Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Colony. Saison 1. Episodes 7 et 8.

8 Mars 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Colony

Critiques Séries : Colony. Saison 1. Episodes 7 et 8.

Colony // Saison 1. Episodes 7 et 8. Broussard / In from the Cold.


Franchement, je pensais en apprendre plus sur Broussard dans un épisode qui porte son nom. En effet, « Broussard » ne fait que gratter à la surface et Broussard est exactement ce à quoi on pouvait s’attendre, ce qui ne permet clairement pas de créer un certain sentiment d’originalité. J’aime bien ce personnage et la façon dont la série l’utilise mais j’aurais juste apprécié en apprendre un peu plus. Cela aurait été judicieux à mon humble avis, mais l’on ne peut pas trop en vouloir à Colony, de toute façon la série n’a pas prévu de s’achever au bout des dix épisodes de cette première saison. Du coup, on en apprend un peu sur chacun des personnages au fil des épisodes. L’erreur de Colony pour le moment est de ne pas avoir su organiser judicieusement ses révélations. La série fait de belles révélations au fil des épisodes mais j’aurais tellement aimé que cela soit fait un peu différemment, peut-être même qu’il y a un sens un peu plus aiguisé de la surprise, cela aurait été à mon humble avis judicieux. Nos héros continuent de leur côté d’être de bons personnages que Colony trimbale malheureusement pas toujours dans le meilleur des sens. Certes, le danger qu’ils vivent est intéressant et donne un vrai élan narratif à la série mais j’aurais tellement aimé que cela soit fait un peu différemment.

Will est un bon personnage, peut-être même mon préféré dans Colony (alors que j’aime beaucoup Sarah Wayne Callies et qu’elle est pour moi celle que je préfère dans cette série, malgré ce que tout le monde pourra dire de son jeu d’actrice, je m’en moque). Et Katie ? Non, bien évidemment qu’elle n’est pas un agent double. Ce serait sacrement ridicule mais elle est entrée dans la Résistance à cause de Broussard. Ils sont liés tous les deux. Enfin, en quelque sorte. Je pense que l’on a besoin d’aller au delà, de sentir que Colony avance et pas qu’elle nous égare dans tous les sens pour faire stagner certaines partie de l’histoire. Dans l’épisode 8 « In from the Cold », nous allons surtout apprendre que Carlos est vivant, en plus d’autres. L’usine est en fait… sur la lune. Je n’ai strictement aucune idée de ce qu’ils font là bas mais la série y arrive petit à petit. La discussion entre Proxy Snyder et Helena était cependant intéressante et permet plus ou moins d’en apprendre un peu plus sur les tenants et les aboutissants. Mais heureusement que Colony conserve un certain rythme qui permet de ne pas trop s’ennuyer. Dans cet épisode, les choses vont aussi de mal en pis pour Will et Katie. Les deux n’ont pas forcément la même vision des choses, sans compter qu’une erreur va coûter la vie de Rachel et ses enfants.

Du coup, Colony a beau avoir une bonne galerie de personnages et avoir lancé des tas de pistes pour la fin de la saison, je trouve que le rythme manque cruellement d’entrain dans ces deux épisodes. Jusque là, Colony semblait savoir comment aller au bout et là, on a l’impression qu’elle vient de repasser en première d’un coup sec. Il aurait été intéressant de justement prendre le temps de dérouler plus d’action afin d’éviter les stagnations narratives ou en tout cas l’impression que rien ne bouge. Quant à la mort de Quayle - ce qui permet de garder le secret de Katie intacte en plus de celui de Will -, elle n’apporte pas grand chose. Surtout que Colony ne parvient pas à nous faire peur pour la vie de nos héros. Comme s’ils étaient indestructibles, tout le temps. Je préfère parfois un peu d’absurde…

Note : 5/10 et 4.5/10. En bref, le ton manque de rythme à deux épisodes de la fin de la saison.

Commenter cet article