Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Supergirl. Saison 1. Episode 13.

9 Février 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Supergirl

Critiques Séries : Supergirl. Saison 1. Episode 13.

Supergirl // Saison 1. Episode 13. For the Girl Who Has Everything.


Je me demande si c’est le bon moment pour faire un bilan. Nous arrivons à un épisode important dans une série puisque le 13ème épisode est ici le dernier de ceux qui avaient été commandé de base après le pilote. Cet épisode était donc sensé être un épisode important sur ce sujet. En mettant Supergirl un peu trop de côté dans cet épisode afin de la mettre en danger avec cette sorte de poulpe-floral qui va lui permettre de se souvenir de Krypton, c’était un peu too-much. Disons que cette histoire manquait des ingrédients qui m’ont toujours plu dans Supergirl depuis le début de la saison. Le but de cet épisode est de voir aussi comment les personnages fonctionnent sans Melissa Benoist active dans les parages. C’est donc un test intéressant qui montre aussi les faiblesses de la série. A commencer par le DEO qui manque cruellement de personnalité. Tout cela jusqu’à ce que notre Kara préférée soit remplacée par notre shapeshifter préféré prenne sa place. Dans le but de quoi ? Garder l’histoire de Cat Grant proche de Supergirl car sinon, elle l’aurait sûrement viré et choisi une autre assistante, etc. A quoi bon… Mais Cat est un personnage que j’aime beaucoup et qui fonctionne aussi très bien, sans compter que Hank apporte lui aussi son lot de bonnes choses.

Cet épisode bouscule donc le format habituel et même si dans l’idée c’est bien, l’exécution n’est pas totalement réussie pour autant. Avant que Supergirl n’ait droit à une commande de 7 épisodes supplémentaires, cet épisode était donc sensé être le dernier de la première saison alors forcément, tout ce qui est fait dans cet épisode aurait dû être fait au bénéfice d’un season finale (qui ne fonctionne pas très bien pris comme ça, et moyennement comme un épisode classique de la série). Plutôt que de séparer son temps entre le DEO et CatCo, cet épisode décide d’envoyer Kara dans une sorte de rêve à cause de Black Mercy, une plante bizarre et aussi laide que possible. Les vilains qui voient en tout ça une façon de récupérer la planète, ses amis qui font tout pour la sauver, etc. Peut-être bien que l’une des scènes les plus drôle de cet épisode est quand Alex se dit « Oh my god, I’m on Krypton ». Ce moment est l’un des plus drôles de toute l’histoire de Supergirl. Mais ce n’est pas si étonnant que ça. Toute ce qui se passe sur Krypton est aussi ridicule que l’on ne pouvait l’imaginer. Alex veut être la soeur que Kara n’a jamais eu, elle veut la sauver, en voilà une bonne idée. Mais heureusement que Astra est dans les parages.

Son taux de méchanceté me plaît énormément. A la base, cet épisode est inspiré d’une histoire développée dans l’univers de Superman. Et dans ce comics d’Alan Moore datant de 1985 , Superman plonge dans un cauchemar de plus en plus sombre. Là, Supergirl reste suffisamment légère pour garder la personnalité de la série intacte. Mais dans cet épisode, rien de neuf n’est révélé sur Kara alors que justement, aller sur Krypton (même dans un rêve) était l’opportunité de nous en dire beaucoup plus sur elle, et cela aurait eu un impact légèrement différent. Et puis le moment où Kara s’en sort de cette histoire de Black Mercy, tout est étrangement ridicule. En effet, ce qui aurait dû être un moment important de l’épisode n’en est finalement pas un. Il en va de même au moment où Alex plante un katana en kryptonite dans la poitrine d’Astra. Ce n’est pas un moment si impressionnant que ça. On a l’impression que tous les dangers que Supergirl pourrait vivre n’ont pas suffisamment de caractère pour être à la hauteur d’un season finale (ou autre). La mort d’Astra nous laisse aussi avec Non, un vilain aussi ennuyeux que bien des choses dans cet épisode Dommage car étant donné que Kara n’a pas de relation avec son oncle, je suis sûr et certain que la suite de la saison va être beaucoup plus longue que la première…

Note : 4.5/10. En bref, un épisode qui laisse tomber les classiques pour tenter quelque chose de neuf. Mais le neuf n’est pas toujours une bonne idée…

Commenter cet article