisons totalement différentes. Le premier pour l’action fun qu’il nous propose et le second par rapport à l’émotion de l’histoire de Megan. Megan est vraiment quelqu’un que je ne pensais pas voir disparaître mais plus le temps passait et puis j’avais du mal à imaginer qu’elle puisse rester en vie beaucoup plus longtemps.

Note : 7/10. En bref, un divertissement à la hauteur des attentes.

Commenter cet article