Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Empire. Saison 2. Episode 11.

31 Mars 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Empire

Critiques Séries : Empire. Saison 2. Episode 11.

Empire // Saison 2. Episode 11. Death Will Have His Way.


Parmi les meilleurs moments de cet épisode, il se trouve que ce sont ceux teintés de musique. Que cela soit le très joli titre que Jamal dédit à son père en guise de trêve entre les deux qui se dessine au travers d’un parallèle avec ce qui s’est passé à la fin de l’épisode précédent pour Rhonda. Bon, on ne perd pas trop de temps et l’on apprend que le bébé est mort mais que Rhonda a survécu. Ce qui sera probablement terrible pour elle qui préférait mourir plutôt que son bébé meurt. Quoi qu’il en soit, « Death Will Have his Way » a su revenir avec un épisode assez intéressant, écrit par le co-créateur de la série Danny Strong. Ce dernier a même réalisé l’épisode, ce qui permet de retrouver l’esprit original d’Empire et ce que la série était auparavant. Les dix premiers épisodes de la saison 2 étaient mauvais (sauf un si mes souvenirs sont bons mais je n’ai pas retenu grand chose de la première partie de cette saison). Lee Daniels avait annoncé qu’il ne voulait pas plus de 12 épisodes par an pour sa série et FOX a décidé de le convaincre d’en faire 18. Autant dire que ce n’était clairement pas ce qu’il avait prévu au départ et je suis sûr et certain que la série a pâti de ce choix d’en faire trop. Mais il était temps que la série se reprenne en main à un moment où je ne l’attendais plus du tout.

J’avais oublié que Empire revenait, j’avais oublié une partie des évènements de la saison 2, je n’avais aucune hâte à retrouver la série. En somme, Empire ne m’intéressait plus grandement malgré le fait que j’ai adoré la première saison et que la série ait réussi à créer un personnage aussi iconique que Cookie Lyon. D’ailleurs, cette dernière revient enfin en forme dans cet épisode et il était temps. Que cela soit dans le business, face à Lucious ou à ses fils, elle est parfaite. Taraji P. Henson est parfaite dans le rôle et il était temps que le scénario lui rende la pareil autrement qu’en lui refilant les miettes de la saison 2. Certes, Cookie prenait de la place dans la saison 1, peut-être un peu trop, mais c’était une bonne place que j’ai toujours eu envie de retrouver et elle s’immisce dans cet épisode un peu de partout histoire de rappeler qu’elle est là pour rester et pas disparaître. La seconde partie de la saison va se concentrer sur plusieurs éléments. Le premier c’est la famille Lyon qui s’écharpe pour la place de PDG d’Empire. Hakeem est en bonne position avec sa cougar. J’aime bien Naomi Campbell mine de rien. Ce n’est pas une actrice brillante mais elle colle avec le côté parfois un peu idiot et over-the-top de Empire.

Musicalement, Empire s’est éloignée de Pitbull et des guests à répétition, encore une fois pour revenir à quelque chose de plus proche d’Empire et du style de départ. J’ai bien aimé la scène au piano avec Lucious. C’est justement cette autre scène musicale importante et intéressante dans l’épisode qui créé un vrai parallèle et qui fonctionne très bien. Ce genre de choses a toujours bien fonctionné dans Empire. Puis il y a « Freedom » de Jamal qui permet là aussi de redonner un peu au personnage toute sa splendeur. La discussion que Jamal a avec sa mère au sujet de sa sexualité est intéressante, presque faite comme une réponse aux téléspectateurs qui ont dit qu’il y avait trop de « trucs gays » dans Empire. Je me souviens d’un tweet de 50 Cent, aussi ridicule soit-il. Danny Strong semble donc lui répondre ici et j’ai beaucoup aimé le résultat, « Freedom » jouant cette part de dualité qu’il y a chez Jamal tout en revenant plus ou moins au fait qu’il est gay. Même Cookie refuse. « Get your gay back » qu’elle lui dit. Hakeem de son côté se transforme de plus en plus en Lucious, et la scène finale de l’épisode alors qu’il le menace d’une arme était parfaite. On sent le lègue derrière. Je ne suis pas sûr et certain que cela ait de grandes conséquences sur la suite si ce n’est que Lucious risque de faire face à tout ce qui va se passer… seul. La,scène est presque comme un retour au pilote quand Lucious tue Bunkie. L’ambiance est la même.

Ainsi, ce nouvel épisode est-il un nouveau pilote de Empire ? Peut-être bien. En tout cas, il en a l’allure et ce n’est pas plus mal. Je préfère voir Empire en forme que toute rabougrie comme au début de la saison.

Note : 8/10. En bref, moi qui n’attendait plus rien d’Empire ait finalement été surpris.

Commenter cet article