Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Black Sails. Saison 3. BILAN.

27 Mars 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Black Sails

Critiques Séries : Black Sails. Saison 3. BILAN.

Black Sails // Saison 3. 10 épisodes.
BILAN


Je ne suis pas forcément le plus grand convaincu par Black Sails. La série n’est pas mauvaise mais j’ai toujours été déçu à un moment donné de son évolution. Renouvelée pour une saison 4, on est déjà sûrs et certains de retrouver la série de pirates l’année prochaine, ce qui ne me dérange pas dans le sens où globalement, j’ai toujours su me retrouver dans cette série. Avec tout un tas de scènes d’action très appuyées, ce qui semble être important dans cette saison 3 c’est de nous plonger au coeur de l’action. Dans un sens, ce n’est pas plus mal, on oublie donc les intrigues ennuyeuses de la première saison et l’on retrouve un peu le chemin emprunté par la saison précédente. On retrouve nos personnages préférés, les éléments caractéristiques de la série : des femmes, des pirates, des bateaux, des combats entre bateaux, des machineries et puis bien évidemment du sexe. Mais le personnage le plus intéressant cette année c’est celui qui fait partie d’une certaine mythologie que l’on connaît tous : Barbe Noire. La dernière fois qu’une série a tenté de donner vie au personnage c’était Crossbones sur NBC et ce n’était pas folichon même si John Malkovich n’était pas forcément mauvais dans le rôle, la série manquait cruellement de profondeur et c’était justement ce qu’il y avait de plus problématique.

Incarné par Ray Stevenson ici, Blackbeard en VO est étrangement un personnage que je ne m’attendais pas du tout à découvrir sous ce jour là et le résultat est ainsi beaucoup plus intéressant que je n’aurais pu l’espérer. Avec tout un tas de bonnes surprises, tant en mer qu’ailleurs, Black Sails tente de dérouler de nouvelles épopées, tout aussi passionnantes que lors des saisons précédentes. D’ailleurs, la scène du dernier épisode était épique comme il se doit. Au fil des années, je trouve que Starz a suffisamment donné d’argent à la série pour nous éviter de voir un truc qui ne tient pas la route. Du coup, en plus d’être surpris visuellement, je trouve que la série parvient justement grâce à ces moyens à nous donner l’impression de vivre ces grands combats en mer. J’ai cependant conscience du fait que ce n’est pas toujours facile de donner de la place à chacun des personnages. C’est pourquoi l’an dernier Black Sails avait tenté de s’appuyer sur son casting féminin, transformant alors la série en quelque chose de beaucoup plus féministe et ce n’était pas une mauvaise idée. Bien au contraire, j’avais tout simplement adoré. Jack Rackham semble avoir un plan de son côté, John Silver également, mais ce qui est étrange au premier abord c’est que l’on ne sait pas trop dans quel camp se ranger ou en tout cas dans quelle direction Black Sails pourrait bien aller.

Nassau est un lieu qui semble être le lieu de toutes les traitrises, de tous les combats, et pourtant elle est toujours debout mine de rien. Nassau aurait pu être un personnage à part entière de Black Sails mais la série semble avoir fait un choix complètement différent, ce qui dans un sens n’est pas plus mal. Les deux premières saisons ont surtout été là pour nous introduire à l’univers et aux personnages. Je pense c’est à partir de la seconde partie de la saison 2 que Black Sails a su se réveiller afin de nous proposer quelque chose de légèrement différent. La saison 2 était une agréable surpris après avoir démarré mollement mais de toute façon, c’est le lot de ce genre de séries. Quoi qu’il en soit, cette saison 3 est celle de l’apogée. Je me demande si Blackbeard est pour beaucoup dans la réussite de cette nouvelle aventure. Après les évènements de la précédente saison, Black Sails manque le coup avec l’introduction de Blackbeard, le personnage célèbre de L’île au trésor. Il veut une guerre et il va forcément l’avoir. Visuellement, Black Sails ne se prive de rien et ce n’est pas plus mal d’autant plus que cela ne semble pas déranger tant que ça Starz qui continue de renouveler la série. C’est bien qu’elle lui rapporte suffisamment d’argent quelque part.

C’est une série qui n’était pas prestigieuse au départ malgré son envie et ambition de l’être. Elle l’est devenue au fil des épisodes, au fil des années, parvenant désormais à avoir une narration beaucoup plus fluide, des personnages mieux identifié et des séquences parfois particulièrement fascinantes. Le retour de Blackbeard est l’occasion de chambouler un peu les relations à Nassau, ne serait-ce qu’avec les personnages qui vont se retrouver avec et contre lui, de Charles Vane à Woodes Rogers en passant par nos héros habituels. Ce que je sais pertinemment c’est que Black Sails n’était pas gagné dès le départ, qu’elle aurait rapidement pu tourner au vinaigre mais elle a su se rattraper assez rapidement en proposant des choses nouvelles ici. Notamment avec Eleanor Guthrie. Cette dernière attendant son jugement à Londres, les jeux de pouvoirs sur l’île ont énormément changé. D’autant plus que désormais Jack Rackham cherche à rester en place avec le trésor espagnol. En restant donc fidèle à elle-même, Black Sails ne change pas grand chose si ce n’est qu’elle évolue dans la continuité de tout ce qu’elle a proposé jusqu’à l’écran.

Derrière de très grandes fresques de combats, des personnages mieux établis et un univers toujours aussi fascinant, Black Sails nous permet de voir les choses un peu autrement. Je n’étais donc pas le plus grand des supporters de Black Sails au départ mais je suis forcé de constater que la série a su concilier tout un tas de choses au fil des années qui lui donne aujourd’hui une allure vraiment plaisante. C’est sur un rythme effréné assez souvent mais un rythme de croisière tout à fait honorable, que Black Sails n’a donc de cesse de se renouveler et de proposer des choses différentes à chaque fois. J’espère que la saison 4 ne va pas se reposer sur ses lauriers, tant le pari reste assez risqué. A chaque saison j’ai peur qu’ils ne parviennent pas à surprendre ou en tout cas, à passer outre certaines problématiques.

Note : 7/10. En bref, une belle saison, bien mieux construite que les deux saisons précédentes.

Commenter cet article

Pascal 28/03/2016 17:16

@delro Pas un mot sur le Capitaine Flint !?

RAS : tu as oublié les critiques du dernier épisode de The Originals et de The Vampire Diaries ;)

delromainzika 08/05/2016 19:18

Pour TVD et TO , manque cruel de temps. Et j'avais oublié 2 épisodes du coup... ^^