Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Backstage. Saison 1. Pilot (Canada).

26 Mars 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Backstage

Critiques Séries : Backstage. Saison 1. Pilot (Canada).

Backstage // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Backstage s’inscrit parfaitement parmi les vieilles séries et vieux téléfilms musicaux de Disney Channel ou Nickelodeon. On se souvient peut-être tous de Victorious, de High School Musical, de Camp Rock ou même de Hannah Montana. Par malchance, Backstage, nouvelle série estampillée Disney Channel et Family Channel (au Canada) est un échec. Je pense que le plus gros problème de cette série est de ne pas avoir cerné ce qu’il fallait pour nous donner l’impression que les personnages sont intéressants. En introduisant également des moments de fausses interviews afin de transformer Backstage en « backstage » d’une histoire, Lara Azzopardi (The L.A. Complex, The Listener) et Jennifer Pertsch (Total Drama All Stars, Ma Babysitter est un Vampire) se sont associés afin de marier leurs univers. D’un côté un univers plus adulte et l’on retrouve d’ailleurs le style de Lara Azzopardi et The L.A. Complex dans le côté ultra sobre de la mise en scène, plus proche du documentaire qu’autre chose. Mais il y a un truc aussi très adolescent qui colle plus à l’univers de Jennifer Pertsch et c’est peut-être justement là où je n’ai pas été totalement convaincu du résultat. Disons qu’il manque un petit truc qui aurait pu donner un tout autre sens à cette histoire.

Backstage suit un groupe de talentueux adolescents alors qu’ils passent par les hauts et les bas du fait d’être dans une école des arts prestigieuse.

A vouloir être une dramédie pour adolescents et adulescents, avec une réflexion profonde derrière, Backstage échoue à raconter quelque chose de vraiment fort. Je ne m’attendais pas à ce que Backstage soit une série séduisante mais je m’attendais à être surpris, en grande partie car le style de base (celui du faux documentaire) était intéressant et aurait pu justement permettre de donner un nouveau élan à ce genre de séries. Mais la série ne fait jamais rien le bon sens. On se contente alors d’enchaîner les univers (le ballet, le chant, le mix, etc.) alors qu’il aurait été probablement plus intéressant de se concentrer sur les personnages avant de se concentrer sur le reste. Mais rapidement, on se rend compte qu’il n’y a pas grand chose et les personnages sont beaucoup trop fades pour le moment pour être vraiment pertinents. Le format n’aidant pas, la série aurait vraiment pu faire des choses différentes et se concentrer sur ce que les personnages peuvent être, ensemble, et pas sur les talents de chacun. The L.A. Complex avait réussi à concilier la vie de ses personnages avec les activités artistiques de chacun. Du coup, si Backstage voulait probablement s’inscrire comme une version plus adolescente de The L.A. Complex c’est un échec sur toute la ligne.

Note : 3.5/10. En bref, l’idée était vraiment intéressante et plus adulte pour une série pour adolescent(e)s mais c’est malheureusement un échec.

Commenter cet article