Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Supergirl. Saison 1. Episode 14.

23 Février 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Supergirl

Critiques Séries : Supergirl. Saison 1. Episode 14.

Supergirl // Saison 1. Episode 14. Truth, Justice and the American Way.


Pas facile d’être Supergirl et Kara à la fois tout de même alors que la pauvre enchaîne les challenges. Contrairement à l’épisode précédent qui était une vraie déception dans sa façon de mettre Kara et Supergirl de côté pour se concentrer sur ce qui aurait dû être un season finale (et quel raté !), cet épisode prend Supergirl du bon pied par rapport à ce qui a plu auparavant et qui continue de plaire maintenant. Si cet épisode a beau être un peu trop plein de choses (et c’est toujours dommage car du coup la série n’a pas forcément le temps de se concentrer sur tout). Mais cet épisode parvient aussi à pousser la série dans une direction légèrement plus sombre, plus mature. Cela change de ce que l’on avait l’impression de voir par moment dans la première partie de la saison, en grande partie car je suppose que Greg Berlanti et ses équipes ont plus ou moins eu l’approche de Arrow et The Flash, destinées à The CW. Ici, on est sur CBS, le public de base de la chaîne reste plus âgé. En créant des éléments plus sombres dans la narration de Supergirl, les choses deviennent forcément un peu plus palpitante pour nous téléspectateurs. L’arrivée de Siobhan Smythe (incarnée par Italia Ricci - Chasing Life -) est la bienvenue. Cela permet de créer du drame du côté de Cat Co.

Et je pense que Supergirl avait besoin d’apporter plus d’éléments à cette partie de l’histoire. Si l’on sait que Smythe va devenir dans le futur quelqu’un de plus intéressant, j’aime bien l’évolution constante proposée autour de sa relation conflictuelle avec Kara tout au long de l’épisode. Les tensions sont poussées à l’extrême à la DEO alors que Kara accuse Hank d’avoir tué sa tante. Bon, on sait ce qu’il en est réellement. Mais cela permet là aussi de créer des éléments dramatiques intéressants qui sortent un peu du lot. Je crois sincèrement que Supergirl avait besoin de choses de ce genre là pour nous donner l’impression qu’elle explore un peu plus d’éléments dans sa thématique, dans son univers déjà très riche. De plus, explorer aussi la légitimité voire légalité de la justice est un sujet intéressant à explorer dans cette série. Surtout quand cela pousse notre héroïne d’un côté pas nécessairement très moral dans la discussion. Ce thème se reflète dans l’histoire de la semaine : Master Jailer. Ce n’est pas le vilain le plus intéressant que la série ait délivré mais il fonctionne malgré tout très bien, peut-être aussi en grande partie car Supergirl a su ne pas en faire des caisses. Le personnage est développé, sa richesse narrative par la même occasion. Finalement, Supergirl prouve ici qu’elle s’amuse et j’en attendais pas moins.

Note : 8/10. En bref, Supergirl nous fait oublier l’erreur de la semaine précédente.

Commenter cet article

4evaheroesf 23/02/2016 20:14

J'ai bien aimé la cérémonie pour Astra et c'est tout.

delromainzika 24/03/2016 13:14

Tu n'es pas très grand fan de Supergirl à ce que je vois :p