Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : X-Files. Saison 10. Episode 4. Home Again.

9 Février 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : X-Files

Critiques Séries : X-Files. Saison 10. Episode 4. Home Again.

The X-Files // Saison 10. Episode 4. Home Again.


Après James Wong, c’est son comparse Glen Morgan (et frère de Darin Morgan à qui l’on doit l’épisode 10.03) qui revient à l’écriture d’un épisode de X-Files. « Home », épisode 2 de la saison 4, est un épisode emblématique de X-Files. L’un de mes épisodes préférés. Co-écrit avec James Wong, cet épisode était une plongée intelligente dans un monde touchant. C’était dans cet épisode que l’on pouvait retrouver encore une fois les émotions de nos personnages préférés. Mais ce n’est pas tout. Avec « Home Again », ce que j’espérais c’était une suite en bonne et due forme de l’épisode culte de la saison 4. Ce n’est pas forcément ce que l’on a directement mais indirectement, Glen Morgan démontre aussi qu’il connaît bien X-Files et surtout ses deux héros. Scully et Mulder sont des héros intemporels que la série trimballe ici dans un flot d’émotions organisées. S’il est difficile de croire à la façon dont tout est plus ou moins rentré dans l’ordre (le fait qu’ils soient de nouveau au FBI, aux affaires non classées alors que le gouvernement a toujours voulu fermé cette section, etc.), ce n’est peut-être pas ce qu’il y a de plus intéressant dans X-Files après tout. Ou en tout cas dans ce revival de la série qui joue plus avec la nostalgie et l’attachement que l’on a créé pour Scully et Mulder au fil des années. Perdre un enfant est quelque chose de terrible et je crois bien que cette saison 10 se porte énormément là dessus et sur le problème que chacun de nos deux héros a avec la perte d’un enfant.

Gillian Anderson est parfaite dans cet épisode mais j’ai le sentiment aussi que parfois X-Files ne sait pas pourquoi elle est revenue non plus. Voir Scully se lamenter sur son fils disparu est quelque chose de complexe d’autant plus que cela appuie sur un problème de ce retour de X-Files. A t-il été fait pour les fans ou bien pour tenter de faire revivre la série afin qu’elle séduise une nouvelle génération ? Car cet épisode par exemple est terriblement attaché à ce que X-Files a été. Pour quelqu’un qui n’a jamais vu la série auparavant, il est forcément difficile de s’impliquer. Le monstre de la semaine, ou plutôt le cas de la semaine, développé dans « Home Again » est aussi l’un des plus faibles parmi tous ceux développés depuis le début de la saison. J’aurais aimé que le concept soit peut-être différent ou qu’en tout cas, X-Files utilise tout cela de façon légèrement différente. Le départ est pourtant bon et ressemble à ce que l’on peut attendre de X-Files, dès qu’elle plonge dans ces rues sombres, dans ces personnages un peu sales qui deviennent des bêtes que l’on doit chasser. De plus, les scènes d’attaque sont brutales comme on peut l’attendre de la part d’un épisode de X-Files habituellement et surtout, c’est un classique, de jouer avec nos peurs.

C’est toujours fun de voir des idiots se faire dépecer par des créatures surnaturelles. Le problème c’est qu’au delà du côté un peu terrifiant que X-Files tente de développer ici, l’ensemble de l’épisode manque cruellement de direction. D’un côté il y a le cas et de l’autre les émotions de nos deux héros qui viennent prendre le dessus sur le reste. Personnellement, ce n’est pas du tout ce que je venais chercher, surtout quand le début de l’épisode est présenté de façon complètement différente. Pour autant, le problème est peut-être aussi différent dans le sens où X-Files n’est pas une série qui cherche à s’éloigner de ce sentiment fantastique qui l’anime. Le but n’est donc pas de voir des affaires toujours plausibles mais de voir ce qu’ils peuvent faire de ces légendes urbaines qu’elle créée à sa façon. Glen Morgan a beau maîtriser les personnages, il a énormément de mal à jongler entre les besoins de son histoire de la semaine et ce qu’il doit faire des personnages alors que ces derniers manquent cruellement de direction logique. Le premier épisode semblait vouloir les lancer dans de nouvelles aventures conspirationnistes (notamment avec le retour clé de l’homme à la cigarette) mais depuis, on se concentre sur la perte de l’enfant et rien de plus. Dommage. Car la saison perd justement sa direction en partant dans tous les sens.

Note : 5/10. En bref, dommage que la saison parte autant dans tous les sens…

Commenter cet article