Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Shameless (US). Saison 6. Episode 5.

8 Février 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Shameless

Critiques Séries : Shameless (US). Saison 6. Episode 5.

Shameless (US) // Saison 6. Episode 5. Refugees.


La vie des Gallagher n’a jamais été plus désorganisée que maintenant. Ils n’ont plus leur maison, Lip est humilié par une ex revancharde, etc. Au fond, tout est perdu enfin, pas pour tout le monde non plus. Debbie s’est trouvée une occupation et son père semble fier d’elle quant à Fiona elle fait de son mieux pour garder sa famille unie avec un toit au dessus de sa tête et Ian s’est peut-être trouvé du boulot dans une sorte de cross-over avec Chicago Fire… Pour ce qui est de la maison, c’est un élément émotionnel riche et fort que l’épisode utilise de façon assez intelligente. Le but n’est pas d’en faire des tonnes mais uniquement de rappeler à Fiona que cette maison incarne plus ou moins la vie de cette famille. La disparition de ce décor (pour le moment) est important et permet aussi à Shameless (US) d’aller dans de nouvelles directions. Fiona, seule dans cette maison vidée de tout, c’est un moment imprégné d’émotions qui se font rares dans Shameless (US) depuis un petit bout de temps (peut-être depuis la saison 4…). Dire au revoir à cette maison est donc un évènement pour la série, mais aussi une charge émotionnelle forte. C’est donner l’impression aussi à Fiona qu’elle a abandonné ce pourquoi elle s’était battue pendant autant de temps : faire en sorte que tout le monde vive sous le même toit, tout en maintenant les semblants d’une famille même si cette dernière a souvent eu du mal à rester soudé.

C’est un moment qui capture l’innocence de notre très chère Fiona et rappelle aussi pourquoi Emily Rossum est parfaite dans le rôle de cette femme qui a grandi trop vite et a élevé ses frères et soeurs comme ses propres enfants. Le moment où elle voit les marques sur cette porte faites au fur et à mesure que ses frères et soeurs ont grandi donne l’impression que Fiona est leur mère. L’attachement n’en est d’ailleurs pas très loin. Fiona est de toute façon la seule personne qui a fait de cette maison une maison pour la famille Gallagher. Et de voir que la maison leur a été reprise beaucoup plus tôt que prévu a clairement clôturé un chapitre de sa vie. Je crois bien que cette scène aurait très bien pu être la dernière de la série, car Shameless (US) ne peut de toute façon pas s’achever sur un happy ending. Je trouve presque dommage de passer de cette scène de Fiona dans la maison au reste de l’épisode qui ne colle pas forcément aussi bien que l’on aurait bien pu le croire. Pour en revenir à cet épisode, nous avons aussi Ian qui s’est peut-être trouvé un boulot stable et surtout une relation (jusqu’à ce que Mickey débarque je suppose). Il a le béguin pour un pompier et trouve finalement plutôt pas mal l’idée de faire partie d’une caserne. Je me demande comment tout cela va évoluer et je suis sûr et certain que cela ne risque pas de se faire sans dangers.

Cela n’est qu’une introduction et je demande donc à voir plus avant de juger vraiment où est-ce que Shameless (US) peut aller pour Ian. Mais du point de vue de Caleb, ce dernier a juste envie de sortir avec Ian, pas d’un plan cul régulier ou non. Lip de son côté se retrouve forcément beaucoup plus au fond du trou que les autres. Tout cela me rappelle un peu Weeds et ce qui c’était passé pour Silas dans la série de Jenji Kohan. La façon dont la relation entre Lip et Helene est en train de se dissoudre peu à peu est une façon de nous dire à quel point tout cela n’avait pas de grand intérêt. Mais je pense que Lip aimait plus Helene que cette dernière n’aimait Lip. Après, on peut comprendre que pour le moment tout cela ne soit pas au beau fixe, mais la série a aussi un peu de mal à nous faire croire à tout ce qui se passe. C’est un peu too-much finalement. Et enfin, il y a Debbie. Cette dernière a elle aussi grandi, surtout cette année. En se transformant en une femme enceinte, il y a des enjeux adultes qu’elle tente de comprendre à sa façon. Joe trouve toujours étrange la façon dont Debbie évolue dans l’épisode et dans la saison mais j’espère que la suite sera bien meilleure que ce que l’on a pu voir. Cet épisode est une transition construite de façon parfois un peu étrange, enchaînant des intrigues comme des perles sur un collier en espérant qu’elles collent les unes aux autres.

Note : 5.5/10. En bref, il y a de belles tentatives riches en émotions. D’autres un peu moins satisfaisantes…

Commenter cet article