Critiques Séries : American Crime Story : The People vs. O.J. Simpson. Saison 1. Episode 7.

Critiques Séries : American Crime Story : The People vs. O.J. Simpson. Saison 1. Episode 7.

American Crime Story : The People vs. O.J. Simpson // Saison 1. Episode 7. Conspiracy Theories.


Depuis trois épisodes, American Crime Story aime beaucoup jouer avec les grands rebondissements du procès d’O.J. Simpson. Le dernier en date est le coup des gants qui ne vont même pas à O.J., donnant un peu plus raison à la défense. Ce qui me fascine avec American Crime Story c’est sa capacité à nous offrir quelque chose de fort et riche d’un point de vue dramatique autour de ses personnages en plus de faire quelque chose de judiciaire particulièrement brillant. D’un point de vue du procès, au fond il n’y a pas grand chose mis à part Shapiro qui tente de mettre les gants sensés être des pièces à conviction avant qu’il ne se rende compte du fait qu’il ne peut pas les mettre, prouvant plus ou moins déjà que O.J. ne pouvait pas les porter. En parallèle, on se rend compte que le but de Cochran et du reste de la défense n’est pas vraiment de prouver que Simpson n’a pas tué son ex femme mais plutôt le souci de prouver que d’autres auraient très bien pu le faire. Le procès joue donc énormément sur des pentes glissantes de ce genre là et c’est ce qu’il y a de plus fascinant là dedans. Je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à ce que cela soit aussi consistant mais je suis fasciné aussi par la façon dont les relations évoluent.

Marcia Clark a compris que pour apparaître comme une sorte de star, elle doit jouer le jeu. La nouvelle coupe de cheveu que Sarah Paulson arbore dans cet épisode est parfaite pour elle et parvient à la mettre en avant de façon assez magique. Mais ce que j’aime beaucoup aussi avec Marcia c’est la façon dont cette dernière semble penser qu’elle a tout pour mettre O.J. derrière les barreaux. Au fond, elle a des preuves mais la défense est suffisamment maligne pour les détruire à sa façon et les gants est le coup de grâce que Cochran et cie attendaient. Surtout que Cochran a pu avoir un aperçu du traitement médiatique qu’a eu Marcia dans ce nouvel épisode. Son ex femme, Barbara, apparaît dans A Current Affair. Elle raconte le temps qu’ils ont passé ensemble et le fait qu’il vivait une double vie. Si au fond cela ne devrait pas jouer sur le procès, on sait très bien que le succès de ce procès est presque le procès de la célébrité. Quelque chose de fascinant d’ailleurs car utilisé de façon très intelligente là aussi encore une fois. Le drame continue de redoubler d’intensité dans un épisode qui maîtrise à merveille ses personnages et son univers. Mine de rien, American Crime Story me fascine d’épisodes en épisodes et cet épisode permet à American Crime Story d’atteindre une fois de plus de plus son paroxysme.

Note : 9/10. En bref, encore un brillant épisode pour American Crime Story.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article