Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Good Wife. Saison 7. Episode 14.

15 Février 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Good Wife

Critiques Séries : The Good Wife. Saison 7. Episode 14.

The Good Wife // Saison 7. Episode 14. Monday.


CBS l’a annoncé lors du Superbowl, la saison 7 de The Good Wife sera la dernière de la série. Il ne nous reste que très peu d’épisodes (9 en incluant celui-ci) avant de devoir dire au revoir à Alicia Florrick. Il était logique que The Good Wife s’arrête cette année, non seulement car les créateurs ont toujours imaginé leur série sur 7 saisons mais qu’en plus de ça, tout le monde avait plus ou moins envie de passer à autre chose. De toute façon, l’histoire d’Alicia arrive à une certaine conclusion : ses enfants sont partis, sa carrière politique n’a jamais commencé (et celle de Peter est sur le point de s’achever), sans compter que l’histoire du message effacé de Will était l’un des derniers vestiges non résolus de The Good Wife. Alicia a besoin d’aller de l’avent, ce qui va la ramener là où tout a commencé : Lockhart, Agos & Lee. La faire revenir dans la firme qui lui a donné sa chance est logique, comme une façon de boucler la boucle. L’idée n’était pas de ramener Alicia toute seule, il fallait aussi qu’elle se retrouve avec ceux qui ont fait évoluer le personnage tout au long de la première partie de la saison. Elle est donc accompagnée par Lucca. Cette dernière est plus qu’une collègue de travail, c’est aussi une vraie amie, quelqu’un qu’elle ne va pas laisser tomber. C’est un choix judicieux que de la faire venir elle aussi, d’autant plus que nous avons aussi toujours Jeffrey Dean Morgan dans les parages jouant là aussi un rôle d’accessoire.

Mais ces rôles sont assez logiques et permettent de forger le caractère des personnages de façon intelligente. Faire revenir Alicia n’était pas facile, d’autant plus quand on voit les saisons 5 et 6 mais c’est un choix judicieux qui vient rappeler aussi pourquoi The Good Wife est une série qui sait se renouveler tout en conservant ce qui a toujours fait son charme. Le fait que le FBI est de nouveau sur le dos des Florrrick est peut-être bien une nouvelle piste qui amène là aussi The Good Wife vers une conclusion assez proche. J’ai l’impression que The Good Wife utilise un peu Alicia afin de faire tomber Peter. Pas de façon totale non plus, mais il y a une sorte de volonté de détruire Peter au travers d’Alicia. C’est le cas depuis le début de la série même si c’est presque plus visible maintenant que cela ne l’était au départ. The Good Wife reste donc toujours fidèle à ce qu’elle a été et ce qu’elle incarne. Depuis le début, elle reste une série sur une femme qui n’a cherché qu’à être la « bonne femme », celle qui suit son mari où il va même si à certains moments, elle a aussi eu envie de clamer son indépendance et qu’elle l’a fait de façon assez intelligente. J’ai adoré l’idée qu’elle revienne, que le monde qui l’entourait est en train de petit à petit tout perdre.

Je crois que la série a besoin de montrer Alicia comme la seule qui peut rester debout, comme une guerrière. Le tout entouré des personnes qui lui ont donné sa chance à un moment donné ou alors qui ont été une épaule sur laquelle se poser. Après tout, Cary a toujours été là pour Alicia par exemple. J’adore la façon dont ce dernier l’accueil à nouveau dans son ancienne firme. C’est mignon, comme un ami d’enfance qui retrouve son amie d’enfance… Cet épisode va comme un gant à The Good Wife mais aussi aux personnages. J’ai hâte de voir la suite…

Note : 8/10. En bref, la boucle est bouclée.

Commenter cet article