Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Superstore. Saison 1. BILAN.

24 Février 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Superstore

Critiques Séries : Superstore. Saison 1. BILAN.

Superstore // Saison 1. 10 épisodes.
BILAN


Cette année, NBC a été beaucoup plus frileuse sur les comédies. Après l’échec de Truth be Told à la rentrée (et dont personne ne se souvient), elle avait lancé au début de l’année Superstore et Telenovela. La seconde, suffisamment mauvaise pour ne pas me donner envie d’aller au delà des deux premiers épisodes, avait pourtant dans ses rangs une Eva Longoria en roue libre qui semblait s’amuser. La première m’avait rendu beaucoup plus curieux. Pour faire des raccourcis faciles, c’était The Office au supermarché sans le côté mockumentary. Bon, en gros c’est une comédie de bureau se déroulant dans un supermarché. Rien de plus. Depuis la fin de The Office, le genre de la comédie de bureau s’est fait un peu plus discret. On a eu Brooklyn Nine-Nine qui fait son trou sur FOX, mais rien de plus. Peut-être un peu The Muppets sur ABC cette année, mais c’est un flop complet. Quoi qu’il en soit, Superstore vient d’un ancien scénariste de The Office. La comparaison n’est donc pas si étrange que ça. Justin Spitzer injecte dans Superstore une partie de l’ADN de l’ancienne comédie de NBC. On retrouve donc pas mal d’idées comme les références meta et puis certains personnages pourraient être associés à The Office. Mateo par exemple pourrait bien être le Dwight nouvelle génération, associé en partie à Dina qui elle aussi a un peu de l’ancien personnage de The Office, Amy (incarnée par America Ferara) et Jonah (par Ben Feldman) sont nos Pam et Jim.

En somme, on peut facilement connecter les deux séries. Pour autant, Superstore n’est pas non plus brillante ou une série exceptionnelle. C’est une bonne idée, j’en conviens, mais elle n’a pas la force d’une comédie comme The Office. Elle n’est pas suffisamment originale dans ses démarches. Malgré tout, il y a de bons petits gags, quelques phrases qui font mouche, une partie meta qui semble savoir comment s’y prendre. Justin Spitzer, en créant Superstore a imaginé quelque chose qui au fond fonctionne bien. C’est une comédie un peu passe partout malgré l’univers de départ (je ne connaissais pas beaucoup de comédies, même au cinéma, qui se déroulent dans des supermarchés). En incluant des personnalités diverses et variées, il était facile d’en faire au moins quelque chose de sympathique. Les confrontations vont bon train et elles sont elles aussi assez correctes. J’aime bien la façon dont les relations entre les personnages évoluent sans pour autant que cela ne soit ce qu’il y a de plus évident non plus. Les personnages puisent bien souvent les éléments comiques de la vie de tous les jours d’un supermarché. Cela me fait un peu penser à ce que la comédie britannique Trollied a tenté de faire (avec plus ou moins de succès pendant 5 saisons).

Superstore n’est pas Trollied (et heureusement) mais le sujet fait que l’on retrouve tout de même certaines idées dans la comédie de NBC que j’ai déjà vu dans la comédie d’Outre Manche. Ce qui m’a cependant frappé par moment c’est le fait que Superstore est plus intéressante pour le magasin en lui-même par rapport aux gens qui travaillent là bas. C’est presque étrange mais dans un sens, Cloud 9 est un personnage à part entière dans Superstore. Du coup, en créant des idées assez funs autour d’un univers classique de personnages tout aussi classiques, Superstore a su sortir un peu du lot et surtout me donner envie d’aller au delà des deux premiers épisodes. J’ai décidé de ne pas aller au delà des deux premiers de Telenovela, pour la simple et bonne raison qu’il n’y avait rien de neuf là dedans. Je pense que NBC ferait bien de renouveler cette comédie pour une saison 2, peut-être en lui donnant un coup de pouce l’année prochaine (une meilleure case ? un meilleur lead-in ?) car elle a su prouver au fil des épisodes qu’elle était aussi constante en qualité qu’en termes d’audiences. C’est assez rare ces dernières années pour NBC alors pourquoi pas. De plus, ce serait miser à mon humble avis sur un cheval qui n’a pas encore suffisamment montré ce dont il était capable.

Note : 5/10. En bref, une petite comédie qui pourrait être le The Office nouvelle génération avec un peu plus de travail.

A noter : NBC a décidé de renouveler sa comédie pour une saison 2.

Commenter cet article